Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 21:15

Des sociétés qui nourrissent en leur sein des millions et des millions de chômeurs risquent de s’effondrer. La violence menace, la capacité industrielle est durablement atteinte, le tissu social se déchire. A terme, la démocratie elle-même est en cause.

Michel Albert

Recentrer l'humain au sein de notre société : faire la peau au monde de la finance !

Encore de quoi méditer tranquillement sur l'actualité pour s'organiser en conséquence.

En fouillant sur internet, en lisant les journaux indépendants, en vous renseignant auprès de vos UL, il n'est plus possible d'ignorer ce qu'il se passe et de ne pas comprendre qui sont les réels casseurs du système.

Trop longtemps on a laissé passé, trop longtemps on a abandonné la rue et laissé filer nos droits et libertés.

Critiquer la lutte, injurier les militants, stop ! Ouvrez les yeux, la réalité est frappante ou enfoncez vous encore plus dans l'ignorance. Le problème c'est que tôt ou tard, vous serez touchés et vous serez bien contents d'être soutenus par des "connards" de la CGT !

Rester insensible aux violences endurées et à la précarité toujours plus présente dans le monde du travail, c'est refuser d'admettre la réalité, c'est se retrancher derrière ses peurs, c'est ne pas se montrer citoyen et responsable !

Repost 0
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 22:45

Saison 2 Episode 1: Le scandale de l'évasion fiscale, révélations sur les milliards qui nous manquent Les journalistes Valentine Oberti et Wandrille Lanos ont obtenu le témoignage d'Hervé Falciani, l'ex-informaticien de la banque HSBC Genève qui avait quitté l'établissement en 2008, emportant avec lui la liste des clients. Trois disques durs remplis de noms, d'adresses et de numéros de comptes révélant l'identité de tous ceux qui fraudent le fisc en cachant leurs avoirs en Suisse. Menacé de mort et placé sous la protection de la police, l'homme livre sa vérité sur l'évasion fiscale. Accusé de vol de données par la justice suisse, il avait choisi de partager la liste avec les services fiscaux de Bercy. Mais certains acteurs du dossier accusent le gouvernement français d'avoir fait entrave au bon déroulement de l'enquête. Cash investigation revient aussi sur le cas des entreprises «fraudeuses» implantées en France. Elise Lucet France 2 #cashinvestigation

Saison 1 Episode 5 (partie 1): Paradis fiscaux, les petits secrets des grandes entreprises Comment les grandes sociétés échappent-elles à la «rigueur» qu'impose le monde économique actuel ? Filiales, sociétés écrans, montages comptables sophistiqués : elles ont développé de nouveaux moyens de réduire artificiellement leur facture fiscale, le tout avec la bénédiction des autorités locales. Elise Lucet France 2 #cashinvestigation

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Films et reportages
commenter cet article
26 mars 2016 6 26 /03 /mars /2016 22:37

Ils ne connaissent pas la crise. Ils gagnent toujours plus d'argent. La rémunération des actionnaires explose. En 2013, elle a atteint le montant historique de deux cents milliards d'euros en France. Pour arriver à de telles sommes, les grandes entreprises françaises ont recourt à des stratégies et des méthodes difficilement avouables. Plans sociaux, licenciements, pressions sur les salariés, certaines grandes entreprises sont prêtes à tout pour dégager toujours plus d'argent au profit de leurs actionnaires. Ce sont parfois ces mêmes entreprises qui bénéficient d'aides publiques massives. Pendant un an, de Hénin-Beaumont à Toronto, en passant par Londres et Boston, Edouard Perrin a tenté de remonter les circuits financiers pour révéler qui s'enrichit derrière les plans sociaux et fermetures d'usines en France.

Elise Lucet
France 2
#cashinvestigation

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Films et reportages
commenter cet article
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 22:00
Salariés détachés, salariés sacrifiés

Caroline Constant Mardi, 22 Mars, 2016 L'Humanité

Cash Investigation : salariés à prix cassés. sue France 2, ce soir à 20 h 55 Cash Investigation se penche sur la situation scandaleuse des salariés européens détachés, surexploités et sous-payés au mépris de toutes les lois françaises et européennes.

On ne le dira jamais assez : l’arrivée de Cash Investigation dans le paysage médiatique n’en finit pas d‘être une bonne nouvelle. Aujourd’hui, Élise Lucet et ses acolytes dénoncent le phénomène des salariés dits détachés. Soit une réalité sociale qu’on connaît sans la connaître, hélas, dénoncée régulièrement par l’Humanité et l’Humanité Dimanche.

