Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

26 février 2014 3 26 /02 /février /2014 14:50

Le syndicat dénonce les risques relatifs à la nouvelle organisation des tournées.

Pau : la CGT s’inquiète de l’avenir de La Poste Les syndicalistes distribuaient, hier, une pétition devant les locaux de l’avenue du Loup. © Photo

ph. l. Laissac

PATRICE SANCHEZ

p.sanchez@sudouest.fr

Il va y avoir du changement à La Poste au mois d'avril. Le syndicat CGT s'en inquiète. Hier matin, quelques militants distribuaient ainsi une pétition devant les locaux de l'avenue du Loup. La direction régionale relativise leur crainte. Qu'en est-il exactement ?

Une chose est sûre : le Carré entreprises de l'avenue du Loup déménagera, le 23 avril, pour rejoindre l'ancien centre de tri de l'Ousse-des-Bois désormais baptisé « plate-forme de préparation et de distribution du courrier ».

« La raison n'est pas liée à un manque de résultats ou de compétences. Le Carré pro assurait une présence unique au cœur de la pépinière d'entreprises et d'une zone de chalandise importante et présentait tous les atouts du service public. La seule raison est la compression du personnel », estime le syndicaliste Jérôme Berthelot. « Les gens du quartier qui avaient encore l'habitude de venir ne pourront plus en bénéficier. On ne comprend pas pourquoi. »

« Pas de soucis »

Pour sa part, la direction régionale explique, en substance, que ce transfert est engagé pour gagner en efficacité. « Nous allons quitter un lieu vieillissant pour la plate-forme de l'avenue de Buros située à 1,2 kilomètre de là, où tout sera trié sur place avant d'être mis directement dans les boîtes. Les entreprises ont été interrogées et cela ne semble pas leur poser de soucis. Les particuliers bénéficiaient d'une tolérance pour utiliser ce guichet. »

Depuis 2010, La Poste poursuit son plan « Pau courrier 2013 » qui faisait écho à l'impossibilité, selon la direction, de construire la nouvelle plate-forme de tri d'Uzein. Il avait été décidé de procéder à une nouvelle organisation en plusieurs étapes.

Outre le transfert du Carré pro, était également prévue une refonte des tournées. Celle-ci se précise aujourd'hui. La CGT y voit, là encore, une baisse de la qualité du service public. Ce débat devient très technique.

Jérôme Berthelot avance une « perte de 14 postes de facteurs » dès le mois d'avril. Il faut nuancer le sens de la terminologie. Ce que ne manque pas de faire la porte-parole de La Poste en Aquitaine. « Cela correspond à la disparition de six positions de travail. Mais il y aura le même nombre d'agents. Il faut réduire le nombre de tournée puisque le trafic, à Pau, a baissé de 18 % depuis 2010. Soit une perte de 13 000 plis par jour. Cette réorganisation des tournées se fait tous les deux ou trois ans pour s'adapter au volume à traiter. Mais il n'y a aucune inquiétude à avoir sur le nombre de facteurs. Ils étaient 83 à Pau en 2010 et en 2013. »

14 tournées en moins

Pour Jérôme Berthelot, l'affaire n'est pas si simple. À ses yeux, les nouvelles tournées qui se mettront bientôt en place auront un impact à la fois sur leur amplitude de travail et sur l'allongement de la durée de distribution.

« La Poste est gênée pour expliquer la réalité. On ne peut pas dire qu'en faisant disparaître 14 tournées sur les 80 qui existaient en 1999, tout va bien », estime Jérôme Berthelot. « Certaines tournées, qui se terminent aujourd'hui en début d'après-midi se, termineront plus tard, en milieu d'après-midi. Voire en fin d'après-midi avec des intérimaires qui ne connaissent pas le terrain. Nous avons posé beaucoup de questions, le 22 janvier, au cours d'une réunion organisée par la direction locale. Nous n'avons toujours pas les réponses. On nous laisse même entendre qu'il ne sera plus possible, dès fin 2014, de traiter les colis aux bureaux de Verdun, Bosquet et Université. Il faudra obligatoirement se rendre à l'ancien centre de tri. »

Sur ce point, La Poste fait savoir « qu'aucune décision n'est encore prise ». Cette mesure entrerait dans le cadre d'une réflexion plus globale sur les « libres choix » du lieu de réception des clients.

Partager cet article

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Luttes - actualité Nationales
commenter cet article

commentaires