Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 12:42

Il n'y a pas que le service distribution qui subi des changements importants au niveau de ses objectifs.

 

Le Réseau n'est en effet pas en reste en ce qui concerne les nouveautés et l'abandon systématique du client. Devenu un monde de la vente à part entière, le Réseau est une machine bien huilée dans ce monde toujours plus avare et destructeur du rôle social, le client, lui, est une machine à fric ambulante (même s'il n'en a pas... de fric).

Les agents Réseau sont des vendeurs et ont des objectifs précis à remplir dans une journée. A la fin de leur vacation, ils ont un brief où ils font leur reddition de compte à un cadre sur les différentes ventes accomplies.

Fini les renseignements aux clients ou très peu, dorénavant chacun doit savoir se servir d'un automate ou aller sur internet pour se renseigner. Les agents Réseau ne sont là que pour faire du chiffre, et par chiffre, on parle d'ouverture de compte, carte visa premier, box, french bank, assurance habitation et protection juridique, pour le reste passez votre chemin et allez de l'autre côté (distribution).

Ce qui est en jeu et ce qui sera le plus objectivé est la silver économie (les vieux pour parler cru) : notez par exemple lorsque vous irez vous renseigner pour un virement, vous repartirez éventuellement avec un VSMP (Veiller Sur Mes Parents) ou un smartphone flambant neuf toute option dont vous n'aurez pas vraiment besoin...

Plus sérieusement, au Réseau, un chargé de clientèle est payé en fonction de la vente et non l'aide apportée au client. Le client, lui s'il dispose d'internet doit être autonome. Par exemple, il est impossible de faire partir un colis pour l'étranger pour un chargé de clientèle, par contre vous serez envoyé vers un automate ou bien, carrément, depuis chez vous...

Un monde fantastique sorti de l'imagination de gens qui ne veulent pas que les agents perdent de temps en palabres avec le client, car comme le dit l'adage : "le temps c'est de l'argent" et "le temps nous est compté".

A noter qu'on dénombre de plus en plus d'incivilités et de heurts dans ces bureaux depuis quelques années. La reconversion en service impersonnel et vide de rapports sociaux en serait-elle la raison ?

Partager cet article

Repost0

commentaires