Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 22:07

Interviews réalisées par l’Union départemental CGT de Paris, dans le cortège parisien de la manifestation nationale du 9 mars 2016 contre le projet de loi gouvernemental El Khomri.

« Nos droits valent plus que leur profit »

Le 9 mars : une très grande mobilisation

« Nos droits valent plus que leur profit »

jeudi 10 mars 2016 , par Alessandro Vitagliano

Environ 500 000 personnes ont manifesté mercredi 9 mars contre la loi El Khomri partout en France, dont 100 000 à Paris.
A Paris, à l’appel de la CGT, de FO, de la FSU et de Solidaires, un défilé a réuni à la mi-journée plusieurs milliers de personnes entre le Medef et le ministère du Travail. « Le message est clair : dire à M. Hollande et Manuel Valls de cesser de reprendre les propositions du patronat » a dit Philippe Martinez, secrétaire général de la CGT, il réclame le retrait du projet de loi El Khomri.

Les syndicats on rejoint sur la place de la République les milliers de lycéens et étudiants qui avaient répondu à l’appel de syndicats et organisations de jeunesse (Unef, UNL, EELV, Front de gauche, jeunes communistes). Ils sont prêts à "lutter jusqu’au retrait" du projet.

L’Unef, premier syndicat étudiant, a déjà appelé à une "nouvelle journée d’action" le jeudi 17 mars "dans toutes les universités" pour demander le retrait du projet.

La CGT, dans un communiqué, appelle les salariés à rester attentifs, mobilisés et à se préparer au plus tard à réussir l’action du 31 mars prochain.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Tracts Luttes - actualité Nationales Actualité
commenter cet article
15 mars 2016 2 15 /03 /mars /2016 21:38
Résumé de l'activité nationale (semaine du 07 mars)

Impulsée par les mobilisations de la jeunesse, la journée du 9 mars a été un succès ! Des centaines de milliers de personnes en colère exigeant être entendus ont foulé le pavé partout en France.

La CGT FAPT COMMINGES était aussi de la partie place Jean Jaurès à Saint-Gaudens aux côtés de centaines de participants. Nous continueront à pousser jusqu'à obtenir justice !

L'avenir est dans les mains des travailleurs, chacun doit s'impliquer à sa propre échelle. Préparons ensemble un 31 mars de lutte revendicative et imposons nos conditions !

Pour l'actualité nationale, voici quelques liens relatant les faits et d'autres items et rendez-vous importants pouvant servir :

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité Luttes - actualité Nationales
commenter cet article
7 mars 2016 1 07 /03 /mars /2016 22:14
L'inspection du travail dénonce la "discrimination syndicale" au sein de la compagnie Emirates

Lundi, 7 Mars, 2016

Humanite.fr

AFP

L'inspection du travail a refusé vendredi le licenciement pour faute d'une salariée d'Emirates, ex-déléguée CGT et conseillère prud'homale. La compagnie aérienne cherche à "mettre un terme à toute présence syndicale effective dans l'entreprise".

L'inspectrice du travail accuse la compagnie aérienne Emirates de "discrimination syndicale" à l'encontre de cette salariée, "très active dans l'exercice de son mandat jusqu'à la dégradation de son état de santé en 2011". Selon l'inspection, il s'agit de la troisième demande de licenciement visant Mahchid Modjaverian depuis 2011.
La compagnie lui reprochait cette fois notamment des "accusations mensongères" et une "obstruction au pouvoir de direction de l'employeur" pour avoir - dans un mail en 2015 à l'inspection du travail - contesté la procédure disciplinaire engagée contre l'actuelle déléguée CGT, qu'elle avait accompagnée à l'entretien préalable à sanction.

Mahchid Modjaverian, comptable de métier entrée en 2000 chez Emirates, a lancé en 2005 une section syndicale SATA-CGT (syndicat d'accueil du transport aérien). "Depuis la création du syndicat, la répression n'a jamais arrêté, la direction ne veut pas de la CGT, que du syndicat maison", affirme-t-elle. Emirates a, selon elle, parallèlement attaqué en justice le SATA-CGT, dont elle est la secrétaire générale adjointe, après "une lettre ouverte aux salariés" dénonçant les méthodes de management au sein du service réservation de la compagnie et le licenciement de six salariés qui "s'étaient plaints de problèmes", indique-t-elle. L'affaire doit être plaidée le 24 mars devant le tribunal de Bobigny, précise Mme Modjaverian.
Déclarée à sa demande inapte en 2013 pour obtenir un reclassement (qu'elle n'a jamais eu), la syndicaliste dit avoir engagé un recours aux Prud'hommes pour "harcèlement". Déboutée, elle a fait appel.

