Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 20:34
*Postiers en force pour un 23 juin revendicatif !*

Nous y sommes !

Les bureaux de Saint-Martory et Montréjeau sont en train d'éclater. Qui dit nouvelle réorganisation dit nouveaux problèmes, nouvelles contraintes, nouvelles revendications.

A Saint-Gaudens, lors du CHSCT du 22 juin, la direction a annoncé que la restitution des bilans des tournées est reportée à... septembre. Pourtant, La Poste s'était engagée à les remettre fin mai et, par la suite, de trouver des solutions au malaise créé depuis la dernière réorganisation de juin 2015. La faute à pas de chance ? Rien de cela, il fallait apporter une réponse à ce retard, et c'est une Factrice Qualité qui remporte le trophée selon la direction.

En effet, loin d'accuser formellement l'agent, la direction lâche toutefois que celle-ci a pris du retard du fait de ne pas travailler assez vite. De notre côté, on constate.

Non seulement il est impossible aux facteurs qualité d'effectuer pleinement leur fonction puisque le fonctionnement même du bureau pose problème. Ceux-ci sont souvent sollicités à remplacer des agents en maladie tout comme les nombreux CDD utilisés depuis juin 2015. Ainsi, pour assurer leur part de "qualité" au sein du service, cela relève du miracle. Il faut toutefois noter que les FQ aussi dépassent largement leurs heures de travail.

Voilà donc où nous en sommes. Remettre à septembre ce que les postiers attendent déjà depuis des mois augmente l'incompréhension pour l'ensemble des agents. La communication de la direction n'étant plus à la hauteur de ce qu'elle était il y a quelques années...

Nous pouvons d'ores et déjà nous questionner sur ce que révèlera La Poste en septembre, la prochaine réorganisation se profilant pour 2017.

Il va falloir se montrer déterminés et surtout organisés pour faire face à cette situation qui devient pour le moins critique.

Le mot de la section :

Demain 23 juin 2016 en dépit de toutes les provocations, attaques, atteintes aux libertés et droits constitutionnels des citoyens, la CGT se veut forte et offensive prête à en découdre devant un Gouvernement devenu illégitime et irresponsable.

A Saint-Gaudens nous en serons, comme d'habitude, pour défendre les intérêts de tous, les droits et libertés fondamentaux, l'économie locale, la région Comminges.

La section CGT FAPT Saint-Gaudens appelle les postiers qui lisent ces mots à informer autour d'eux, venir en masse Place Jean Jaurès pour manifester pour le retrait d'une loi refusée par la majorité de la population et aussi pour porter leurs revendications locales.

Il est désormais impossible de ne pas se rendre compte que le travail est soumis au dictat de la finance, maîtresse absolue couverte par les futures lois dictées par le MEDEF. Le Gouvernement est en mauvaise posture, il tremble, est à court d'argument et s'attaque donc lâchement aux opposants par des procédés maintenant dénoncés par beaucoup.

Unissons-nous plus que jamais, soyons maîtres de notre futur, ne laissons pas une minorité richissime dicter sa loi !

En suivant vous trouverez des liens permettant d'enrichir votre esprit critique et forger votre propre opinion. Car sachez-le, votre opinion compte ! Informez-vous correctement, éteignez vos téléviseurs !

  • Pensez aussi à vous syndiquer, c'est important : http://cgt.fr/Syndiquez-vous-en-ligne.html
  • Votation en ligne : http://www.cgt.fr/Votation-citoyenne-en-ligne.html
Repost 0
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 20:58
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine

Blocage à Muret puis manif Toulousaine

Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens

Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens

*14 juin à Saint-Gaudens, ça tape fort, ambiance et solidarité, unis pour le retrait !*

Avant d'entamer cet article, un petit coup de gueule : la CGT, la CGT, la CGT, on n'entend plus que ça ! D'un côté tant mieux puisqu'au moins cela montre qu'on appui là où ça fait mal. Mais d'un autre côté se prendre sur le dos tous les maux de notre pays, il serait temps de commencer à ouvrir les yeux sur ce qu'il se passe réellement et qui sont les réels casseurs, un indice, ils portent des cravates et fricotent avec la finance. Fin de parenthèse.

