Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

28 septembre 2017 4 28 /09 /septembre /2017 15:10

8ème jour de grève pour les copines d'Aspet, 2ème pour les agents de Saint-Gaudens.

Une journée bien remplie riche en débat et solidarité. Les postiers des deux bureaux n'ont pas chômé en ce jour de marché. En effet, un tract décrivant la situation à la prochaine réorganisation a été distribué aux usagers, une pétition a aussi circulé et nous avons recueilli signatures et dons de la part de la population. Les agents ont particulièrement été actif et volontaire pour effectuer ces tâches. Nous tenons à les congratuler.

LA RENCONTRE :

Nous devions donc obtenir des réponses concrètes, la direction s'était en effet engagée à fournir davantage d'élément à la plénière qui se tenait aujourd'hui avec l'ensemble des organisations syndicales.

Résultat, quelques avancées, mais pas de quoi répondre aux besoins du collectif au niveau de l'organisation en elle même. La direction est cependant revenue en arrière sur la fermeture du bureau d'Aspet le samedi (jour de marché) ce qui représente quand même une bonne chose. Reste malgré tout un hic à propos de l'amplitude horaire d'ouverture du bureau à revoir.

Un autre point cédé concerne le retrait de la pause méridienne pour 2 agents... une broutille, c'est bien attention, mais pas asez !

La direction assure aussi mettre en place un dispositif afin de permettre aux agents de Saint-Gaudens d'écouler la charge de travail dans son intégralité par un renfort.

La CGT FAPT prévient que tout cela ne concerne que le court terme. Le problème étant qu'à la longue, les agents perdront forcément pied, bâcleront certainement leur travail vu que la direction impose les horaires collectifs. Cela implique une distribution non achevée, les usagers en fin de tournée n'auront pas souvent ou pas du tout leur courrier / colis puisque les agents devront rentrer avant 13h50 fin de service.

L'alerte est à nouveau lancée sur les contraintes que rencontreront les postiers si cette réorganisation n'est pas revue. Nous voyons bien que La Poste doit revoir sa copie, le projet n'est pas prêt et révèle de jour en jour plus de failles.

Ce qui coince pour les saint-gaudinois c'est d'effectuer leur travail dans les mêmes temps tout en leur ajoutant les travaux intérieurs du bureau d'Aspet. C'est une aberration, tous les postiers y compris non gréviste en sont conscients et l'ont déjà signalé.

Lors de la plénière, les autres OS ont maintenu que le projet relevait de l'impossible même si certains points avaient avancé. Ce qui prouve encore une fois que les postiers en grève ne sont pas sur la voie publique pour des prunes. La Poste ne compte pas bouger... pour le moment, nous sommes déterminés à en découdre si nous n'avons pas le choix.

Après la plénière, nous sommes allé faire le compte rendu aux agents attendant notre retour avec impatience. "Alors ? Alors ?" - "Beh rien quoi ! Ou pas de quoi s'emballer..." Cela a permis de nous organiser en conséquence.

Au même moment nous apprenions qu'une inauguration était en cour à la halle au grain avec des personnalités du saint-gaudinois notamment Monsieur le Maire et le Président de la Communauté des Communes, nous nous sommes donc invités afin de leur faire part de nos doléances (voir article sur ce lien). Monsieur le Maire nous convia à passer à la mairie lundi, après notre insistance, il nous donna rendez-vous à 14h30.

 

LA DEUXIEME RENCONTRE :

Arrivés à la Mairie de Saint-Gaudens, la délégation d'une dizaine d'agents portés par la CGT FAPT et l'UNION LOCALE s'est vue dirigée en salle de conférence.

Nous étions donc reçus par Mr le Maire et Mr le Président de la Communauté des Communes. Le débat fut riche, les élus s'intéressant à la résolution du conflit au plus vite ont entendu nos doléances et décidé de rédiger un courrier à notre direction afin de soutenir le mouvement, soucieux qu'un service public postal reste en place dans les meilleures conditions possibles en milieu rural.

Nous leur précisions le danger que représentait cette réorganisation du point de vue physique et moral pour les agents mais aussi du fait que le trafic courrier / colis ne serait pas écoulé dans les temps ni même en matinée puisque La Poste, en mettant en place des facteurs guichetiers casse le métier en lui même par le retardement de la distribution à l'après-midi.

Nous abordions d'autres points qui impacteraient forcément sur les usagers et le service public. Les deux élus ont bien compris que les enjeux étaient trop importants pour rester passif. La décision fut prise d'interpeller la direction qui pourtant avait été reçu le matin même par Mr le Maire, affirmant que des points avaient bien avancé.

ORGANISATION DES TROUPES

A la sortie de l'audience, les postiers d'un commun accord ont décidé de reconduire à demain le mouvement, de continuer à sensibiliser et informer la population.

Nous donnons donc rendez-vous à tous afin de faire avancer les choses à nos côtés. Parce que la disparition du service public postal en Comminges est un danger pour la collectivité. Tout comme la réduction des effectifs dans la santé, la fermeture des trésorerie, des services de la Sous-Préfecture à partir de novembre, les différentes attaques contre le Commissariat etc... Nous devons prendre conscience de la désertification des milieux ruraux, combien de commerces ferment leurs portes ? Voulons nous vraiment faire des kilomètres afin d'aller nous soigner, ou récupérer un colis en l'occurence ? 

La Poste joue sur la baisse du trafic courrier pour confirmer le besoin de réorganiser les bureaux de poste. Elle oublie la hausse significative des colis, la publicité intégrée à la charge de travail à distribuer (de plus en plus importante), l'augmentation des tâches à effectuer par les différents services payants mis en place, les spécificités de chacun tout comme celles du terrain, les contraintes rencontrées, bref la différence entre travail prescrit et travail réel.

Cette réorganisation doit être gelée, de réelles négociations doivent être mises en place avec l'ensemble du personnel. Nos revendications doivent être prises en compte.

A demain pour une nouvelle journée d'action devant le bureau de poste !

Merci à toutes et à tous, nous vous tiendrons informés pour la suite des évènements.

 

*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*
*Grève des postiers d'Aspet et de Saint-Gaudens, aucune avancée, le mouvement se durcit !*

Partager cet article

Repost0

commentaires