Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

22 février 2011 2 22 /02 /février /2011 16:06
« Le sombre monarque débarque et étale son pouvoir, la puissance de l'ombre s'installe. Non, ne résiste pas, ne lutte pas. Ne te détourne pas de la main tendue vers toi, ou je vais explorer le royaume de tes peurs, en devenir le dictateur pour mieux te dominer... » (IAM, l'empire du côté obscur), c'est ce qui pourrait résumer la situation plus que dramatique qui se déroule actuellement au sein de nos services publics et qui pulvérise tout simplement les piliers que nos ancêtres se sont tellement donnés de mal à bâtir et protéger. Les travailleurs finissent par se retrouver dans une situation d'isolement, de stress intense et quotidien, déroutés par la rapidité à laquelle évoluent les différentes restructurations qui n'ont de cesse de détruire leurs repères et leurs connaissances du métier.

 

SDC10855Une période de deuil où nous déplorons à la fois la destruction des services publics et ses conséquences sur les employés et la population qui subissent les méfaits d'une volonté ultra libérale et capitaliste qui peut s'avérer désastreuse.

Tout d'abord E.D.F. puis France Télécom et maintenant La Poste, autant d'institutions ancrées dans l'histoire abandonnées aux dents acérées et impitoyables de la concurrence et surtout aux spéculants.

Ainsi pour des raisons soit disant de forte baisse de trafic courrier ou de recherche d'une meilleure qualité de service par l'ouverture au marché et donc à la concurrence, un service public de plus est en train de rendre l'âme.

 

  

ABONNEZ-VOUS A LA NEWSLETTER, vous y trouverez les infos de dernière minute, les articles récemment publiés.

RENSEIGNEZ-VOUS, un problème juridique, un manque de connaissance, des questions ou autre, pour cela des liens sont mis à votre disposition (syndicats, inspection du travail, prud'hommes...).

TEMOIGNEZ, le blog est fait pour ça ! Vous en avez assez des conditions de travail qui se dégradent de jour en jour, vous vous sentez fatigués, stressés voire méprisés, partagez vos expériences et vos témoignages (vous pouvez vous servir de pseudo) afin que nous puissions nous organiser.

CONTRIBUEZ ET PARTICIPEZ à la vie du blog, vos suggestions et vos commentaires sont les bienvenus !

Partager cet article

Repost 0

commentaires