Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

5 février 2016 5 05 /02 /février /2016 12:25

Le réveil de la force est en route !

Encore une fois, un discours très humain et tellement réaliste, un appel à la solidarité émouvant et solennel !

Oui nous devons nous unir contre la machine patronale, faire plier le gouvernement pour recentrer l'humain dans le monde du travail.

Nous sommes tous concernés malgré nous. Il est du devoir de chacun de s'investir dans l'action à son échelle. Parce que le "tous ensemble" est la solution à tous nos problèmes.

Nous avons un devoir de mémoire vis à vis de nos anciens qui se sont battus pour nous, notre confort, le devoir d'agir pour leur montrer notre respect.

Ne l'oubliez pas, nous profitons de beaucoup de choses gagnées par la lutte et qui sont de jour en jour mises à mal par une politique ultra libérale privilégiant des intérêts capitalistes aux intérêts de la population.

Il n'est pas trop tard pour rejoindre les rangs aux côtés des militants, qui se battent au quotidien pour défendre nos droits, nos libertés. Par dessus tout il est essentiel de se poser, de réfléchir à comment s'organiser au mieux dans les différents services, avec les élus et les usagers.

Quand on s'en prend à un militant CGT, c'est toute la CGT qui contre-attaque ! Unissons nos forces, agissons ensemble ! TOUS DANS LES RUES !

Analyse de la section CGT FAPT Comminges

Pourquoi les gens ne se syndiquent plus ? Ce n'est pas une histoire de magouille au sein du syndicat qui déplaît comme on veut nous le faire croire. C'est plutôt une histoire d'individualisme : on préfère se défendre tout seul, obtenir des petites choses servant ses petits intérêts égoïstes et laisser les autres dans leur propre misère. C'est aussi une histoire de trouille de représailles, avoir une étiquette sur la tête fait de nous des cibles de choix.

Heureusement, certains vont au delà de ça de par leur détermination, leurs convictions, l'envie de faire évoluer le tous ensemble. C'est une question d'affirmation et d'assumation de soi, d'implication dans ce monde, l'envie de changer les choses pour un monde meilleur pour nos enfants, pour le respect de l'humain, de ses droits et libertés.

Comme le disait déjà Brassens, "Non, les braves gens n'aiment pas que l'on suive une autre route qu'eux !"

Partager cet article

Repost 0

commentaires