Ca commence fort ce 14 juin 2016 !

  • Déjà très tôt le matin vers 5h30, une délégation commingeoise est allé prêter main forte aux camarades sur Muret. Au programme : blocage et sensibilisation des automobilistes partant travailler. Un vrai succès ! Malgré quelques incidents notoires, notre représentante CGT FAPT Comminges nous a fait part de l'importante solidarité des automobilistes pourtant bloqués durant plus d'une heure. "Continuez, on vous soutient !", "Nous sommes de tout coeur avec vous !", sont les propos les plus recueillis par les camarades sur place. Un bel élan de solidarité de la part de travailleurs excédés par le nihilisme d'un gouvernement vacillant. (voir reportage photo)
  • 10h30, manif toulousaine où quelques 20 000 manifestants dont la délégation commingeoise ont foulé les rues de la ville rose. Des cars et trains de manifestants étant partis pour la capitale où plus d'1 million de manifestants se sont rassemblés pour montrer que nous ne désarmons pas ! ENORME !!!

Malheureusement quelques écarts de la part de casseurs en marge de la manif ont jeté le discrédit sur la mobilisation. Nous condamnons fermement ces agissements qui n'ont pas lieu d'être : quel intérêt d'aller détruire des biens publics alors que nous portons justement des valeurs de défenses et de progressions sociales ? Le gouvernement en a bien profité pour tenter de décrédibiliser le mouvement et surtout la CGT, ce n'est pas sans attendre la réaction du syndicat ALLIANCE qui dénonce les consignes reçues pendant la manif ! Une nouvelle tentative d'embrumage qui tombe à l'eau ! Honte à ce gouvernement qui s'appuie sur l'émotion de l'opinion publique alors qu'il met à mal les services de santé publics depuis des lustres ! (voir témoignage d'un parent sur l'instrumentalisation des vitres de l'hôpital Necker).

Par ailleurs le nombre de manifestants est très largement discrédité par les médias complices, alors que pour démontrer la masse de personnes foulant les rues parisiennes, partis à 13h30, à 16h30, un nombre toujours très conséquent de manifestants n'étaient toujours pas partis de la Place d'Italie, c'est dire ! Ceci sans compter le nombre de cars et de trains utilisés pour rejoindre la capitale depuis toutes les régions.

Mais revenons à nos moutons de la Haute-Garonne (sans mauvais jeu de mot).

Après la manif toulousaine, c'est pas fini ! Les commingeois ramènent à Saint-Gaudens dans leurs bagages Cédric Caubère secrétaire de l'UD 31 et quelques camarades toulousains courageux.

  • A partir de 16 h, la votation citoyenne prend ses marques, les commingeois y prennent part. Ambiance festive et solidarité à toute épreuve, nous retrouvons des valeurs perdues depuis longtemps, unis dans un seul but, le retrait de cette loi nocive El Khomri synonyme de régression sociale !
  • 17 h, les manifestants se groupent, prêt à faire la grande boucle ! Quelques 350 manifestants ont répondu présents et ont défilé dans une ambiance de folie et pacifiquement comme d'habitude. (voir le reportage photo)

De retour Place Jean Jaurès, interventions de Solidaires, de l'UL de Saint-Gaudens et de Cédric Caubère de l'UD 31. Une très belle mobilisation, comme on les aime, des interventions qui amènent à réfléchir et à s'organiser dans les entreprises et autres collectivités, que l'on soit salarié, artisan, commerçant, petit patron, indépendant, libéral, du public comme du privé, syndiqué ou non, tout simplement citoyen raisonnable et responsable !

Le mot de la section :

Nous appelons les postiers de la plaque Comminges à venir nombreux manifester lors des prochaines dates. Il est important de faire acte de présence ! La votation citoyenne au bureau de Saint-Gaudens a été un succès, il faut continuer en prenant la rue ! Faire grève est difficile, nous l'accordons, mais manifester n'engage a rien si ce n'est à se montrer citoyen et solidaire.

