Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 19:40
Le centre névralgique du Réseau et de la Distribution menacé !

Le centre névralgique du Réseau et de la Distribution menacé !

Après un mois de "remise à niveau" du bureau de la Banque Postale (Réseau) qui a prêté à controverse au sein de la population, c'est au tour des agents du Réseau de subir une nouvelle réorganisation et d'entamer les "négociations" avec la direction.

Cette dernière a averti les agents guichetiers que les négociations pourront être soumises à débat sur l'organisation mais pas sur les moyens...

La mise en place devrait prendre effet le 1er octobre 2016.

Les dés sont pourtant déjà jetés, au niveau emplois, ce sont deux postes supprimés.

Les bureaux de Boulogne, d'Aspet et environ 7 Agences Postales Communales seront rattachés à Saint-Gaudens, quid des remplacements ?

Pour autant, il n'y aura pas de temps de plus prévu en caisse, ce qui laisse entrevoir un énorme souci au niveau de la gestion de la clientèle et donc à fortiori cela impactera gravement sur les conditions de travail des agents et le service rendu.

Des entretiens individuels sont programmés avec les agents afin de (attention humour) les impliquer au mieux dans la démarche de l'entreprise, le fameux dialogue social que l'on connaît si bien (rendez-vous ici pour mieux comprendre). Encore une fois La Poste néglige le collectif, elle qui, pourtant, aime à vanter son travail d'équipe... On connaît la rengaine, le diviser pour mieux régner est employé à outrance au Réseau comme ailleurs.

Les moyens de remplacement seront sollicités sur les différents bureaux. La direction assure que les agents ne seront pas déployés à plus de 30 kms. Ironiquement, les différentes distances entre les bureaux ne dépassent pas les 30 kms, autrement dit, les agents rouleront sur tous les sites...

La feuille de route de la direction reprend là où elle s'était arrêté à la réorganisation précédente, à savoir la fermeture définitive des bureaux de Miramont, Labarthe-Inard et Labarthe-de-Rivière. Il est inconcevable, sous un Gouvernement de Gauche qui avait assuré le maintien du service public en milieu rural, de constater qu'une nouvelle fois nous avons été trompés. La section CGT FAPT Comminges s'oppose fermement à ce projet de destruction massive !

Nous appelons les élus locaux et les usagers à réagir et à soutenir les agents du Réseau. Ensemble nous pourrons aboutir sur nos revendications.

Un constat alarmant : les agents du Réseau sont eux aussi usés, ont du mal à récupérer vu la quantité de travail supplémentaire à effectuer dans les mêmes temps. Eux aussi ont subi le poids des différentes réorganisations et subissent encore aujourd'hui les assauts répétés des "clients" mécontents des mauvais choix d'une direction à l'écoute que de ses propres intérêts.

La Poste leur en demande toujours plus, les limites sont atteintes.

Dans l'intérêt général, notre section appelle les agents du Réseau à une action commune de masse. Reçus le même jour par nos deux directions, nous mettrons les choses au clair entendez-nous ou subissez notre colère !

Le "dialogue" doit passer par de réelles négociations prenant en compte les revendications des agents guichetiers, d'ailleurs La Poste doit répondre aux besoins de tous, guichetiers comme clients. Le client est roi après tout !

Cela ne peut plus durer, ne laissons plus La Poste saccager notre métier, notre dignité, nos droits et nos aspirations. Battons-nous pour ces valeurs, pour un réel service public de proximité et de qualité.

Partager cet article

Repost 0

commentaires