Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

17 mai 2014 6 17 /05 /mai /2014 14:23

Une lettre ravive le débat sur la poste Les élus ont abordé le devenir incertain du bureau de poste. © Photo

Photo G. R.
Le Conseil municipal de Queyrac s'est réuni mercredi, sous la présidence de Véronique Chambaud, maire de la commune. Lors des questions diverses, un sujet épineux a été abordé : le devenir du bureau de poste. Ce sujet est venu à la suite de la lecture d'une lettre envoyée par le syndicat CGT girondin à toutes les municipalités rurales du département. Dans cette lettre, le syndicat pointe du doigt la multiplication des fermetures des bureaux de poste en milieu rural. Il tire également les conséquences de ces fermetures : suppression d'emplois, service à deux vitesses…  

Des propos qui concernent forcément la commune, puisque la menace de suppression du bureau a déjà circulé, même si elle a pour l'instant toujours été repoussée. Si elle était décidée, les élus devraient choisir entre deux formules pour remplacer le bureau actuellement géré par La Poste : l'agence postale communale, dont la gestion reviendrait à la municipalité ou le relais postal, pris en charge par les commerçants.

Un dialogue avec La Poste

Après la lecture de la lettre, une discussion entre les élus s'est ouverte. De l'avis des divers membres du Conseil, il a été décidé d'attendre la fin des élections européennes pour établir une correspondance. Aucune décision n'a été prise puisqu'aucune donnée officielle sur le devenir du bureau n'est connue à ce jour.

Frédéric Bonnet, conseiller municipal, a toutefois fait remarquer qu'il « serait plus utile d'ouvrir un dialogue avec La Poste. Cela fait deux ou trois ans qu'ils nous mettent une épée de Damoclès au-dessus de la tête… mais on ne sait toujours pas. Tout le monde est hostile aux fermetures des bureaux de poste ». À suivre, donc…

Georges Rigal

Partager cet article

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Actualité
commenter cet article

commentaires