Notons le débrayage des copains de Saint-Martory à partir de ce vendredi 17 juin, nouvelle réorganisation, ça ne passe pas ! Le bureau dans son intégralité se mobilise, organisons-nous nous aussi !

Intervention de l'UL Saint-Gaudens suivie de l'UD 31 puis agenda en Comminges

Repost 0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 21:37
Les PME et TPE ne sont pas en reste dans la lutte, portrait

La CGT force de propositions pour l’emploi dans les TPE/PME

mardi 2 juin 2015

Alors que le Premier ministre rencontre l’ensemble des organisations patronales et syndicales pour recueillir leur avis sur les changements à opérer afin de favoriser l’emploi dans les TPE/PME, le nombre de chômeurs poursuit sa montée vertigineuse. En effet, au mois d’avril, on enregistre 54 100 demandeurs d’emploi supplémentaires toutes catégories confondues (A, B, C). Le nombre de chômeurs de longue durée, le chômage des jeunes et des seniors augmentent respectivement de 1,1%.

Hier, dans le cadre du rendez-vous bilatéral avec la CGT, Manuel Valls s’est engagé à « ne pas toucher au contrat de travail ». Philippe Martinez et la délégation CGT s’en sont félicités mais ont insisté sur le fait que, si les difficultés financières de TPE-PME sont réelles, elles ont un impact direct sur les conditions de travail et salariales. Pour la CGT, l’objectif de favoriser l’emploi dans les TPE/PME demande économiquement de revoir :

les conditions d’accès aux crédits, en abaissant les charges d’emprunts et de commissionnements pour les PME/TPE ;

l’accès aux aides publiques, en évaluant les dispositifs existants et en conditionnant l’accès aux aides, au respect de critères tels que le respect du minima de branches, l’égalité de traitement hommes/femmes, etc. ;

l’impôt sur les sociétés, souvent plus lourd pour les TPE/PME que pour les grandes entreprises, en le modulant en fonction du comportement des sociétés en matière d’emploi, d’investissement productif, de formations, de recherches … ;

les relations inter-entreprises, en équilibrant les relations entre les types d’entreprises et en passant de la sous-traitance à la « cotraitance », pour améliorer les conditions salariales et sociales dans les TPE/PME ;

les salaires et qualifications, en revalorisant les salaires et en garantissant la reconnaissance des qualifications et le déroulement de carrière, comme la situation des salariés des TPE/PME l’exige et comme le demandent les salariés de ces entreprises. En moyenne, les salariés des TPE demandent 400€ d’augmentation par mois, soit une augmentation au niveau du SMIC que nous revendiquons.

Sur le droit d’expression et de représentation dans les TPE, la CGT a souligné que la mise en place des futures Commissions paritaires régionales interprofessionnelles (CPRI) pour les salariés des entreprises de moins de 11 salariés constituera une avancée limitée. Au mieux les quelque 4 600 000 salariés auront en effet 130 représentants syndicaux (10 par région), qui disposeront, chacun, de seulement 5 heures par mois, soit 6 secondes par salarié et par an.

Concernant la revendication patronale sur l’instauration d’un barème d’indemnités prud’homales en cas de licenciement d’un salarié, la délégation de la CGT a dénoncé l’effet désastreux d’une telle mesure qui pourrait conduire certaines entreprises à encore moins respecter le droit du travail. Nous avons préféré défendre l’idée de l’augmentation des moyens pour les futurs représentants des CPRI (proximité, heures, nombres, moyens) afin de favoriser un dialogue préventif et non conflictuel.

Ne nous le cachons pas : si le dialogue existe dans ces entreprises, le dialogue social y est aujourd’hui quasi inexistant, et pour cause ! Grand nombre d’employeurs le rabâchent sans cesse : ils veulent rester « maîtres chez eux »… une vision d’un autre temps.

Montreuil, le 2 juin 2015.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Desman - Rohann - dans Actualité Luttes - actualité Nationales Des infos pour tous
commenter cet article
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 15:24

Ce 17 mai, la section locale CGT FAPT Comminges s'est déplacée à la capitale départementale.

