Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • OB1Kenobii
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

Le délégué syndical

https://youtu.be/s4ADdV-HxIw

30 novembre 2021 2 30 /11 /novembre /2021 10:39

Une fois de plus, La Poste, dans son élan de casse du service public, a dû revoir sa copie. Mais les comptes ne sont toujours pas bons !

C'est en effet un désert public en ce qui concerne l'implantation des bâtiments postaux et un jeu absurdes des chaises musicales : fermeture du bureau d'Aurignac, les facteurs sont donc rapatriés sur Saint-Martory, la moitié des effectifs de Cazères idem. Par contre les facteurs du Fousseret sont déplacés sur Cazères. Quelle tambouille !

Rajoutez à cela 10 positions de travail supprimées, au ressenti des agents ce sont pas moins de 7 tournées qui sont réparties sur l'ensemble des autres. La Poste a aussi voulu continuer dans l'innovation en instaurant des tournées portage de repas (expérimentation sur 3 ans).

Les agents ont fait massivement des requêtes et 5 tournées ont été accompagné en septembre (6 mois après la mise en place) dans un premier temps sur Cazères et Saint-Martory, en test. La Direction ne comprenait pas leur détresse, pour elle, les agents "n'avaient pas la cadence et c'est normal au début".

Le Département CGT FAPT a déclenché une alerte sociale en raison de nombreux burn-out et tensions entre cadres et agents. Entre temps, en audience, les négociations n'avançaient pas. Rappelons au passage que les postiers ont eu le soutien des élus et d'autres agents lors d'une grève devant le bureau de Saint-Gaudens le 30 mars, mais là aussi, les élus n'arrivaient pas à se faire entendre auprès du représentant de la DEX Occitanie (entendez le patron de notre patron).

Une seule directive : le service public postal en milieu rural ne doit pas faire exception à la ligne de conduite imposée par La Poste même si cela laisse des gens sur le carreau. Ce qui compte c'est de rentabiliser !

Les 5 tournées accompagnées ont pourtant révélé un écart considérable entre le travail prescrit et le réel quotidien des postiers. Elles dépassaient en effet, toutes, de plus d'une heure. Après la remise en question du travail des agents, c'était maintenant l'excuse des différentes mise à jour du logiciel qui a permis de réorganiser les tournées... Mais qui l'a donc mal fait.

"Il y a eu 6 mises à jour entre la mise en place, les différentes négociations et l'accompagnement", voilà donc le fautif, ce satané logiciel ! Et si les agents n'avaient rien fait remonter, bah, ça passait crème !

Le 5 octobre, les services ont fait grève à 80% après les accompagnements donc. En résulte une victoire pour les agents : la recréation d'une tournée sur Cazères et 2 sur Saint-Martory ainsi qu'une bonne avancée, les facteurs sont en renfort depuis lors (les deux secteurs sont effectués par des moyens supplémentaires).

Nous constatons encore que si on laisse passer les choses, les seuls gagnants de l'histoire sont ceux qui accentuent la casse, qui l'approuvent et qui la mènent. On parle énormément de violence en ce moment, d'autant plus durant cette crise sanitaire, mais cette violence existe depuis la nuit des temps :

Hé oui, la violence dans le monde du travail est un réalité quotidienne à laquelle il faut faire face car si on la laisse trop longtemps s'installer par le biais de réorganisations insensées, de pressions, de discriminations, et bien d'autres biais qui n'ont que pour but de profiter à une élite, il faut s'attendre à ce qu'elle engendre un retour de bâton.

La différence c'est que nous luttons pour un bien commun, de meilleures conditions de travail, un service public de qualité et pour la dignité de chacun postier comme usager.

La poste, comme d'autres entreprises, lutte pour ses propres intérêts. Nous saluons la lutte des salariés de la SAM en Aveyron et leur apportons notre soutien !

https://www.touleco.fr/La-CGT-Occitanie-se-mobilise-pour-la-Sam,32610

Repost0
18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 19:54
*A Saint-Gaudens, la mobilisation doit continuer !*

Le rendez-vous incontournable et à ne pas manquer, ça se passe le 31 mars à l'appel des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL.

La section CGT FAPT locale appelle les postiers commingeois à une journée d'action forte et unitaire. Le 31 mars est acté nationalement, des préavis locaux raisonneraient comme un symbole fort pour porter nos revendications.

La Poste n'a que trop abusé de notre résignation, rien ne l'empêche d'avancer dans le mauvais sens. Un rapport de force à la hauteur inversera la tendance, pour cela chacun doit comprendre quels sont les enjeux ! Informez-vous, débattez dans vos services !

La loi travail est une aubaine pour La Poste, elle contient tout ce qui peut lui faciliter la vie : plus de flexibilité, plus de précarité, plus de productivité pour plus de profits.

Au final ce sont les agents qui trinqueront encore une fois. C'est pourquoi il est essentiel de réagir. Les restructurations ne cesseront pas, les conditions de travail ne s'amélioreront pas, alors ne nous leurrons pas !

Rester inactif c'est approuver la stratégie de La Poste, c'est s'avouer vaincu d'avance et par conséquent se confirmer perdant.

Celui qui lutte a déjà tout gagné, pensez-y !

Rendez-vous le 31 mars dans les rues saint-gaudinoises.

Repost0
22 février 2014 6 22 /02 /février /2014 20:59

... La Poste cherche à tout prix à imposer des cadences infernales.

    La règle dans les bureaux c'est d'avoir des Facteurs Qualité et des Facteurs d'Equipe.  

La Poste mélange les deux grades pour mieux en supprimer un. A Aurignac, le poste de Facteur Qualité n'est pas comblé. 

Les cadences retenues dans l'organisation de travail entrainent de lourds dépassements horaires réguliers. 

Certes La Poste promotionne certains agents, mais profite de chaque réorganisation pour augmenter la productivité en supprimant des emplois et en culpabilisant les employés en leur faisant faire des tâches qui ne sont pas forcément les leurs.   

Par ce tour de passe-passe, elle récupère ainsi des positions de travail en surchargeant les agents et, par conséquent, rempli un peu plus ses caisses... pour les futurs actionnaires. 

Et parions que si nous laissons faire, de nouvelles organisations encore plus néfastes s'imposeront au personnel. 

    Les emplois vacants doivent être comblés prenant en charge la réalité du travail à effectuer ! 

http://static.ladepeche.fr/content/media/image/zoom/2009/11/16/200911160072.jpg

Repost0