Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

29 mai 2011 7 29 /05 /mai /2011 09:37

L'épuisement physique et émotionnel dû aux pressions de la politique du profit (cf rapport de Dominique Huez, médecin du travail, "Des souffrances au suicide au travail comprendre pour agir"),

  • "Les charges et exigences du travail provoquent un vécu d'intensification et de densification du travail. Cela génère la peur de fauter ou de perdre son emploi.
  • Les nouveaux modes de management (qui prescrivent les résultats du travail et évaluent les performances individuelles sans rapport avec le travail réel) génèrent l'effondrement des coopérations, des collectifs de travail, du vivre ensemble, construisent l'isolement, ouvrent aux pathologies de la solitude.
  • Devoir mal travailler, devoir faire ce que l'on réprouve (non prise en compte des difficultés à la réalisation du travail par un management privilégiant la gestion financière aux dépens du travail, parfois maltraitant pour des raisons stratégiques, application de "normes" vides de sens). Cela génère la perte de sens du travail, la souffrance éthique, la "dé-sol-ation", engendre la honte et la haine de soi."

Le lien suivant, une interview du Dr Dominique Huez sur Arte, Burn out - Se tuer au travail (17/11/2009).

 

L'erreur serait de devenir pessimiste et de se refermer sur soi, ce qui nous empêcherait de se battre collectivement .

C'est pour cela que La Poste développe les primes individuelles les présentant comme une récompense au lieu de revaloriser les salaires. Etre payé pour le travail effectué est un droit et en aucun cas une récompense. Le salaire c'est le fruit du travail effectué, il doit être réévalué pour satisfaire nos revendications.

Pour conclure, et pour résumer le Dr Huez, un constat s'impose : l'acquis individuel est néfaste collectivement. La Poste l'a compris et tente de mettre à mal la CGT par moults procédés, c'est pour cela que lutter ensemble est primordial.

  IMG00007-20110304-1440

MILITER ENSEMBLE POUR GAGNER 

Le 31 mai 2011 est une journée importante pour les salaires, une pétition circule dans tous les bureaux de poste. 

Pour se faire entendre, une manifestation aura lieu à Saint-Gaudens à 17h00 place Nationale Jean Jaures.

 

DISCUSSION AVEC LE PERSONNEL 

Nous fixerons des dates prochainement pour une réunion des syndiqués afin de débattre et de s'organiser pour établir un cahier revendicatif pour mener efficacement nos futures actions.

 

VISITE DE BUREAUX 

En comminges, nous programmerons des visites pour les sites d'Aspet et de Boulogne rattachés à Saint-Gaudens, de Salies du Salat et d'Aurignac rattachés à Saint-Martory, de Montréjeau ainsi que de Luchon.

 

REAMENAGEMENT DU LOCAL SYNDICAL

Un local à disposition au bureau de Saint-Gaudens existe, il est en état de délabrement et le matériel informatique obsolète. La Poste doit engager les travaux nécessaires. 

 

FORMATION SYNDICALE

Tout agent voulant participer de près ou de loin à l'organisation de la vie syndicale en Comminges est le bienvenu. Quelles que soient vos motivations, vous exprimez ainsi la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être acteur, actrice de votre avenir, de prendre en main vos affaires.
Pour ceux qui souhaitent nous rejoindre, demandez un bulletin d'adhésion. 

Se syndiquer à la CGT ouvre des droits.

 

 

Se réunir, débattre, s'organiser et lutter c'est la seule façon d'imposer nos revendications.

C'est ce que la section CGT de Saint-Gaudens te propose !

Partager cet article

Repost0

commentaires

I
<br /> Vous parlez de pessimisme mais il est clair qu'on y est en plein dedans. C'est bien de réorganiser la lutte mais les gens sont ils pret à suivre ? Tant qu'il n'y a pas prise de conscience ça va<br /> être dur mais bon !<br /> Y a autre chose en plus, je suis à la cgt depuis pas mal de temps et je vois les autres syndicats tenter de la faire vasciller. Je prends pour exemple la grève le samedi de Sud : c'est du confort<br /> ça j'en démord pas et j'ai vu que des collègues la suivaient parce que ça leur faisait un week end entier et pour certains ils ne s'en cachent pas. Tant que les gars seront dans ce genre de pensée,<br /> qu'une grève c'est un jour de repos et bien on n'avancera pas et si en plus dans la même semaine la cgt appelle faut pas croire mais ils choisiront ce qui les arrange.<br /> En tout cas bon courage à vous, par chez nous on n'en a pas fini non plus. Amitiés.<br /> <br /> <br />
Répondre