C'est à Toulouse que nous avons commencé la mobilisation. Une mobilisation pas vraiment à la hauteur de l'attaque encaissée par les travailleurs. Peu importe, on n'en restera pas là ! Quelques 8000 manifestants ce 17 mai, pas grave, le 19 on multipliera par 10 !

Pour les syndiqués du Comminges c'était l'occasion de rencontrer les camarades Toulousains, de rebooster le moral et ça a marché ! La CGT Fapt a répondu massivement à se rassembler à Jeanne d'Arc et entamer la manif.

Manif bien encadrée par la police, aucun incident à déplorer, les manifestants défilaient dans le respect des uns des autres. La colère était pourtant omniprésente mais dirigée à l'encontre des traîtres malhonnêtes dirigeants.

Après avoir foulé le pavé, la décision d'amplifier le mouvement est relancée à La Poste comme ailleurs. Le Gvt sous couvert des médias complices tentent d'enterrer la mobilisation en affirmant qu'un essoufflement se constate. Faisons les mentir (comme d'habitude) ! Montrons leur que nous ne sommes pas prêts de lâcher !

*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*

Manif à Toulouse, interview Romain Boilon secrétaire départemental CGT FAPT

petit montage vite fait...

A peine rentrés de Toulouse, la section locale CGT FAPT s'est rendue Place J Jaurés à Saint-Gaudens pour participer au rassemblement. Là aussi, un peu moins de nombre mais nous restons optimiste pour la suite. Le 19 mai devrait taper plus fort en terme de participation.

Toujours fidèles au poste, devant la permanence de C. DELGA, les militants ont crié encore plus fort leur indignation et ont appelé à renforcer les troupes le 19 mai.

Le déni de démocratie ne doit pas rester impuni, le peuple a le devoir citoyen de se rebeller, c'est notre responsabilité. Ce Gvt de tyrans complices du MEDEF souhaite en finir avec les droits des travailleurs. Vivre dignement implique d'abord lutter de façon responsable en connaissance de cause !

La lutte continue donc ce jeudi 19 mai, 16h Place J Jaurés, nous vous attendons toujours plus nombreux ! Les postiers sont vivement appelés au rassemblement pour s'organiser collectivement !

Communiqué de Domi Boutonnet, enseignant à la segpa et membre du collectif d'animation de l'asso vivre en vallée de St Béat, intervenu ce jour :

"On ne lâchera pas ! Habitants de la vallée de Saint-Béat, nous subissons depuis de nombreuses années le manque de considération de la part de quelques services administratifs au travers de décisions ( ou non-décisions ) clairement méprisantes. Mais nous relevons la tête, nous n'acceptons plus d'être traités comme des citoyens de seconde zone et exigeons désormais l'égalité de traitement à laquelle nous pouvons prétendre. Les raisons de notre colère sont multiples mais certaines, insupportables, sont à prendre en compte en priorité. C'est le cas :

  • du projet de la Dréal d'ouvrir le tunnel à la circulation avant même que la jonction avec le pont d'Arlos ne soit réalisée, la renvoyant vers le Pont-Neuf de Saint-Béat en longeant la piscine, le collège et l'école ; Au cours d'une réunion publique, la population et les élus de Saint-Béat et des communes alentours se sont clairement prononcés contre ce projet mais l'administration feint de ne pas entendre et persévère.
  • de l'intention de l’Éducation nationale de fermer la Segpa du collège, seule structure de proximité permettant à de jeunes collégiens en difficulté d'être pris en charge par un enseignement adapté ; Cette classe est ouverte depuis 2008 pour répondre aux besoins des secteurs du Luchonnais, du Saint-béatais, des Frontignes, de la Barousse et du Montréjeaulais. Jusqu'à présent une vingtaine de collégiens doivent suivre le cursus, cette année miraculeusement l'inspection d'académie n'a sélectionné que sept dossiers renforçant ainsi sa décision de fermer la structure...
  • du traitement par l'État des besoins d'aménagements de la Garonne qui, trois ans après la catastrophe de juin 2013, n'a toujours pas été sécurisée ;
  • des arrêtés préfectoraux qui finalisent le sabordage économique de la vallée, interdisant à nos trois campings toute forme d'ouverture alors même que d'autres départements ont su adapter les décisions aux réalités locales.

