Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

26 septembre 2017 2 26 /09 /septembre /2017 20:47

La grogne ne s'estompe pas, au contraire, elle s'étend autour du projet de réorganisation prévu le 17 octobre.

Surpris mais  rassuré de voir apparaître de nouveaux grévistes, d'habitude passifs, la section CGT FAPT Comminges retrouve des couleurs depuis ces deniers temps. En effet, il semblerait que là, ce soit la goutte d'eau pour nombre d'agents, que ce soit d'Aspet comme de Saint-Gaudens. Ils ont compris que la solution était de s'unir et de créer un rapport de force à la hauteur.

Ce matin, après la prise de parole pour faire le point sur la situation, beaucoup de postiers ont fait remonter leur envie de faire bloc contre ce projet nocif. Nous nous réjouissons vraiment de ce déclic chez nos collègues et les encourageons à se faire entendre à nos côtés. Saint-Gaudens a de nouveau retrouvé la cohésion de groupe pour laquelle le bureau était réputé ! Et même plus puisque seule une poignée d'agents ne se sont pas exprimés. C'est une sacrée avancée depuis 2015.

Ce qu'il ne passe pas dans ce projet, ça n'est pas un ou deux points, c'est l'ensemble qu'il faut revoir ! Pour fournir un travail digne de ce nom, La Poste doit prendre en compte nos revendications.

Le Comité Technique du projet avait lieu ce jour, 22 septembre 2017, et là encore, la totalité des organisations syndicales s'est opposée au projet, c'est dire ! La Poste doit revoir sa copie et proposer un projet abouti viable... mais il en est rien, La Poste persiste et signe, ça doit passer, et ça passera donc sans accord ! Lamentable !

ET SI ON CONTINUAIT A FAIRE N'IMPORTE QUOI ?

Drôle de titre ? Non, j'explique...

A Aspet, comme la quasi totalité du bureau est en grève, dehors à se faire entendre, démarcher la population pour faire signer leur pétition, La Poste doit s'organiser. Et elle s'organise comme elle l'entend. Ainsi, les agents non gréviste (CDD inclus) sont "réquisitionnés" pour effectuer du travail supplémentaire, comme d'habitude pour cacher la misère... Ce qui est marrant c'est que La Poste fait tout pour cacher que ses agents sont en grève et fait appel à ses cadres et divers volontaires (ou pas) pour couvrir du travail de gréviste mais lorsqu'il n'y a pas de mouvement social, ça ne l'embête absolument pas de laisser des tournées à découvert... cherchez l'erreur !

De plus, comment se fait-il que nous ne soyons pas au courant que nous pouvons être d'astreinte lors d'un conflit social ? Parce que ça n'existe pas, La Poste joue la terreur pour arriver à ses fins. Malheureusement ça marche sur les CDD ne connaissant pas leurs droits. Pour rappel : pour toute tâche supplémentaire, l'employeur est obligé de signaler par écrit au salarié qu'il fera des heures supplémentaires 48 h avant. Or ça n'a pas été fait ! La Poste est hors la loi, du moins pour le moment, puisqu'elle anticipe les ordonnances Macron qui "assouplissent" les règles du Code du Travail.

ALORS QUE FAIT-ON ?

Deux choix s'offrent à nous. Soit nous baissons les yeux et on laisse passer et advienne que pourra mais quand il sera trop tard il ne faudra pas venir pleurer comme l'on dit... Soit on bombe le torse et on tape un coup sur la table ! C'est ce qu'ont décidé plus de 90% des agents de Saint-Gaudens après le coup d'éclat de leurs collègues d'Aspet.

Une seule chose à dire, bravo les filles ! Continuez, ne vous laissez pas embobiner, on arrive !

La section de Saint-Gaudens fait appel à tous les postiers Commingeois, levez la tête, rejoignez la lutte car ce qui est en train de nous arriver vous arrivera tôt ou tard ! La réforme du Code du Travail ne s'arrêtera pas aux frontières commingeoises...

Article de La Dépêche 21 09 2017

Partager cet article

Repost 0

commentaires