Un « salarié détaché », c’est un salarié européen qui va venir travailler sur un chantier français. Il est censé y être nourri et logé, et toucher un salaire. Ses cotisations sociales sont censées être payées à son pays d’origine. La directive, explique Cash Investigation, existe depuis 1996. Depuis, le nombre de ces salariés a explosé : ils seraient aujourd’hui 230 000 ; 230 000 salariés à vivre dans des conditions indignes, sous-payés, voire pas rémunérés du tout, y compris sur des chantiers d’État. Preuves à l’appui, témoignages face à la caméra, Élise Lucet et ses journalistes démontent, pied à pied, ce système d’esclavage moderne où les ouvriers, beaucoup employés par le BTP, font « des horaires de forçats », et dont les cotisations sociales ne sont pas payées. Autrement dit : ils espéraient trouver de quoi nourrir leurs familles, et quand ils finissent par rentrer chez eux, souvent après plusieurs d’années d’exploitation, leur situation sociale est explosive. Et ces hommes, puisqu’il s’agit beaucoup d’hommes, sont bien amers. D’autant que, pendant ce laps de temps, « l’obligation » d’être logés se résume bien souvent à des mobil-homes absolument pourris. Mais à qui profite cette exploitation ? Qui en tire les ficelles ? Entre les économies réalisées sur les salaires grâce à des montages ahurissants, celles réalisées sur le logement, et le non-paiement de ces cotisations sociales, certains s’en mettent plein les poches. Cash Investigation estime à 11,3 millions le manque à gagner pour l’État français. Élise Lucet épingle ainsi Atlanco, une « multinationale du détachement frauduleux ». Une société fantôme, qui part recruter à l’étranger, qui inonde l’intérim du BTP, mais aussi le secteur agroalimentaire et la métallurgie. Son créateur est un ancien joueur de hockey qui a ainsi amassé une fortune considérable en réduisant ses semblables quasiment en esclavage. La justice, ici et ailleurs, tente de coincer ce fameux Michael O’Shea sans jamais y parvenir. La boîte change de nom, exile ses sous dans des paradis fiscaux. Ne paie évidemment aucun des impôts auxquels elle est soumise. Mais pourquoi avoir recours à ces sociétés, alors ? Là aussi, Élise Lucet et ses enquêteurs montrent un je-m’en-foustime de la part des autorités complètement désarmant. Pour ne pas dire scandaleux et révoltant. Du chef d’un chantier qui construit un méthanier, au chantier de l’EPR de Flamanville, la première réponse est un étonnement feint. La seconde consiste à se protéger par un « je ne savais pas » ou « tout est normal ». Après deux exemples flagrants sur ces chantiers, l’enquête se mène du côté du transport routier. Transport routier complètement démantelé, en France, par l’entrée sur le marché de concurrents moins chers, beaucoup moins chers, et corvéables à merci. Encore une fois. Avec des conséquences en cascade : sur le droit du travail, les rémunérations, l’emploi en France dans le secteur… et le trafic routier.

En bref, on ressort essoré de colère après ces presque deux heures de diffusion. En rage. Mais avec le sentiment que si ce genre de situations était davantage connu, les citoyens pourraient aussi agir sur ce levier. Et faire en sorte que plus jamais on n’admette que sur un chantier, ou ailleurs, se côtoient des situations sociales aussi inadmissibles, que des gars puissent être laissés sans protection. Et que les méchants soient poursuivis, coûte que coûte, puisque désormais… on sait.

Un scandale, une main d'oeuvre ultra précaire moins chère travaillant plus, par nécessité... Un reportage à voir, une honte !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité Films et reportages
commenter cet article
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 20:51
La question du travail et du patronat en vidéo

Gérard Filoche explique ! Le chômage est voulu !

Fokus : a-t-on vraiment besoin de patrons ?

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Films et reportages Actualité
commenter cet article
17 mars 2016 4 17 /03 /mars /2016 19:26

La sécu, la retraite par répartition, les comités d'entreprise, les conventions collectives, la règlementation des heures supplémentaires, la médecine du travail, c'est lui !

Voilà un vrai ministre du travail, près du peuple, qui a oeuvré pour le peuple et non pour les intérêts de groupes financiers ou le grand patronat !

Militant CGT, secrétaire général de la Fédération CGT des travailleurs de la métallurgie et ministre du Travail et de la Sécurité sociale de 1945 à 1947.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Films et reportages
commenter cet article
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 11:57
Destruction du droit du travail : le grand renversement

Prenez le temps de regarder, 15 minutes pour mieux comprendre.

Repost 0
3 mars 2016 4 03 /03 /mars /2016 11:14

Un reportage intéressant pour mieux comprendre l'évolution du syndicalisme.

Pourquoi actuellement les syndicats sont dans l'incapacité d'intervenir réellement sur les décisions politiques et patronales ?

Depuis quelques années les syndicats "bagarreurs" pour ne pas faire de jaloux, ont du mal à se faire entendre et surtout faire entendre les doléances des salariés.