Le 15 avril dernier, nous étions plus de 250 à manifester pacifiquement notre colère. Depuis, aucun des services administratifs interpellé n'a réagi ! Ils misent sur notre lassitude, espérant que nous finirons bien par courber l'échine. Il n'en sera rien, nous continuerons à nous faire entendre !

Nous appelons à un nouveau rassemblement, encore plus important, le vendredi 20 mai 2016, de 17 h 30 à 19 h au Pont-Neuf de Saint-Béat. Et s'il le faut, nous reviendrons !"

*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
Repost 0
6 mai 2016 5 06 /05 /mai /2016 20:30

La dictature parfaite serait une dictature qui aurait les apparences de la démocratie, une prison sans murs dont les prisonniers ne songeraient pas à s'évader. Un système d'esclavage où, grâce la consommation et au divertissement, les esclaves auraient l'amour de leur servitude ...

Aldous Huxley

Le Gouvernement tremble et lance les forces de l'ordre contre le peuple pour défendre ses intérêts et ceux de la finance.

Honte à ces tyrans qui usent et abusent des policiers pour faire régner la terreur !

Le peuple français est en guerre contre le capital !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Desman - Rohann - dans Luttes - actualité Nationales Actualité Des infos pour tous
commenter cet article
5 mai 2016 4 05 /05 /mai /2016 16:14
*Quoi de neuf à La Poste en quelques liens ?*

Le 28 avril, à Saint-Gaudens, une délégation de manifestants ont tenu à demander des explications à la Direction Courrier concernant le tout premier licenciement à La Poste Comminges. Un licenciement pour... insuffisance au bout de 8 années de loyaux services.

Dans l'optique de réduire encore plus les effectifs pour des questions de productivité ou de rentabilité, La Poste n'y va pas avec le dos de la cuillère !

Le salarié employé depuis des années assurait la position PNA (publicités). A la réorganisation, nous obtenions son plein temps (toujours au bout de 8 ans) à 35h. Profitant malhereusement de quelques lacunes à la lecture, la Direction le plaça (consciemment ?) à la distribution... il n'y arrivait pas. Résultat, licenciement pour insuffisance.

Beau retournement de situation de la part de La Poste ayant subi un bel affront lors de la grève de juin 2015. La Punition est exemplaire ! Mais ça ne nous coupera pas le sifflet.

Affaire à suivre donc, les manifestants ont exigé le retour de cet agent ou la démission de la direction pour insuffisance au niveau humain.

Lien ici

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 21:26

Pour les facteurs du Pays d'Auge, il n'y a pas d’autre choix que celui de la lutte dès le 18 avril.

Tous les 24 mois, les facteurs subissent des réorganisations avec pour finalité des suppressions de tournées, des suppressions d'emplois, des dégradations de leurs conditions de travail et un service public qui se dégrade pour les usagers et les professionnels.
Après avoir subit plusieurs défaites en 2015 suite à des luttes massives (Méridienne en février , Facteo en juin, retrait de la réorganisation de Livarot en décembre). La direction de la Poste de Lisieux a décidé de frapper fort sur les facteurs du Pays d'Auge.
La fin d'année 2016 et le début d'année 2017 seront marquées par de multiples réorganisations (Centre courrier de Lisieux, Cambremer, Livarot, Orbec, Cabourg, Dives sur Mer, Deauville, Honfleur).

Depuis des années la Poste a quantifié l'ensemble des taches du facteur via des normes et des cadences non discutés avec les organisations syndicales (1m30 pour la distribution d'une lettre recommandé ou d'un colis, 2 min pour charger son vélo …). Chaque tache est minutée à la seconde voir la micro seconde près, sans tenir compte de la réalité du terrain (Par exemple la vitesse pour monter la rue Aini à Lisieux est identique à la vitesse pour la descendre!).
Sous l'argument d'une baisse du trafic (qu'ils surestiment chaque fois ) et d'une augmentation des normes et des cadences, la direction de la Poste de Lisieux veut essayer d'imposer des dizaines de suppressions de tournées et d 'emplois aux facteurs du Pays d'Auge.

