Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

18 mars 2016 5 18 /03 /mars /2016 19:54
*A Saint-Gaudens, la mobilisation doit continuer !*

Le rendez-vous incontournable et à ne pas manquer, ça se passe le 31 mars à l'appel des organisations syndicales CGT, FO, FSU, Union syndicale Solidaires, UNEF, UNL, FIDL.

La section CGT FAPT locale appelle les postiers commingeois à une journée d'action forte et unitaire. Le 31 mars est acté nationalement, des préavis locaux raisonneraient comme un symbole fort pour porter nos revendications.

La Poste n'a que trop abusé de notre résignation, rien ne l'empêche d'avancer dans le mauvais sens. Un rapport de force à la hauteur inversera la tendance, pour cela chacun doit comprendre quels sont les enjeux ! Informez-vous, débattez dans vos services !

La loi travail est une aubaine pour La Poste, elle contient tout ce qui peut lui faciliter la vie : plus de flexibilité, plus de précarité, plus de productivité pour plus de profits.

Au final ce sont les agents qui trinqueront encore une fois. C'est pourquoi il est essentiel de réagir. Les restructurations ne cesseront pas, les conditions de travail ne s'amélioreront pas, alors ne nous leurrons pas !

Rester inactif c'est approuver la stratégie de La Poste, c'est s'avouer vaincu d'avance et par conséquent se confirmer perdant.

Celui qui lutte a déjà tout gagné, pensez-y !

Rendez-vous le 31 mars dans les rues saint-gaudinoises.

Repost 0
27 novembre 2014 4 27 /11 /novembre /2014 12:44

Le bureau postal de Barbazan regroupe un côté guichet et un côté distribution.

Ce dernier est grandement menacé de disparaître. La Poste veut en effet regrouper tous les agents de la distribution dans le CDIS de Montréjeau.

Cette décision est largement contestée par les agents sur place ainsi que par le maire du village. Le service public en milieu rural est en danger et la stratégie de La Poste visant la productivité passant par la moindre économie agace au plus haut point agents comme usagers.

Pour La Poste ce bureau ne peut plus accueillir les trois postiers, c'est un gâchis budgétaire qu'elle ne veut plus assumer...

Nous le constatons d'un point de vue plus large en navigant sur le net : le nombre de bâtiments abandonnés par La Poste ne cesse d'augmenter et pourtant il faut toujours plus d'argent...

Les milieux ruraux sont désignés par La Poste comme des gouffres financiers, pas ou peu rentables. Par conséquent elle ne voit pas l'intérêt d'y assurer un service de qualité quotidien (multiplication des tournées à découvert, non remplacement des congés d'où une très forte augmentation des agents en maladie, d'erreurs de distribution puisque changement de facteur récurrent sur une même tournée, non suivi des réexpéditions etc...), c'est un fait ressenti et reconnu par tous les postiers.

A Barbazan comme précédemment pour d'autres bureaux de poste commingeois, La Poste voudra imposer sa loi. Les agences postales communales sont pour elle la solution. Cela ne l'est pas pour les agents et encore moins pour les usagers. Cette solution là relève plus de l'abandon ou du dédain de sa mission de service public 6 jours sur 7 sur l'ensemble du territoire.

Il faut se battre ensemble pour conserver un service public rural fiable et quotidien. Les agents de Barbazan l'ont bien compris et entendent faire valoir leurs droits. Pour eux, il est inconcevable d'être déplacés dans le bureau de Montréjeau surtout en rallongeant les tournées et gonflant leur charge de travail sans bien sûr considérer les hauts-le-pied, les spécificité du terrain et le rôle (essentiel) social du facteur... la réalité quoi !

La Poste rêve mais les postiers cauchemardent ! Il est temps d'inverser la tendance. La section CGT Comminges s'engage à accompagner les agents dans leurs différentes démarches. Organisons-nous afin de gagner sur nos conditions de travail !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Barbazan
commenter cet article