Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

21 septembre 2017 4 21 /09 /septembre /2017 18:07

Ce jeudi 21 septembre, les postiers d'Aspet sont venus se faire entendre et faire signer une pétition sur le marché de Saint-Gaudens devant le bureau de poste.

Le préavis était déposé depuis plus de 5 jourspar la CGT FAPT et SUD, la direction était donc forcément au courant mais n'a pas jugé nécessaire d'être sur les lieux, une réunion se tenant sur le bureau de Luchon.

Cela devait être de la plus haute importance puisqu'un bureau en grève passe au second plan... Enfin bref ! Les postiers ont ressenti cela comme un refus de dialogue, une nouvelle provocation. A noter que la direction aurait pu se libérer pour 14h, mais étant là depuis 7h15 et ayant d'autres choses à faire dans l'après midi, comme se préparer à manifester contre la loi travail XXL, nous avons refusé d'un seul bloc. Nous ne sommes pas à disposition pour en plus s'entendre rabâcher la même rengaine bien apprise surtout passé l'heure de fin de service. Si La Poste entend jouer les prolongations, pas de problème ! Ce coup-ci, on ira jusqu'au but en or.

Les postiers de Saint-Gaudens ont tout de même répondu présent à l'appel à la grève, et disons le, quelques nouvelles têtes nous ont fait bien plaisir. En effet, après s'être réunis la veille à l'Union Locale aux côtés des facteurs d'Aspet, les agents de St Gaudens ont convenu de lancer une piqûre de rappel (cf lutte de juin 2015) à la direction qui se pense assurée de passer son projet bien tranquillement. Il n'en est rien, on nous a trompé une fois, cette fois-ci nous ferons en sorte de nous faire entendre et surtout respecter !

Ainsi est lancé un préavis de grève reconductible pour le mercredi 27 septembre. Le tract ci-après :

Dans le contexte social et économique actuel, le Gouvernement en place compte avantager la finance au détriment de l’humain. Avec la loi XXL, ce sont plus de 100 ans d’avancées sociales qui sont menacées. Il est inconcevable aujourd’hui d’envisager le travail comme aliénation, les travailleurs en supporte déjà assez.

Or La Poste, en tant que bon stratège anticipe d’ores-et-déjà cette loi dévastatrice par la reprise d’emploi ou encore la mise en place d’un projet incohérent qui dégrade toujours plus les conditions de travail des agents et la qualité de service. C’est pour cela que nous faisons le lien entre notre situation et la loi El Khomry.

Après concertation de l’ensemble du personnel, nous exigeons :

  • Que les T.I. et le T.G. d’Aspet soit fait au bureau d’Aspet par ses facteurs.
  • 3 équipes de 6 soient créées sans compter les FG (pour l’équité par équipe, conserver le FQ obtenu en 2015 ainsi que les RTT le lundi et le samedi) et par conséquent 1 tournée = 1 titulaire (pas de tournée sénior, junior ou autre). Toutes les tournées doivent pouvoir être mise à la vente des quartiers.
  • L’embauche des CDD et Contrats Pro sur site et en CDI (pour répondre à une qualité de vie et à leurs besoins)
  • Des moyens de remplacement supplémentaire à la hauteur notamment au back-office
  • Revenir sur les cadences pour détendre l’organisation
  • Une augmentation de salaire pour le préjudice ainsi que l’équité des grades en fonction des postes
  • Que la pause méridienne soit retirée du projet
  • Que tout le personnel commence à la même heure
  • Que les FG prennent leur service au bureau de St Gaudens et participent aux T.I.
  • 2 tournées dédiées colis à 100%
  • Des périodes standard toute l’année
  • La prise en compte et le paiement des dépassements horaires
  • La prise en compte des cassures de contrat CDD, preuve d’un dysfonctionnement flagrant
  • Revenir au réel métier de facteur pour une réelle satisfaction client et qualité de service.
  • Que les P.P.I. soient comptés dans la charge de travail
  • La reconnaissance des années de travail fournies par les facteurs démontés.
  • La reconnaissance de la pénibilité
  • Le respect de la fiche de poste, l’éclaircissement de celle-ci aux agents
  • Le respect des engagements signés par la direction (relevé de décision non appliqué)
  • Le respect des souhaits des agents décrits en entretien individuel
  • Le respect du remplacement du mandaté CHSCT
  • L’arrêt définitif de réorganisation non concertées et désapprouvées par les organisations syndicales.

Pour construire un projet viable, il faut avant tout que l’ensemble des participants ou acteurs se soient mis d’accord. Imposer un projet non abouti ne fait que confirmer que La Poste n’est pas dans le dialogue avec ses salariés.

Nous exigeons donc que la voix de tous soit entendue, prise en compte et appliquée afin de fournir un véritable service de qualité.

Nous ne comptons plus laisser passer des réorganisations dévastatrices telle que celle que nous allons subir à partir du 17 octobre.

Ce projet est nocif, incohérent, non concerté et par-dessus tout présente un réel danger pour les agents sur le point de vue physique et moral ainsi que pour la garantie d’un service de qualité aux usagers.

Par conséquent la section CGT FAPT de Saint-Gaudens dépose un préavis de grève reconductible pour le mercredi 27 septembre 2017

 

Cordialement,

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires