Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

17 avril 2014 4 17 /04 /avril /2014 20:25

Ndlr : il est très intéressant de voir comment La Poste va bientôt nous manger à Saint-Gaudens, l'exemple type dans cet article. Et si on s'organisait avant ?


Publié le Jeudi 17/04/2014

Les facteurs sont en colère face au projet de réorganisation du centre de distribution de Cavaillon

Réorganisation de la Poste : les facteurs sont en colère à Cavaillon
Richard Pastor fait partie des plus anciens facteurs de Cavaillon. Il sera en grève vendredi et samedi.

Photo C.I.

Les facteurs sont en colère face au projet de réorganisation du centre de distribution de Cavaillon. Il concerne la zone de Cavaillon, Les Vignères, Les Taillades, Robion, Cheval-Blanc, Oppède, Ménerbes, Maubec.

Une réunion s'est déroulée lundi après-midi entre la direction de La Poste et les représentants des quatre syndicats, CGT, SudPtt, Fo, CFDT qui avaient déposé un préavis de grève pour les 18 et 19 avril. La réunion s'est conclue sur une impasse. Un appel est donc lancé à la grève par les syndicats pour ce vendredi et ce samedi.

"La Poste veut réorganiser le service de la distribution à Cavaillon. La note s'annonce déjà salée car elle veut supprimer six positions de travail c'est à dire répartir le travail de ces six facteurs sur ceux restant. Le personnel ne veut pas voir se dégrader ses conditions de travail et affaiblir les missions de service public" s'insurge Bruno Verdi pour Sud PTT.

Pour Laurent Mirallès, responsable de communication de La Poste, "il y a réorganisation tous les trois-quatre ans, pour adapter les tournées au volume du courrier et faire en sorte que la charge de travail soit équitable (par exemple en cas de création d'un nouveau lotissement)".

De plus la baisse du courrier est structurelle partout en France, une nouvelle organisation est nécessaire, souligne t-il.

 

"Un sentiment d'injustice"

 

Néanmoins, ce projet de changement des tournées des facteurs inquiète, notamment les plus anciens.

Richard Pastor, facteur en centre ville, à La Poste depuis 40 ans, "On me casse ma tournée, je me retrouve comme quand je suis entré à L a Poste en 1974. Il y a de l'incompréhension, de la peur".

Un de ses collègues explique ressentir "un sentiment d'injustice ; avant il y avait un respect pour les anciens. On se demande si la tournée n'est pas démontée pour nous pousser vers la sortie. En plus le contact noué avec les gens va disparaître en centre ville.

Cela sera très dur pour nous et pour les usagers, surtout pour les personnes âgées qui nous attendent et avec lesquelles on a noué des liens".

 

Tournée en binôme

 

Une réorganisation en binôme est également envisagée. La Poste a estimé qu'il y avait trop d'accidents en deux-roues motorisés, elle a donc décidé de les remplacer par les 4 roues et les vélos électriques, et en covoiturage.

"Le problème c'est que les facteurs vont partir à deux en voiture depuis Cavaillon et de là l'un des deux fera sa tournée en vélo. Chacun devra attendre le retour de l'autre. C'est compliqué, ça peut marcher mais dans des communes qui ne sont pas rurales", souligne Alain Corbon secrétaire départemental CGT pour La Poste.

"Outre le fait que le vélo n'est pas approprié au relief, et que la condition physique n'est pas la même pour tous, il y a aussi les conditions climatiques. En deux roues motorisé, on va un peu plus vite quand il pleut ou qu'il vente. De plus les seniors vont être soumis au même régime que les autres".

Bruno Verdi pour Sudptt souligne que l'impact sera aussi manifeste pour les usagers : "Ils risquent de recevoir leur courrier plus tard. On ne va pas aussi vite à vélo qu'en scooter".

 

"Rien n'est acté"

 

Du côté de La Poste, Laurent Miralles indique "que rien n'est acté, le projet prévoit une mise en place fin mai, rien ne se fera sans concertation". De plus, "les facteurs ne seront pas tous en binôme.

Il est bien évident que le moyen de locomotion de la tournée sera choisi en fonction de la typologie du terrain. Une réunion doit encore avoir lieu aujourd'hui, et les discussions vont continuer après la grève. De plus les seniors seront reçus la semaine prochaine par la direction".


7 % de baisse du courrier tous les ans

Selon La Poste, le volume du courrier à distribuer baisse de 7 % par an depuis juin 2010 tous les ans. 85 % du courrier à distribuer vient du secteur économique.

Le métier de facteur évoluera donc dans les années à venir et sera axé vers les services de proximité : portage de produits culturels et médicaments ; veille des personnes âgées ; recueil en vue de recyclage du papier recueilli dans les entreprises (déjà en place aujourd'hui)...

Catherine Inacio

Partager cet article

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Luttes - actualité Nationales
commenter cet article

commentaires