Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

13 novembre 2014 4 13 /11 /novembre /2014 17:07

Publié le 13/11/2014 à 03:49, Mis à jour le 13/11/2014 à 07:44

Société - Haute-Garonne - Social

Hier, le centre de distribution du secteur Nord de Toulouse n'assurait pas la distribution du courrier./ Photo DDM, Thierry Bordas

Hier, le centre de distribution du secteur Nord de Toulouse n'assurait pas la distribution du courrier./ Photo DDM, Thierry Bordas

Les facteurs du nord de Toulouse étaient en grève hier à l'appel de la CGT et de Sud. Ils dénonçaient le manque d'effectifs. Pour y remédier, ils demandent des embauches en CDI.

Hier, les habitants du nord de Toulouse, des Sept Deniers à Croix-Daurade, n'ont pas reçu leur courrier. Et pour cause, le centre de distribution du secteur était en grève. Selon la CGT, «près de 80 % des facteurs ont suivi le mouvement». «21 % si l'on considère que le préavis de grève s'étend à Côte Pavée et Rangueil», corrige la direction de La Poste. Le principal grief des salariés du centre de distribution des Minimes ? «Des postes vacants non comblés, ce qui dégrade les conditions de travail et génère de la fatigue chez les agents», explique Romain Boillon de la CGT activités postales. «Des gens ne reçoivent pas leur courrier en temps et en heure par manque de personnel. Sauf la presse et les recommandés, rajoutés à nos tournées. ça nuit à la qualité du service public», déplore Catherine, un agent. Les conséquences sont jugées inquiétantes par les salariés, notamment pour les rouleurs. «Je fais le remplacement des titulaires. Mais, depuis cet été, je me retrouve à faire des doubles tournées. Je dois faire ma tournée et rattraper les manques de la veille, à cause des sous-effectifs. ça m'épuise», lâche Stéphane. La direction, elle, attribue ce sous-effectif à l'absentéisme. «La direction nous dit que le trafic de courrier est en baisse. C'est vrai nationalement, mais Toulouse est en expansion. à Borderouge, là où il y avait une maison, il y a maintenant un immeuble et plusieurs boîtes aux lettres», explique Cathy, une factrice. Des évolutions «prises en compte dans le découpage des tournées», selon la direction. «99 % des tournées sont assurées quotidiennement par les équipes de Toulouse Nord», assure-t-elle. Romain Boillon estime que, grâce au préavis de grève déposé, «deux agents de la région parisienne devraient arriver pour la fin de l'année et un apprenti sera titularisé. La direction a embauché cinq CDD cette semaine». Pour autant, la CGT préférerait trois embauches en CDI, et «non des contrats précaires». Les salariés grévistes seront reçus lundi prochain par la direction départementale.

Partager cet article

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Luttes - actualité Nationales
commenter cet article

commentaires