Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

8 juin 2015 1 08 /06 /juin /2015 18:24
compte rendu des négos après avoir eu (enfin) un protocole...

compte rendu des négos après avoir eu (enfin) un protocole...

7ème jour de grève, le compte n'y est pas
7ème jour de grève, le compte n'y est pas

Pour ce 7ème jour de grève, La Poste comptait sans doute que le mouvement s'essouffle et, ainsi que le conflit prenne fin sur pas grand chose.
Ce sont quand même quelques petites avancées obtenues (il faut le reconnaître), mais le noeud du problème reste sans réponse !
L'emploi ou plus exactement le maintien d'un poste de Facteur Qualité et d'un quartier lettre qui permettrait de détendre l'organisation de travail.
C'est principalement sur ce point que La Poste ne veut pas dialoguer et reste cloisonnée à un "non" ferme.
Pourtant les agents de Saint-Gaudens ne demandent pas la lune !
Un régime de travail a bel et bien été signé par une organisation syndicale mais les agents ont voulu faire remonter que cela ne pourrait marcher qu'avec le maintien d'au moins deux positions. Rappelons que ce sont 6 positions de travail supprimées à partir du mois de juillet...
Néanmoins, la direction est revenu sur quelques points, ça n'est pas encore décent mais ce sont quand même des avancées pour le personnel qui est toujours à plus de 70 % en grève :
- pas de semaines bleues à partir du 17 juillet au 31 août afin de faciliter la mise en place de la réorganisation, puis la direction nous a assuré que d'octobre à décembre il n'y en aura pas non plus... Le personnel souhaite la neutralisation complète de ces semaines bleues.
- pas de pause méridienne pour les positions distribution et colis. Un bon recul mais les autres agents concernés ne la souhaitent pas non plus, alors...
- la position Facteur d'Equipe en MRP, mais si pas d'absence inopinée, renfort sur 1 voire plusieurs tournées
- la transformation de la position à temps partiel à 35 h. Sur la demande de l'agent concerné, après vérification de ses aptitudes, poste sur l'établissement. C'est une bonne avancée en terme de déprécarisation encore faut il voir comment La Poste compte l'intégrer aux moyens de remplacement.
- le contrat pro, toujours pareil...
- création selon le découpage de 2 ou plusieurs tournées ville répondant à la satisfaction client (magasins, entreprises etc...). La CGT demande que + de 50 % des tournées initiales soient conservés pour ne pas démonter un agent de son quartier lettre.
La direction s'est engagée sur un relevé de décision. Si nous confirmions notre retour au travail ce jour et que la CGT signait un protocole de fin de conflit, la direction s'engageait à ne décompter que 5 jours de grève sur le mois de juin et donnait 1 RC à chaque agent pour passer le trafic restant avant ce samedi 13 juin. Cependant, petit problème, pour obtenir le protocole, il fallait d'abord signer...
Après discussion avec sa hiérarchie à plusieurs reprises (plusieurs interruptions de séance), la direction nous a enfin donné ce protocole afin de pouvoir en débattre avec les agents grévistes, il était temps !
Mais résultat, 16h15, le compte n'y est pas pour les agents. On tourne toujours autour du fond du problème, les postiers ne comptent pas lâcher sur si peu !
Il y a certes quelques avancées notables mais les grévistes ont choisi de reconduire le mouvement à demain.
Côté direction, la réponse est punitive : on repart de zéro ! Tout ce qui était acté n'est plus.
Nous ne souhaitons pas un pourrissement du conflit pour notre part. La Poste continue à faire la sourde oreille mais de notre côté nous sommes tout aussi fermes ! Malgré le fait que La Poste dise que nous sommes des experts dans notre métier, elle continue à nous mettre à l'écart dans ses réorganisations. Notre expertise n'est purement que "consultative".
Nous entendions pourtant les "avancées" proposées, nous ne restons pas fermés au débat, mais notre lutte est basée sur le maintien de l'emploi.
Les agents en grève depuis 7 jours espèrent pouvoir rapidement reprendre leurs activités, nous le rappelons, une grève ne se fait pas par plaisir.
Il en va de la compréhension de chacun pour faire évoluer les choses : nous attendons toujours plus le soutien des usagers, des élus commingeois afin de faire valoir la sauvegarde d'un vrai service public de qualité et de proximité. Pour cela il faut que La Poste réponde en terme d'emploi.
Jusqu'à présent, La Poste nous parle satisfaction client alors que justement, beaucoup d'usagers soutiennent notre mouvement et toujours plus encore (plus de 700 signatures sur la pétition fournie sur place, nous attendons les chiffres de celles que nous avons diffusées) et sont soucieux de garder leurs facteurs.
La solidarité parle, aujourd'hui la section CGT locale des SIVOM nous a transmis un message de soutien.
Quand la CGT FAPT avance le fait que maintenir l'emploi serait la solution pour répondre aux attentes communes, La Poste se ferme.
Nous vous invitons donc à venir toujours plus nombreux signer la pétition devant le bureau de poste, discuter avec les grévistes pour mieux comprendre le mouvement et interpeler la direction afin de lui poser la question de l'emploi sur Saint-Gaudens.

A noter : à partir de demain La Poste met en place un service parallèle dans certaines communes. Des CDD ont été embauchés et des cadres assurent aussi la continuité en plus des agents non grévistes, nous l'espérons dans le respect du droit de grève. Pour tout renseignement adressez vous directement au bureau de poste.

Pour la section locale CGT FAPT
GILLES FOURMENT

*7ème jour de grève, des avancées mais le compte n'y est pas !**7ème jour de grève, des avancées mais le compte n'y est pas !**7ème jour de grève, des avancées mais le compte n'y est pas !*
*7ème jour de grève, des avancées mais le compte n'y est pas !*

Partager cet article

Repost0

commentaires