Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

19 mars 2014 3 19 /03 /mars /2014 22:10

Pour faire face à la chute de son activité courrier, la Poste a décidé d'opérer une mutation profonde de son groupe et de ses métiers, notamment celui de facteur.

  • Par Laurence Boffet
  • Publié le 18/03/2014 | 10:08, mis à jour le 18/03/2014 | 10:08
La Poste prévoit une transformation profonde du métier de facteur pour faire face à la baisse constante de son activité courrier. © France 3 Midi-Pyrénées
© France 3 Midi-Pyrénées

La Poste prévoit une transformation profonde du métier de facteur pour faire face à la baisse constante de son activité courrier.

Le courrier papier n'a plus vraiment la côte en France. Une baisse constante d'activité pour la Poste : - 6 % chaque année. Ce qui a décidé le groupe à opérer une "transformation profonde" et à revoir les missions de ses facteurs. Des pistes de diversification sont déjà explorées sur le territoire français. Désormais, certains facteurs relèvent les consommations des particuliers pour le compte des opérateurs de gaz, d'eau ou d'électricité, visitent les personnes fragiles pour les collectivités ou aident les particuliers à installer leurs décodeurs... 

Exemple dans le Comminges avec le reportage de Marie Martin et Eric Foissac :

 

Quelques jours après le rassemblement du 13 mars, un reportage est réalisé par France 3 sur le devenir du facteur à savoir : la diversification de notre métier.
La Poste, prétextant comme à chaque fois (comme pour se persuader du bon sens de ses choix stratégiques personnels) que la baisse du courrier constitue la menace principale pour les centres de tri et de distribution, présente donc ses dernières trouvailles. Comme le dit si bien la journaliste, toutes en "o".
Hé Ho ! N'oublierait-on pas que les facteurs commingeois sont en lutte en ce moment ? Qu'en est-il de la situation réelle sur place ? De la mise en place de ces nouveaux services par le biais de restructurations perpétuelles ? Et surtout du ressenti des agents ?
Etrangement on n'en parle pas... le soleil brille et on discute de "recygo".

 

Le fait est que La Poste ne sait pas où elle va. Elle tâtonne, teste des services à la personne au quatre coin de la France avant de les adopter nationalement. On peut comparer cette situation aux expériences que mènerait un savant fou sur des cobayes (où les cobayes seraient les "clients"). Ca passe ou ça casse ! Mais si ça casse on passe en force...
Pendant ce temps La Poste ne se soucie guère du bien être de ses agents, trop occupée à trouver des solutions pour remplir les poches des actionnaires et gonfler ses bénéfices.
Les postiers en ont assez d'être mis à l'écart, de ne pas être considérés à leur juste valeur et que La Poste fait fi d'entendre leurs souffrances quotidiennes.

 

Nous avons prouvé ce jeudi 13 mars qu'en Comminges comme ailleurs, le malaise est bien là.
Il est à nos portes, et La Poste le laisse s'installer bien à son aise.
Les mobilisations continuent dans nos bureaux, il serait temps que nous soyons entendus et que La Poste ouvre de réelles négociations en prenant en compte les revendications du personnel.
Nous espérons tous que les choix stratégiques de La Poste cessent de mettre à mal notre cher service public, autant les postiers que les usagers.

 

Continuons à nous faire entendre !

Partager cet article

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Des infos pour tous
commenter cet article

commentaires