Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 21:43

En souffrance depuis déjà trop longtemps, le personnel attend beaucoup de l'audience prévue avec notre section ce vendredi 29 janvier.

Ce ne sont pas moins de 13 demandes de révision de tournée qui ont été remises à la direction par les postiers de Saint-Gaudens, autant dire plus de la moitié.

Plusieurs dysfonctionnements sont constatés, avec un absentéisme montant en flèche de jour en jour (fatigue physique, surmenage, tendinites etc...), La Poste, aveuglée par l'appât du gain, nous oblige à repousser nos limites. Mais quand le physique ne suit pas, ça casse !

Le service rendu est vraiment moindre, le personnel usé et désabusé n'arrive pas à assurer sa mission dans les temps et n'a plus la motivation. Il y a une énorme différence entre le travail prescrit et le travail réel. L'heure de fin de service étant 13h50, il n'est pas rare, voire quotidien de constater que les postiers dépassent de plusieurs minutes à plus d'une heure et parfois même sans avoir fini leur tournée... Trop c'est trop !

Alors pourquoi un tel fossé ? Simplement parce que La Poste est dans une optique de récupération d'emplois. En imposant une productivité à outrance, en ne prenant pas en compte les doléances de ses agents et surtout en ne respectant pas ses engagements, la direction prouve une nouvelle fois que le but n'est pas de faire dans la dentelle.

Malgré nos remarques incessantes, nos alertes sur le cahier du CHSCT et à l'encadrement, le dialogue ne marche que dans un sens. La Poste affirme que les facteurs peuvent, en plus de leur tournée surchargée, assurer plusieurs services ? Dans le journal de la boîte, pour exemple, La Poste confit que l'installation des décodeurs TNT ne prendrait pas plus de 30 minutes... Certes il n'y en aura pas tous les jours mais cela veut donc dire que le facteur effectuera des heures supplémentaires (en plus de celles qu'il fait déjà), seront-elles payées ?

Pas sûr vu, que cela est déjà le cas pour beaucoup d'entre nous. Il convient de préciser qu'à force d'user et d'abuser de la bonne volonté des agents sans la moindre considération, La Poste fonce tête baissée dans une catastrophe à l'échelle humaine.

Pour finir, il nous faut encore préciser qu'en attendant, ce sont toujours les usagers qui en pâtissent. La mise en place de la réorganisation de Saint-Gaudens est un échec total, autant sur le plan humain que sur le plan service.

Les conditions de travail étant exécrables, le service rendu l'est aussi c'est indéniable.

Le 29, c'est avec un nombre important de questions et de revendications que nous porterons la voix du personnel distribution et back-office. Le ras-le-bol est à son paroxysme.

Trop d'inégalités sont à déplorer, trop de questions restent en suspens. La Poste nous doit des réponses, nous exigeons qu'elle prenne ses responsabilités et demandons un redécoupage intégral. Les agents ont le sentiment que l'on joue avec leur santé physique et mentale, mais à quel prix ? Les postiers subissent mais ne souhaitent pas tomber malade pour leur boulot.

Le personnel est dans l'expectative, pour l'heure, un nouveau mouvement social est envisagé.

Affaire à suivre ultérieurement, nous vous tiendrons informés dès que possible.

Partager cet article

Repost 0

commentaires