Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

28 mai 2018 1 28 /05 /mai /2018 20:30

Celui qui combat peut perdre, mais celui qui ne combat pas a déjà perdu.

Bertolt Brecht

En pleine période de comptages, alors que le premier secteur d'ajustement se rajoute aux tournées des facteurs, La Poste nous annonça enfin quelque chose qui allait réjouir nos coeurs et améliorer nos conditions de travail.

En effet, lors du brief "quotidien", nous apprenions qu'une diététicienne nutritionniste serait à notre disposition pour d'éventuels besoins (d'où le jeu de mots en titre #chuispasfortiche)... Oh joie, oh bonheur incommensurable ! Il nous fallait bien cela pour nous remonter le moral, répondre à nos revendication et bien sûr régler les nombreux dysfonctionnements occasionnés par la nouvelle organisation de travail. C'est sûr, les usagers seront tout requinqués et ravis de savoir qu'on s'intéresse à nos rondeurs ou au fait que nous ne mangeons pas bien aux heures adéquates et ainsi, la qualité de service se verrait surement améliorée grâce à ce nouveau régime alientaire...

Plus sérieusement, nous ne doutons pas du sérieux et du professionnalisme de cette personne mais, de qui se fiche t-on ? N'y a t-il pas mieux à faire que cela ? Ne pourrait-on pas par exemple faire une expertise sur le travail réel ? D'ailleurs La Poste (le siège) vient de refuser à la confédération CGT la possibilité de filmer les postiers de Saint-Gaudens dans leur élément, sur le terrain (sans revendicatif) pour la réalisation d'un film sur les services publics sans vraiment donner de bonne raison. C'était bien l'occasion de faire quelque chose d'utile afin de montrer l'envers du décor (celui du film des Ch'tis par exemple #cestpascommeçaquontravaille) et ainsi de montrer les gestes du quotidien, les différents chantiers (back-office, colis, courrier etc...), ce qui s'effectue dans l'ombre autrement dit. #amonavissontpastranquilles

Bref, donc la réponse est non... pourquoi ? On peut très facilement se l'imaginer. La Poste n'aime pas trop qu'on vienne fouiner de trop près dans ses affaires, surtout considérant notre bureau, sortant de conflit, comme une éventuelle menace de divulgation ou susceptible de repartir en grève. La confiance règne ! C'est preuve que La Poste n'est pas tranquille sur le dossier.

Revenons à nos moutons. Une diététicienne, ok. Ah, mais peut être avons nous tout faux : dans l'hypothèse de la pluri-activité chère à nos dirigeants sur la base du "travailler plus pour gagner plus", il se pourrait qu'elle nous accompagne en tournée en tant que vérif... Non, y a pas à dire, c'est complètement incongru et à la base certains d'entre nous avaient compris "esthéticienne" #payetonaudition Faut dire que ça peut se montrer intéressant dans un autre contexte, mais bon, si nous recentrions le débat sur le réel mal être des agents ?

Force est de constater que pour beaucoup d'entre nous, pour ne pas dire l'ensemble, cette nouvelle organisation a fait beaucoup de mal. C'est sans doute celle de trop, celle qui finira par nous détruire à terme. Il faut dire que le rythme d'une semaine à l'autre est harassant du point de vue physique et moral. C'est une course quotidienne effrenée contre la montre qui se joue et qui use les agents. Les intérims arrivés au terme de leur contrat (comblant les positions d'ajustement) sont partis sans regret. Les tournées sont surchargées et nous ne voyons toujours pas l'ombre d'une réponse pour l'accompagnement au réel. En attendant, ce sont des agents fatigués, toujours plus stressés et non considérés qui effectuent leur travail avec la certitude de le bâcler et culpabilisent de mal servir leurs clients. Qu'on ne nous parle pas de santé et sécurité au travail, on en est loin encore si La Poste n'ouvre pas la porte du débat constructif qui bénéficierait autant à La Poste qu'aux agents et aux usagers. Ne nous leurrons pas dans le contexte actuel, il est de l'ordre de l'impossible d'effectuer un travail sérieux de qualité et de proximité.

Dans cette optique, la section CGT FAPT locale se mobilise toujours plus pour faire avancer les choses dans le bon sens et pour tous !

  • Une date pour la commission de suivi du dossier Saint-Gaudens est datée au 04 juin à 9h00. Il nous appartient à tous de faire remonter nos remarques et dénoncer les abus (voir par exemple dernier article relatant la remise en cause du droit de grève) et autres dysfonctionnements vécus depuis la reprise du travail après grève. La Poste essaie par tous les moyens de nous diviser, montrons lui que c'est peine perdue ! Dans la foulée, nous avons programmé une réunion des syndiqués à 14h.
  • Une autre date est retenue au 06 juin puisque nous avons demandé à être reçus pour une bilatérale sur le projet de réorg du bureau de Montréjeau. Nous irons donc à la rencontre des agents pour faire le compte rendu de la plénière de lancement (dispo sur ce lien) pour savoir où ils en sont et s'ils ont besoin d'appui ou de faire remonter des choses.

Il est dans l'intérêt de tous de se serrer les coudes et de participer activement et à son échelle à la défense du collectif, de ses droits et libertés. La CGT a prouvé maintes fois qu'elle est capable de rassembler et mobiliser les agents autour d'un cahier revendicatif étoffé et de gagner comme ça a été le cas à Saint-Gaudens. Gardons à l'esprit que c'est par notre travail et notre professionnalisme que le facteur est la deuxième personnalité préférée des français. Nous leur devons énormément et il nous appartient de répondre à leurs besoins en défendant ce qui fait la beauté de notre métier, le lien social de proximité et le service de qualité dans un engagement de service public.

Il s'agit par là même de prendre nos affaires en main et lutter ensemble pour ne pas que La Poste impose "le tout marchandisé". A l'heure où le gouvernement accélère les réformes destructrices et anti-sociales, passe en force et maltraite professionnels et usagers par son mépris affiché et décomplexé de ceux qui luttent encore pour des droits nouveaux ou conserver un semblant de dignité, les plus riches bénéficient d'une tranquilité à toute épreuve à faire ce qu'ils veulent et voler les français (la France numéro 1 mondial pour payer ses actionnaires) sans pour autant investir un sous pour faire redémarrer l'économie. Dans un même temps, ce même gouvernement invite les moins riches à faire des concessions et à se serrer toujours plus la ceinture pour... le bien commun. Une supercherie nationale qui ne trouve pourtant pas réponse à sa hauteur. Les français seraient-ils devenus sourds et aveugles à ce point ? Il y a pourtant d'autres alternatives, à nous de les porter !

Et si nous commencions la révolution par le Comminges ?

En fin d'année vous aurez l'occasion de vous exprimer, votez CGT ! Vous pouvez aussi vous syndiquer, notre force c'est vous, votre force c'est nous !

Note de la section :

Il faut saluer la rapidité d'esprit et l'humour d'une personne qui nous tient à coeur qui a tourné en dérision le recours à un nutritionniste à La Poste, en fait c'est : "pour mieux faire digérer les réorganisations". Bien joué, fallait y penser ! #pimpmyvibe

Partager cet article

Repost0

commentaires