Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

11 mai 2016 3 11 /05 /mai /2016 19:07

Le 49.3 est une brutalité, le 49.3 est un déni de démocratie, le 49.3 est une manière de freiner ou d'empêcher le débat parlementaire.

François Hollande

*Postier lève toi, ton Comminges est en péril !*

Le 49.3 est déclenché, La Poste va en profiter !

Les débats parlementaires sont coupés courts, c'est un déni de démocratie flagrant. Alors que plus de 75 % des français dénoncent et désapprouvent fermement ce procédé arbitraire. C'est en tout état de cause le signe de la faiblesse de ce gouvernement complice du MEDEF.

A La Poste comme ailleurs, nous serons tôt ou tard touchés par cette réforme qui garantit plus de souplesse au patronat (voir décryptage cgt ici), La Poste n'hésite tout de même pas à anticiper cette réforme sur les heures sup, l'emploi, les licenciements (voir plus bas), et pourrait aussi aller plus loin sur la modulation du temps de travail, faire des réferendums sans consulter les OS, le droit aux congés etc...

C'est un grand coup porté aux travailleurs, depuis déjà plusieurs mois, le monde du travail essuie les attaques du GVT/MEDEF tant bien que mal. Les mobilisations continuent, malgré tout nous ne sommes encore pas assez dans les rues ! Même en milieu rural, et SURTOUT en milieu rural, il faut un réveil des consciences car nous sommes d'autant plus concernés dans tous les domaines (services publics, privé, PME, artisans, commerçants etc...).

Aujourd'hui, à Saint-Gaudens, une Assemblée Générale s'est tenue après le TG. La section locale CGT FAPT a pris la parole pour appeler les agents à se mobiliser dès le 12 mai. Nous avons expliqué en détail en quoi cette loi précariserait encore plus l'emploi et permettrai à La Poste de faire quasiment tout ce qu'elle désirera. On peut déjà envisager des licenciements à la tête du client comme on a l'habitude de constater depuis plusieurs réorganisations un processus discriminatoire par rapport aux promotions. "Pas de promotion sur place !" nous affirmait la direction pour le recrutement du FQ alors que 2 collègues s'étaient portés candidats. Pourtant, après le départ récent du FE de l'équipe 3, et malgré 2 candidatures à l'appel national, la direction sélectionne un collègue du bureau, à l'image de ce qu'elle attend. La CGT FAPT condamne fermement cette décision qui se base sur des jugements purement arbitraires : les deux collègues rejetés sont des sympathisants actifs (grève, manif). Il est inadmissible que La Poste stigmatise les agents sur leurs convictions, leurs jours d'absences (maladie etc), le fait qu'ils ne souhaitent pas faire d'heures sup (quotidiennes) ou pourquoi pas s'ils sentent fort des pieds ! Les qualifications ne se jugent pas sur ce genre de choses mais plutôt sur la qualité de travail apporté et sur l'ancienneté. Il y a vraiment deux poids deux mesures à La Poste !

De même, comment la direction peut-elle justifier décemment le licenciement de notre collègue qui bossait à la PNA ? Impossible, le motif invoqué est scandaleux et la CGT FAPT condamne encore ce procédé prémédité. Il a été si facile de se débarrasser de celui-ci, ayant des lacunes à la lecture en le positionnant à la distribution. La Poste le savait, il ne s'en sortirait pas ! En résulte un licenciement pour "insuffisance au travail" après 8 années de loyaux services à la PNA. Pourquoi ne pas l'y avoir laissé ? C'est la réponse à ce que l'on a gagné lors de la grève de 2015, à savoir son plein temps à 35h... Honte à ces dirigeants peu scrupuleux qui condamnent un homme de la cinquantaine avec des enfants à charge et des crédits à la consommation à devoir survivre dans une région où le travail ne court pas les rues. C'est la porte ouverte à tout maintenant ! La Poste n'a plus qu'à profiter du cadeau qu'offre le gouvernement aux grosses entreprises.

Un 49.3 à la sauce La Poste, c'est cette régression sociale, cette dégradation du service public et des conditions de travail que nous subissons depuis l'instauration de facteur d'avenir. Les agents n'ont aucune confiance en l'avenir vu que La Poste, elle même, prouve de jour en jour qu'elle ne sait pas où elle va et ne prend pas en compte les solutions que la CGT apporte. La logique du profit gagne sur tout !

La section locale CGT FAPT appelle donc l'ensemble des postiers à se mobiliser, à débattre largement et à se rassembler dès le 12 mai afin d'organiser une offensive !

Vivre dignement implique tout d'abord une prise de conscience sur les enjeux dans notre métier, un investissement dans l'action car les droits et libertés du peuple sont mises à mal, c'est un fait (violences policières sous les ordres d'un gouvernement totalitariste). Le syndicalisme en prend aussi un coup avec cette loi, la finalité étant d'éradiquer les moyens de protection des salariés. Que nous faut-il de plus ? Qu'attendons-nous pour enfin réagir à la hauteur de l'attaque ? Il est réellement temps d'unifier nos luttes à Saint-Gaudens comme à Luchon, à Montréjeau ou Saint-Martory...

Nous invitons les postiers syndiqués à la réunion qui se tiendra après le rassemblement Place J Jaurés à 17h ce jeudi. Soyons responsables, soyons citoyens, soyons acteurs de la vie économique et politique et par dessus tout ne soyons plus de simples moutons soumis ! Nous n'avons pas envie de vivre une mort par calibre 49.3, nous voulons vivre une vie digne !

A jeudi !

P.S. ci-dessous quelques liens pour mieux comprendre, lisez, réfléchissez, réagissez !

Partager cet article

Repost 0

commentaires