Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

9 juin 2015 2 09 /06 /juin /2015 18:37

Le conflit perdurant sur Saint-Gaudens, lors du 8ème jour de grève, notre section locale avait décidé de rencontrer Monsieur le Sous-Préfet afin de lui demander d'interpeler la direction en tant que représentant de l'Etat. Nous avons porté à sa connaissance notre souci de ne pas voir le conflit se pourrir, notre souhait de pouvoir reprendre au plus vite notre travail mais que pour ça, La Poste doit répondre par le maintien de l'emploi.

Il est essentiel pour l'économie locale que La Poste donne des moyens aux facteurs afin d'assurer un service de qualité et de proximité. Cela passe par un service public fonctionnel répondant aux attentes des usagers, des entreprises et commerces et donc nécessite le maintien de l'emploi en Comminges..

En ce jour de 9ème jour de grève, les postiers ont décidé tôt ce matin qu'une délégation de syndiqués et de sympathisants rejoignent les postiers de la PDC de Plaisance du Touch afin d'interpeler la Direction Départementale dans l'optique de porter plus haut les revendications du personnel et exiger que celles-ci soient réellement entendues.

Un groupe de grévistes est resté sur place et ont recueilli des signatures de plus.

Avant de partir sur Toulouse, nous avons constaté que La Poste avait confié des missions de grévistes aux CDD (ou intérimaires) embauchés pendant le conflit. Le subterfuge est bien réfléchi : La Poste fait du remplacement en cascade. C'est-à-dire que sous couvert de l'embauche de précaires sur des positions d'agents en maladie ou en congés, elle leur donne des "petites tâches" en privilégiant la distribution de courrier ou d'objets essentiellement pour les entreprises et commerces au détriment des particuliers qui représentent un intérêt lucratif moindre..

La direction a fait appel à un huissier de justice afin de vérifier que nous n'empêchions pas ce personnel dans sa mission de travail. De notre côté nous avons été interpeler l'Inspection du Travail afin qu'elle intervienne dans le conflit en cours : le Code du Travail interdit et condamne l'embauche d'intérimaire sur des positions de travail grévistes. Nous lui avons signalé que nous souhaitions reprendre le travail dans les meilleures conditions possibles et que cela passe par donner les moyens nécessaires aux facteurs en matière d'emploi.

Vers 11h , nous sommes partis sur Toulouse. Une délégation de 10 agents ont rejoint les collègues de Plaisance. Lors de l'audience à la Direction Départementale, nous avons pu apporter des précisions sur les négociations en cours et par cela faire remonter nos revendications, le noeud du problème étant le maintien de 2 positions de travail.

La Direction Départementale nous a fait comprendre que ce qui nous était proposé localement était déjà très bien... Pourtant nous avons porté à sa connaissance certaines difficultés rencontrées depuis les précédentes réorganisations (une dizaine de tournées ont été supprimées) et que venir sur place n'était pas anodin. C'est dire que le conflit a pris une autre envergure et que le personnel attend des réponses concrètes. Les élus départementaux CGT FAPT, encore mis à mal, ont défendu les intérêts des postiers et incité La Poste à prendre en compte l'expertise de ses employés.

Notre section a certifié que les décisions du personnel ne sont pas prises à la légère et que cela passe par un vote à chaque fois (syndiqués et non syndiqués).

Au final, la Direction Départementale de La Poste s'est engagée à discuter sur certains points avec les Directions Locales. Le mot de la fin étant que les négociations reprendront dès demain matin et que nous devrions rester ouverts aux propositions de notre direction.

Pour les grévistes au complet, La Poste parle de satisfaction client alors elle doit répondre aux attentes communes. Les usagers, par leurs signatures, soutiennent fortement notre mouvement.

Demain nous verrons ce que l'on nous propose mais il s'agit de ne pas se moquer de nous !

Nous donnons encore une fois rendez-vous à tous à partir de demain matin afin d'échanger avec les grévistes. Cette mobilisation doit se terminer sur du positif pour tous !

Venez signer la pétition, faites la circuler dans vos services !

Pour la section locale CGT FAPT

GILLES FOURMENT

Partager cet article

Repost0

commentaires