Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 11:14

Un reportage intéressant pour mieux comprendre l'évolution du syndicalisme.

Pourquoi actuellement les syndicats sont dans l'incapacité d'intervenir réellement sur les décisions politiques et patronales ?

Depuis quelques années les syndicats "bagarreurs" pour ne pas faire de jaloux, ont du mal à se faire entendre et surtout faire entendre les doléances des salariés.

C'est une stratégie gouvernementale acoquinée avec le patronat qui brise net toute négociation, discussion et prise en compte des revendications. Les mensonges et manipulations des uns et des autres, au gouvernement comme au MEDEF (cf le million d'emploi...) entraînent une nouvelle finalité chez les salariés : le jusqu'au-boutisme radical dont les médias se délectent. On se rappelle les Michelin, Moulinex, Conti et plus récemment Air France, Goodyear la lutte des agriculteurs etc...

C'est avant tout un geste de colère dominé par un sentiment d'injustice et d'impuissance face à un patronat négligeant la vie des travailleurs. Car ce sont bien des vies qui sont brisées par ces agissements ne répondant qu'aux besoins des plus riches.

Le fossé est creusé, les salariés sont bel et bien des vaches à lait ! Pire des kleenex, une fois bien servi, on les jette dédaigneusement à la poubelle. Honteux !

Jusqu'à quand subiront nous ces affronts ? Nous ne sommes pas revenus aux temps des rois et de la tyrannie. Si tel est le cas il est grand temps de revenir "aux armes citoyens" et de "former nos bataillons".

Car accepter le sort que l'on nous impose est une preuve de notre soumission !

Il en va de notre dignité, du respect de l'autre et de ses droits et libertés comme cela devrait se passer dans une démocratie. On en est loin, nous avons trop perdu du fait d'être resté sans rien dire ou faire trop longtemps.

Nous devons mener une lutte exemplaire tous ensemble, salariés du privé, du public. Les récentes atteintes à nos droits par la destruction du Code du Travail, des Prud'Hommes ou autres instances proposant la défense du travailleur ne doivent pas rester impunies !*

Prenons la rue, marchons ensemble à partir du 9 mars et montrons à ces mégalos égocentriques friqués que le peuple en a marre ! Unissons nos luttes et frappons un bon coup. Montrons que nous pouvons atteindre le million de personnes dans les rues !

Les syndicats sont la risée du gouvernement et du patronat car ne représentent que 7% au niveau national. La syndicalisation et la lutte syndicale a prouvé que nous pouvions gagner sur nos revendications, alors qu'attendez-vous ?

LE 9 MARS, SOYONS SOLIDAIRES, SOYONS FORTS, SOYONS NOMBREUX !

Souplesse au patronat, souffrances aux salariés !

Souplesse au patronat, souffrances aux salariés !

Partager cet article

Repost0

commentaires