Emirates indique de son côté dans une réponse écrite envoyée à l'AFP qu'un "recours sera introduit contre cette décision". Elle "concerne une salariée qui n'est plus en poste depuis trois ans" et ne dispose au sein de l'entreprise d'aucun "mandat syndical ou électif". "Le bien-être de nos employés est notre première priorité, et nous sommes déterminés à préserver un cadre professionnel qui reflète les valeurs d'Emirates", indique par ailleurs la compagnie.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité
commenter cet article
6 mars 2016 7 06 /03 /mars /2016 22:59
*Mercredi 9 mars RDV St Go Place J. Jaurès, 17h30*

Mardi 09 mars examen en conseil des ministres de la loi sur le code du travail, rendez-vous place Jean Jaurès devant la permanence de notre députée à partir de 17h30.

Voir ttes les explications le rapport complet, le point de vue du syndicat des avocats de France, les explications synthétiques: cliquer ICI ;

Pétition : ici

tract A5 recto verso Comminges ;………tract A4 tract 9 mars A4 9 mars

Venez nombreux, informez-vous, réfléchissons ensemble, agissons ! Ne nous soumettons pas aux lois et intérêts des plus riches !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité Communiqué CGT
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 11:57
Destruction du droit du travail : le grand renversement

Prenez le temps de regarder, 15 minutes pour mieux comprendre.

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 11:14

Un reportage intéressant pour mieux comprendre l'évolution du syndicalisme.

Pourquoi actuellement les syndicats sont dans l'incapacité d'intervenir réellement sur les décisions politiques et patronales ?

Depuis quelques années les syndicats "bagarreurs" pour ne pas faire de jaloux, ont du mal à se faire entendre et surtout faire entendre les doléances des salariés.

C'est une stratégie gouvernementale acoquinée avec le patronat qui brise net toute négociation, discussion et prise en compte des revendications. Les mensonges et manipulations des uns et des autres, au gouvernement comme au MEDEF (cf le million d'emploi...) entraînent une nouvelle finalité chez les salariés : le jusqu'au-boutisme radical dont les médias se délectent. On se rappelle les Michelin, Moulinex, Conti et plus récemment Air France, Goodyear la lutte des agriculteurs etc...

C'est avant tout un geste de colère dominé par un sentiment d'injustice et d'impuissance face à un patronat négligeant la vie des travailleurs. Car ce sont bien des vies qui sont brisées par ces agissements ne répondant qu'aux besoins des plus riches.

Le fossé est creusé, les salariés sont bel et bien des vaches à lait ! Pire des kleenex, une fois bien servi, on les jette dédaigneusement à la poubelle. Honteux !

Jusqu'à quand subiront nous ces affronts ? Nous ne sommes pas revenus aux temps des rois et de la tyrannie. Si tel est le cas il est grand temps de revenir "aux armes citoyens" et de "former nos bataillons".

Car accepter le sort que l'on nous impose est une preuve de notre soumission !

Il en va de notre dignité, du respect de l'autre et de ses droits et libertés comme cela devrait se passer dans une démocratie. On en est loin, nous avons trop perdu du fait d'être resté sans rien dire ou faire trop longtemps.

Nous devons mener une lutte exemplaire tous ensemble, salariés du privé, du public. Les récentes atteintes à nos droits par la destruction du Code du Travail, des Prud'Hommes ou autres instances proposant la défense du travailleur ne doivent pas rester impunies !*

Prenons la rue, marchons ensemble à partir du 9 mars et montrons à ces mégalos égocentriques friqués que le peuple en a marre ! Unissons nos luttes et frappons un bon coup. Montrons que nous pouvons atteindre le million de personnes dans les rues !

Les syndicats sont la risée du gouvernement et du patronat car ne représentent que 7% au niveau national. La syndicalisation et la lutte syndicale a prouvé que nous pouvions gagner sur nos revendications, alors qu'attendez-vous ?

LE 9 MARS, SOYONS SOLIDAIRES, SOYONS FORTS, SOYONS NOMBREUX !

Souplesse au patronat, souffrances aux salariés !

Souplesse au patronat, souffrances aux salariés !

Repost 0
2 mars 2016 3 02 /03 /mars /2016 20:49
Open data : La Poste ouvre (enfin) ses données sur le portail dataNova

En ouvrant les données de ses bureaux de poste au grand public et aux entreprises, La Poste bascule à l'open data. Un nouveau modèle qui n'aura pas été facile à faire adopter à tous les étages de l'entreprise.

A lire aussi

Au CES, La Poste met en scène son hub numérique… et un bouton connecté pour envoyer les[…]

CES 2016 : La Poste arrivera en force avec 15 start-up, 4 industriels et des facteurs...

Comment La Poste veut gagner 1 milliard d'euros grâce au numérique

La Poste donne aux citoyens et aux entreprises un accès libre aux données stockées sur son portail en ligne dataNOVA. Sur ces pages web, ils peuvent trouver la liste des codes postaux, des boîtes aux lettres de rue, celle des bureaux de poste avec leurs horaires d'ouverture et les services disponibles dans chacun de ces espaces. Ils peuvent également savoir lesquels sont accessibles aux personnes souffrant de handicap.

Le portail regroupe aussi des données fournies par d'autres organismes, comme l'Insee (évolution et structure de la population, nombre de fonctions médicales et paramédicales…) ou la CAF (population couverte par l'aide au logement).

Les utilisateurs de ce site jusque-là réservé aux postiers peuvent simplement consulter ces informations open sourcées, mais également les visualiser sur des cartes et des graphiques prêts à l'emploi, télécharger ces données, les partager et les utiliser dans des logiciels ou des applications mobiles via des interfaces de programmation (API).

Faire face aux résistances internes

La Poste s'est engagée avec le portail d’open data du gouvernement Etalab dans sa démarche d'ouverture des données et a participé aux discussions menées sur le sujet dans le cadre de la consultation publique sur le projet de loi pour une République numérique.

Pourtant, la démarche conduite par l'entreprise n'a pas été simple : au départ, pour faire face aux résistances internes, la direction du groupe est allé récupérer une à une les données de chaque bureau de poste. L'idée de licence ouverte a fini par faire son chemin dans l'entreprise grâce à la mise en place d'outils open data internes, qui ont permis d'accoutumer les collaborateurs à ce nouveau modèle.

Lélia de Matharel

source : http://www.usine-digitale.fr/article/open-data-la-poste-ouvre-enfin-ses-donnees-sur-le-portail-datanova.N380552

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité Des infos pour tous
commenter cet article
28 février 2016 7 28 /02 /février /2016 14:59
Loi El Khomri ou : la destruction du Code du Travail !

Dans cet article, vous trouverez plusieurs liens pouvant vous renseigner précisément sur la nocivité de ce projet. A noter que la ministre du travail se met le 49.3 sous le coude pour passer en force !

Au fait, à quoi ça sert le Code du Travail ?

Cadres et ingénieurs, la loi El Khomri risque de modifier votre temps de travail

La pétition contre la loi El Khomri bat un record de signatures

Le Syndicat de la Magistrature contre la loi El Khomri

Loi El Khomri : Caroline De Haas, la militante qui a lancé la pétition

9 mars, grève générale contre la loi Travail !

Avant / Après - Vos droits : le lessivage El Khomri

Appel unitaire des organisations de jeunesse contre le projet de loi Travail !

Nous sommes une énorme majorité à être concernés par cette réforme servant aux intérêts d'une minorité toujours plus avide de profits. Suppressions d'emplois, licenciements, ruptures conventionnelles, plans sociaux… aujourd'hui les patrons disposent d'un florilège de dispositifs pour licencier. En quelques années les salariés sont devenus une variable d'ajustement, des kleenex que l'on jette sans état d'âme pour satisfaire les profits des actionnaires. Cette violence sociale doit être combattue dans la rue et en gagnant de nouveaux droits permettant de sécuriser les parcours professionnels.

Ensemble, agissons pour nous faire entendre et nous faire respecter. Multiplions les actions, mobilisations… pour nos emplois et nos droits.Licenciements, conditions de travail dégradées, droits et libertés supprimés, à nous de changer la donne, prenons les rues !

Repost 0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 17:51
Belinda Hafir à la sortie de son entretien préalable au licenciement, le 9 février 2016

Belinda Hafir à la sortie de son entretien préalable au licenciement, le 9 février 2016

WEBHELP COMPIEGNE ET LA CFDT : C’EST L’AMOUR…
Surtout depuis que la CGT FAPT a fait 36% des voix lors des dernières élections professionnelles. En effet, avant la CFDT était seule dans l’entreprise, tranquille pour collaborer avec la direction locale. En décembre 2015, lorsque la section CGT, emmenée par sa déléguée syndicale et déléguée du personnel Belinda, a fait grève durant une journée et gagné des augmentations de salaire, des CDI et une amélioration des conditions de travail, cela n’a pas plu à la CFDT. Leur hégémonie était sérieusement remise en cause par cette victoire de la CGT. Depuis ce mouvement, la direction du site a tout fait pour se débarrasser de la CGT et, plus particulièrement, de sa représentante la plus combative : Belinda.

LORSQU’IL S’AGIT D’ATTAQUER BELINDA…
Depuis cette lutte, Belinda ne cesse d’être la cible d’attaques. Devant les vexations que sa direction lui a fait subir, y compris en la privant de matériel adapté (Belinda étant RQTH-Reconnaissance en Qualité de Travailleur Handicapé), elle a du faire valoir son droit de retrait. Les pressions insupportables ont fini par attirer l’attention de l’Inspection du Travail qui a diligenté une enquête. L’épreuve suivante pour Belinda fut une convocation, à peine les NAO débutées, à un entretien préalable au licenciement le mardi 9 février pour des faits relevant de sa vie privée (un différend de voisinage). Entretien durant lequel la direction lui a reproché d’avoir eu l’intention de fauter… même si la faute n’a pas eu lieu : Ils sont forts chez Webhelp !!!

ET CELA JUSQU’A UN LICENCIEMENT QUE LA CFDT A VOTE LE PETIT DOIGT SUR LA COUTURE DU PANTALON!!!
Le vendredi 12 février s’est réuni le CE (Comité d’Entreprise) de Webhelp Compiègne pour décider du sort de Belinda. Résultat, après avoir fait sortir de la salle le seul élu CFDT qui voulait s’opposer au licenciement de Belinda pour le faire remplacer par son suppléant, les 4 élus CFDT ont voté pour le licenciement de la déléguée syndicale CGT. En tout, sur les 6 élus, 4 ont voté pour le licenciement, 4 soit disant représentants du personnel, 4 de la CFDT qui ont sciemment collaboré avec leur direction : C’est une véritable honte pour le mouvement syndical victime, actuellement, d’attaques ignobles, que ce soit chez Good Year, Air France et ailleurs. Désormais, la CFDT Webhelp Compiègne s’allie à ce mouvement de répression contre les libertés syndicales en soutenant les agissements d’un patron voyou (déjà condamné à plusieurs reprises lors d’actions engagées devant les Prud’hommes par la CGT). Belinda attend maintenant la décision de l’Inspection du Travail qui doit trancher.

A travers Belinda, comme pour nos camarades de Good Year et Air France, c’est tout le mouvement syndical qui est visé. Dans le contexte actuel, céder encore sur nos libertés syndicales, c’est se condamner à subir toujours plus la loi du plus fort, restons debout et refusons la fatalité : soutenons Belinda, soutenons le syndicalisme de lutte !

https://www.change.org/p/oise-cgt-fapt-orange-fr-non-au-licenciement-de-la-d%C3%A9l%C3%A9gu%C3%A9e-syndicale-cgt-webhelp-compi%C3%A8gne?recruiter=466916478&utm_source=share_petition&utm_medium=email&utm_campaign=share_email_responsive

Merci d’avance, la lutte continue contre les discriminations syndicales.

Repost 0
15 février 2016 1 15 /02 /février /2016 17:28
La cour des comptes préconise d’enterrer le service public de La Poste

Réaction d'Olivier Besancenot sur le rapport de la Cour des Comptes. Pour mieux comprendre, les nouvelles activités des facteurs.

Posté le 11 février 2016

La cour des comptes vient de publier un rapport à charge contre le service public de La Poste. Il est permis de s’interroger sur l’indépendance de cette dernière au vu de son contenu.

La première de ces recommandations est très révélatrice puisque il s’agit de la réduction des coûts globaux de la distribution.

⇒ soutien aux orientations stratégiques de l’entreprise

⇒ poursuite de la casse de l’emploi

⇒ flexibilité dans l’organisation du travail (suppression de la vente de quartier) …

⇒ rémunération variable liée au travail effectif du facteur (travail à la tache)

⇒ baisse de la qualité du service rendu aux usagers distribution du courrier 5 jours sur 7.

La cour des comptes a raison de préciser que les français sont attachés au service public postal qui est perçu comme un lien vital. Dès lors la CGT s’interroge sur les motivations de la cour des comptes de préconiser la mise à mal ce service public.

S’il s’agit de trouver les moyens de financer le service public, alors la CGT invite la cour des comptes à se poser les vraies questions.

Par exemple, où sont passés et à quoi ont servi les 300 millions annuels perçus par La Poste dans le cadre du CICE….en tout cas pas dans l’emploi ni dans le service public !

Pour la CGT FAPT la vraie question qui est posée est celle de la réponse aux besoins de la population et aux revendications des postiers par une autre répartition des richesses aujourd’hui confisquées.

Bien entendu il ne s’agit là que d’un rapport mais le gouvernement et la direction de La Poste peuvent compter sur la CGT pour combattre pied à pied les préconisations de celui-ci comme des milliers de postières et postiers qui se battent pour préserver un service public de qualité dans les multiples luttes qui se développent à La Poste depuis de long mois.

C’est à l’appui de toutes ces luttes que la CGT appelle dans l’unité la plus large possible à une grande journée de mobilisation et d’action dans la deuxième quinzaine de mars.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité Communiqué CGT
commenter cet article