Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

14 octobre 2017 6 14 /10 /octobre /2017 18:18

Depuis les 21 et 27 septembre, les postiers d'Aspet et Saint-Gaudens ont entamé le plus long mouvement de grève jamais vécu dans le Comminges. Pour la défense du service public postal en milieu rural et pour leurs conditions de travail qui se voient dégradées et qui auront une grave répercussion sur la qualité de service, les postiers se mobilisent encore plus.

Vendredi 13 octobre, les agents grévistes ont à nouveau établi le campement devant le bureau de Saint-Gaudens, au même moment les factrices d'Aspet devaient rencontrer Mme la Maire à Aspet.

A notre arrivée tôt le matin, nous avons essayé de convaincre les derniers indécis de se joindre au mouvement afin d'accélérer les choses et débloquer la situation. Nous avons fait voter ces agents sur la question : "Etes vous pour ou contre la mise en place de cette réorganisation ?" 1 seul pour sur la dizaine de personnes interrogée. Pourtant, ces agents continuent de rentrer et légitime donc la décision de la Direction. Il faut, à un moment donné, faire un choix, ça n'est pas toujours évident, mais chacun a une part de responsabilité pour les évènements futurs. Il ne s'agit pas de se délester du poids que représente une grève en pensant que le copain pourra se débrouiller tout seul. Ou alors, il faudra le moment venu, faire face à son choix et refuser de jouir des avancées obtenues par les grévistes... ne serait-ce que pour être en accord avec soi-même.

 

LA REORGANISATION, QUEL CHANTIER !

Dès leur arrivée, les représentants CGT FAPT départementaux sont partis avec une délégation de notre section locale à la Sous-Préfecture.

L'huisier venu constater l'avancée des travaux

Dans la matinée comme à l'acoutumée, nous avons été rejoint par des camarades de l'Union Locale CGT et de l'inter-pro qui ont émis le souhait de faire ressentir à la Direction ce que cela pouvait faire de ne pas maîtriser un chantier (voir photo ci-jointe). Apparemment l'idée a eu un certain impact puisque nous avons eu le plaisir d'avoir à nouveau la visite de Mr l'huissier, un habitué des lieux maintenant. Nous ne rappellerons pas ici combien coûte une intervention d'huissier, juste le fait que La Poste a moins de mal à y recourir qu'à payer ce qu'elle doit aux agents en dépassement depuis 2015.

 

S'ORGANISER POUR CONSTRUIRE

Tout le long de la journée, les agents grévistes, toujours autant soutenus, ont multiplié les réunions "brainstorming" aux alentours du Tribunal d'Instance. Plusieurs postiers se sont lancés dans la rédaction d'une lettre ouverte destinée à l'ensemble des élus commingeois. L'idée est de leur apporter plus d'éléments afin de leur faire comprendre les réels enjeux cachés derrière le projet de réorganisation. Nous savons que La Poste de son côté en fait de même pour minimiser notre mouvement et ainsi affirmer que nous avons déjà eu assez d'avancées (voir article de La Dépêche). Seulement voilà, nous "campons sur nos positions" pour de bonnes raisons : La Poste nous a juste donné une marge de temps et des renforts afin de faciliter la mise en place de la réorganisation.

Sur le fond, rien ! Quand on dit en tant que profesionnels du terrain que ça ne peut pas passer car il y a plusieurs points qui posent problème à commencer par le manque de temps pour assurer correctement la distribution ou encore le fait de transférer l'activité intérieure d'Aspet sur Saint-Gaudens qui continuerait par là même à dégrader un peu plus nos conditions de travail. Le projet en lui-même n'est pas ficelé, il y a beaucoup d'incohérences et ne se base pas sur le réel ou les spécifités du quotidien. Ca marche sur le papier car on peut mettre bout à bout des chiffres et leur faire dire ce que l'on veut, mais pour les postiers ça sera un déastre en terme de service public.

Dans cette optique, les grévistes s'activent pour élaborer ensemble un projet qui tiendra la route fixé sur des bases solides. Pour cela, il s'agit de mettre en avant le réel tout en prenant en compte les besoins de la population. Nous constatons que notre mouvement prouve bien la légitimité de notre métier, du lien social et de l'attente des usagers.

 

DES RENDEZ-VOUS INFLUENTS

Ce vendredi, pas de négociation donc, la Direction n'étant pas sur les lieux.

Nous nous sommes alors réunis pour observer le calendrier de nos élus. Pour nous, il est important d'aller à leur rencontre afin qu'ils ne restent pas passifs en tant que représentants de l'Etat. La question de service public est en effet primordiale.

Nous avons donc noté la présence de notre député Joël Aviragnet et de la Présidente Région Occitanie Carole Delga à Estancarbon pour l'assemblée générale des militants PS. Il fallait que les postiers y soient présents afin de leur rappeler leurs obligations en tant qu'élus de gauche.

C'est ainsi que ce samedi après-midi, nous sommes allés sur les lieux pour distribuer un tract explicatif à toutes les personnes présentes et avons conclu d'un rendez-vous avec le député demain, dimanche 15 octobre (hé oui, on se bat pour notre métier même le week-end !).

Nous mettrons tout en oeuvre afin de sensibiliser au mieux nos élus sur la souffrance que nous endurons au quotidien. Quelle entreprise, ici, en Comminges, quels salariés peuvent prétendre défendre les valeurs de leur métier, du service public avec autant de coeur ? Cela fait plus de 20 jours que nous nous battons pour pouvoir travailler dans les meilleures conditions possibles pour assurer un service de proximité et de qualité efficace et surtout humain. Nous faisons la guerre aux chiffres, nous n'avons que faire de rentabilité alors que justement le bureau de Saint-Gaudens est l'un des plus rentables dans le 31. Nous travaillons avec le coeur jour après jour malgré des attaques incesantes que ce soit de notre Direction ou du Gouvernement qui va finir par détruire ce qui a le plus d'importance.

Un pays ne peut pas fonctionner sans services publics (voir vidéo) comme on voudrait nous le faire croire, c'est impossible ! A nous, ensemble, postiers, usagers et élus de nous battre pour arrêter le massacre. Pensons à tous ceux qui ne supportent plus de vivre ainsi, qu'on prive de dignité, de travail, qu'on oppresse et qu'on rabaise continuellement. Pensons à tous ceux qui se suicident parce qu'ils n'y arrivent plus ! Pensons à nos futures générations qui devront se battre parce que nous n'auront pas su les défendre !

Nous reconduisons le mouvement à lundi, la Direction Départementale doit nous recevoir pour nous apporter plus d'éléments. Les OS seront reçues dans la foulée, nous aviserons par la suite.

Unissons-nous encore plus, élargissons le mouvement.

 

 

*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*
*La grève continue à Saint-Gaudens et Aspet, les postiers s'organisent*

Partager cet article

Repost0

commentaires