Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

8 novembre 2017 3 08 /11 /novembre /2017 20:17

Ce mardi nous recevions la visite du médiateur de la DSCC qui avait convenu de cette date afin de nous apporter des réponses aux différents items listés par nos soins sur le cahier revendicatif.

Dans un premier temps le médiateur représentant la DSCC a tenu à rassembler tout le personnel puisque les avancées bénéficient à tous. La section CGT FAPT de Saint-Gaudens avait déjà brieffé l'ensemble du personnel sur l'importance de la présence de tous les agents.

S'en est suivi un oratoire congratulant le personnel gréviste pour sa force de courage et de conviction, le médiateur respectant la valeur des gens qui se battent pour leurs idées même s'il ne les partage pas, et aux non grévistes pour le fait d'avoir assuré une continuité malgré la difficulté de la situation. Insistant sur le fait que les grévistes ont apporté beaucoup au débat pour le collectif, le médiateur souhaitait couper court à tout grief.

Nous partageons de ce fait une même optique. Il est temps de recommencer à travailler tous ensemble et laisser de côté toute rancoeur qui ne pourrait qu'être que contre-productive dans le besoin que nous avons de construire unitairement.

L'équipe de la DSCC a étudié les revendications listées et les a classé en plusieurs catégories : organisation du travail, santé et sécurité au travail, moyens à dispo etc...

Des premiers éléments de réponse ont été apportés sur l'organisation du travail :

  • réelle prise en compte du temps imparti : nous sommes basés sur des particularités locales estimées dans le bilan de charge à 6 minutes pour la prise en charge et le remisage du véhicule à Pôle Emploi.
  • révision temps imparti pour fusionner le TCD : une plénière sur la question aura lieu le 23 novembre, en milieu rural il est difficile d'avoir un TCD de qualité ou différent selon les tournées. Il faut parvenir à une nomination et numérotation des rues. La fusion n'est pas possible dans les conditions actuelles.
  • prise en compte des objets signalés et reddition en cabine : il y a un temps affecté peut être sous-évalué (3 minutes sur le bilan de charge) il faut voir, des solutions sont envisagées comme l'appel des tournées par micro ou la mise à disposition d'un coffre sécurisé pour pouvoir retirer les objets.
  • revenir à des cadences humaines : les cadences n'ont pas changé depuis 2003 (il semble qu'il y ait un différentiel énorme entre les cadences établies et celles utilisées pour réorganiser les tournées). Pour les tournées vélo, la DSCC n'émet pas d'opposition à les réévaluer selon le respect du code de la route, le facteur ne devra pas rouler sur le trottoir mais marcher à côté du vélo. Cela remet en question les tournées puisqu'elles seront donc considérées piétonnes, une belle avancée !
  • prise en compte des STOP PUB : cela sera géré en fonction des horaires collectifs, les heures sup ne peuvent être comptabilisées à l'avance. Le taux de visite augmentant, le temps sera étudié au suivi.
  • prise en compte des prestations et nouveaux services : d'ici 2020, la Direction souhaiterait qu'il en soit effectué au minimum 3 par jour. Si les prestations prennent plus de temps que 15 minutes, elles seront confiées au FSE.
  • impression des avis de passage lettre expert par la cabine : cela doit être fait normalement, actuellement non... manque de temps ?
  • prise en compte des petits colis internationaux (PPI) : le paiement s'effectue au flashage
  • plus de sécabilité : jours forts et jours faibles n'ont aucun sens sur le site de Saint-Gaudens, à partir de 2018, La Poste devra composer avec 30 jours de sécabilité pour pallier à des absences inopinées.

Voilà pour les points abordés ce jour.

Nous constatons que depuis le mouvement, La Poste s'est enfin atelé à nous apporter plus de réponses. C'est en ce sens satisfaisant du point de vue d'un nouveau départ dans les meilleures conditions possibles et pour renouveler la confiance.

Le plus étonnant malgré le fait que cla soit avéré par la pratique, c'est que la DSCC reconnaît que Facteur d'Avenir n'a pas été un projet abouti sur la plaque Comminges. Il faut entendre que cela fonctionnait beaucoup mieux en milieu urbain. Ici, les tournées sont chargées par le courrier, les OS, les colis, la pub et autres prestations donc ce projet n'avait pas lieu d'être en terme organisationnel, pas au niveau des avancées qu'il représentait (promotions, primes).

Depuis 2007, nous subissons ces réorganisations que nous dénonçons avec détermination, preuve à l'appui des divers dysfonctionnements. Il était temps de reconnaître de ce non sens. Dix ans après, nous sommes soulagés tout de même d'entendre cela. Cela démontre une autre chose, c'est que si La Poste nous avait entendu avant, nous aurions pu commencer à vraiment construire quelque chose de fiable répondant aux attentes des usagers et aux évolutions futures du métier.

La section CGT FAPT de Saint-Gaudens se réjouit d'avoir pu porter très haut ce message. Déjà plusieurs réorganisations sont remises en question par rapport aux éléments que nous avons fait remonter. La Poste semble avoir compris que le travail de réorganisation passe par la prise en compte des revendications du personnel, ça reste à voir pour la suite, restons vigilants.

Nous nous donnons rendez-vous pour la suite des réponses que nous transmettra la DSCC lors d'une prochaine réunion.

Partager cet article

Repost0

commentaires