Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 20:15

Le 18 mai est une date représentant un grand tournant pour le bureau de Saint-Gaudens.

C’est avec incompréhension et indignation que le personnel apprend que le syndicat élu majoritairement sur la plaque Comminges,rsonnel apprend que FO a signé le projet avec accord proposé par La Poste et ce, sans consulter l’ensemble des postiers.

Les négociations avaient pourtant bien commencé : à l’initiative de notre section, nous avons proposé aux autres O.S. de faire une audience commune (tenue le 22 avril) par rapport au projet de réorganisation du bureau de Saint-Gaudens en vue de porter les revendications du personnel.

A la demande des agents, nous étions partis, dans les grandes lignes, sur un scénario avec un RTT toute les quatre semaines comprenant un lundi puis un samedi, le samedi sans sécabilité, le refus unanime de la pause méridienne, le comblement du troisième FQ et du rouleur de l’équipe 1, le maintien de l’emploi au service arrière et à la PNA etc…

Le minimum négocié ne convient pas au personnel et les postiers ont donc exprimé le souhait d’amplifier les négociations… La signature de l’accord a coupé net l’herbe sous le pied des agents et l’accord en lui-même ne correspond pas aux négociations engagées par la CGT et portées par la majorité du personnel. C’est inadmissible ! La démocratie doit parler, le personnel ne comprend pas le manque de communication de certaines O.S. et s’interroge.

Les O.S. oppositaires à la signature de l’accord sans réelles avancées pour le personnel ne représentent pas les 50% nécessaires au retrait du projet. Pourtant le personnel a décidé de ne pas subir.

Notre section porte la voix de l’ensemble du personnel dans cette nouvelle pétition en exigeant que leurs revendications doivent être prises en compte non seulement par la Direction mais aussi par les organisations syndicales.

Nous n’acceptons pas cette décision unilatérale de la part d’une organisation syndicale quelle qu’elle soit qui plus est si elle se vante « syndicat de tous les postiers ».

En reprenant quelques mots : « la productivité attendue par La Poste sur cette réorganisation est conséquente ! Moins 3 positions de travail… Pourquoi alors signer un accord avec un tel niveau de productivité ? Parce qu’avec ou sans accord, La Poste supprime le même nombre de tournées ».

La CGT ne signe un accord que lorsqu’elle obtient des avancées, des acquis et ça n’est pas le cas actuellement bien au contraire.

Nous dénonçons aussi la stratégie de la direction qui vise une productivité à outrance et impose la pause méridienne à 5 positions de travail, créé un poste de facteur guichetier dévalorisé et ouvert à la plaque.

Alors pourquoi ne pas signer cet accord ? Parce qu’en imposant un tel niveau de productivité, La Poste dégrade un peu plus les conditions de travail des postiers et ne tient absolument pas compte de leurs revendications.

Par le biais des promotions et de n’imposer la pause méridienne qu’à 5 positions de travail, La Poste joue la carte du « moindre mal » et de la division.

Le fait de signer cet accord va à l’encontre des décisions collectives prises en Assemblée Générale avec l’ensemble du personnel à nos côtés.

Le fait est que cette signature approuve que les postiers ne travaillent pas assez, qu’il faut donc les « occuper » un peu plus comme le rabâche la Direction.

En fin de compte, signer cet accord revient à aller dans le sens de La Poste, dire oui aux cadences infernales imposées et faire fi des attentes de l’ensemble des postiers qui se plaignent déjà d’être à bout et craignent « d’y laisser la peau ».

C’est pourquoi notre section et le personnel disent majoritairement non à cet accord !

Nous voulons que nos revendications soient entendues.

Pour cela nous signons la pétition !

Partager cet article

Repost 0

commentaires