C'est une stratégie gouvernementale acoquinée avec le patronat qui brise net toute négociation, discussion et prise en compte des revendications. Les mensonges et manipulations des uns et des autres, au gouvernement comme au MEDEF (cf le million d'emploi...) entraînent une nouvelle finalité chez les salariés : le jusqu'au-boutisme radical dont les médias se délectent. On se rappelle les Michelin, Moulinex, Conti et plus récemment Air France, Goodyear la lutte des agriculteurs etc...

C'est avant tout un geste de colère dominé par un sentiment d'injustice et d'impuissance face à un patronat négligeant la vie des travailleurs. Car ce sont bien des vies qui sont brisées par ces agissements ne répondant qu'aux besoins des plus riches.

Le fossé est creusé, les salariés sont bel et bien des vaches à lait ! Pire des kleenex, une fois bien servi, on les jette dédaigneusement à la poubelle. Honteux !

Jusqu'à quand subiront nous ces affronts ? Nous ne sommes pas revenus aux temps des rois et de la tyrannie. Si tel est le cas il est grand temps de revenir "aux armes citoyens" et de "former nos bataillons".

Car accepter le sort que l'on nous impose est une preuve de notre soumission !

Il en va de notre dignité, du respect de l'autre et de ses droits et libertés comme cela devrait se passer dans une démocratie. On en est loin, nous avons trop perdu du fait d'être resté sans rien dire ou faire trop longtemps.

Nous devons mener une lutte exemplaire tous ensemble, salariés du privé, du public. Les récentes atteintes à nos droits par la destruction du Code du Travail, des Prud'Hommes ou autres instances proposant la défense du travailleur ne doivent pas rester impunies !*

Prenons la rue, marchons ensemble à partir du 9 mars et montrons à ces mégalos égocentriques friqués que le peuple en a marre ! Unissons nos luttes et frappons un bon coup. Montrons que nous pouvons atteindre le million de personnes dans les rues !

Les syndicats sont la risée du gouvernement et du patronat car ne représentent que 7% au niveau national. La syndicalisation et la lutte syndicale a prouvé que nous pouvions gagner sur nos revendications, alors qu'attendez-vous ?

LE 9 MARS, SOYONS SOLIDAIRES, SOYONS FORTS, SOYONS NOMBREUX !

Souplesse au patronat, souffrances aux salariés !

Souplesse au patronat, souffrances aux salariés !

Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 21:57

Evasion fiscale ça vous dit ?

En visionnant la vidéo jointe, vous pourrez vous faire une idée sur qui pille la France, la démolit et détruit des vies entières... Les vrais criminels sont les plus riches !

Les plus riches qui ne souhaitent que s'en mettre un peu plus dans les poches, pourquoi ? Quand un pays est en crise, que la pauvreté et le chômage augmente, comment expliquez-vous que certains continuent à multiplier leurs gains ?

"La classe dominante avance masquée sous le paravent et le masque de la mondialisation. La mondialisation ça veut dire en réalité : la liberté du renard dans le poulailler planétaire et nous pauvres citoyens ordinaires nous ne sommes que les dindons de cette farce fiscale !"

  • FRAUDES, MALVERSATIONS, LANCEURS D’ALERTE… COMMENT RÉAGISSENT LES SALARIÉS FRANÇAIS ?

Médiator, Spanghero, UBS, HSBC, Luxleaks, Volkswagen… Est-ce fréquent ou habituel dans les entreprises françaises ? Comment réagir ?…
Une étude complète de Technologia met en lumière ce phénomène préoccupant dans le monde de l’entreprise.
Pour télécharger l’étude complète : https://lc.cx/4fTr
ON EN PARLE DANS LA PRESSE
Sur France Inter : https://lc.cx/4fTj
Dans La Croix : https://lc.cx/4fT9
Sur France Info : https://lc.cx/4fTC

source : https://www.facebook.com/LaComsAffiche/?fref=nf

  • Après avoir promis 1 million d'emplois, Pierre Gattaz agite la menace d'un chômage à 14 % (lire l'article ici marianne.net). Fini de vendre du rêve en pin's, Pierre Gattaz passe à la menace !

Interview (Ater JT) de François Ruffin, rédacteur en chef du magazine Fakir à l'occasion de l'avant-première de son film "Merci Patron"

La bande annonce du Film !

Repost 0
9 février 2016 2 09 /02 /février /2016 00:12

La sobriété comme choix de vie politique.

Une vidéo à visionner intégralement.

José Mujica, surnommé Pepe Mujica, a été Président de l'Uruguay de 2010 à 2015. Ex-guérillero des Tupamaros dans les années 60-70, il a été détenu en tant qu'otage par la dictature entre 1973 et 1985. Il prône une philosophie de la vie axée sur la sobriété : apprendre à vivre avec ce qui est nécessaire, et le plus juste.

"Les perdants sont ceux qui cessent de se battre, de rêver..."

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans Actualité Films et reportages
commenter cet article