Sur la PDC de Lisieux cela se traduira par la suppression de 7 à 9 Tournées et autant d'emplois, la fermeture du bureau d'Orbec et Cambremer à l'horizon 2018/2019, la suppression de 2 à 3 tournées sur les bureaux de Cambremer, Orbec et Livarot ….

Pour les facteurs du Pays d'auge et la CGT FAPT cela n'est pas possible. Trop c'est trop !!!

A l'heure ou la Poste a fait un résultat net d'exploitation en 2015 de 875 millions d'euros (en hausse constante d'année en année). A l'heure ou le chiffre d'affaire de la zone de marché de Lisieux est en augmentation constante grâce au travail des facteurs, nous ne pouvons accepter aucune suppression de tournées ou d'emploi.

C'est pour cela que la CGT FAPT a déposé un préavis de grève illimité à partir du 18 avril sur l'ensemble des bureaux du Pays d'Auge (Lisieux, Cambremer, Orbec, Livarot, Pont l'Eveque, Deauville, Honfleur, Cabourg et Dives).

La CGT FAPT demande dès maintenant, le gel de toutes les réorganisations en court, le maintien de toutes les tournées, et l'ouverture de réelles négociations sur les normes et cadences mais aussi sur le contenu du travail du facteur, qui aujourd'hui se voit affecter à des taches (qu'il fait gratuitement) qui n'ont rien à voir avec son métier (installation de la TNT, sondage, installation de panneaux publicitaires, relevage de compteur EDG/GDF …)

L'ensemble des facteurs du Pays d'Auge tiendra un piquet de grève le 18 avril devant le centre courrier de Lisieux (rue de la vallée) à partir de 6h45 et nous exigerons de notre direction qu'une délégation de gréviste soit reçue pour l'ouverture de réelles négociations.
Nous invitons toutes celles et ceux qui défendent le service public postal et toutes celles et ceux qui sont actuellement en lutte pour l'emploi et leurs conditions de travail (agents hospitaliers, agents de la blanchisserie, enseignants, lycéens ...). C'est en convergeant nos luttes que nous ferons reculer le patronat.

Dès à présent la CGT FAPT a demandé à être reçu par le député de la circonscription de Lisieux car c'est bien le gouvernement (seul actionnaire de la Poste) qui dicte la politique mise en place à la Poste.


Lisieux le 10 avril 2016
La section CGT FAPT Activités Postales du Pays d'Auge

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Desman - Rohann - dans Actualité Luttes - actualité Nationales
commenter cet article
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 18:41

L'ennui dans ce monde, c'est que les idiots sont sûrs d'eux et les gens sensés pleins de doutes.

Bertrand Russell

Repost 0
3 avril 2016 7 03 /04 /avril /2016 21:15

Des sociétés qui nourrissent en leur sein des millions et des millions de chômeurs risquent de s’effondrer. La violence menace, la capacité industrielle est durablement atteinte, le tissu social se déchire. A terme, la démocratie elle-même est en cause.

Michel Albert

Recentrer l'humain au sein de notre société : faire la peau au monde de la finance !

Encore de quoi méditer tranquillement sur l'actualité pour s'organiser en conséquence.

En fouillant sur internet, en lisant les journaux indépendants, en vous renseignant auprès de vos UL, il n'est plus possible d'ignorer ce qu'il se passe et de ne pas comprendre qui sont les réels casseurs du système.

Trop longtemps on a laissé passé, trop longtemps on a abandonné la rue et laissé filer nos droits et libertés.

Critiquer la lutte, injurier les militants, stop ! Ouvrez les yeux, la réalité est frappante ou enfoncez vous encore plus dans l'ignorance. Le problème c'est que tôt ou tard, vous serez touchés et vous serez bien contents d'être soutenus par des "connards" de la CGT !

Rester insensible aux violences endurées et à la précarité toujours plus présente dans le monde du travail, c'est refuser d'admettre la réalité, c'est se retrancher derrière ses peurs, c'est ne pas se montrer citoyen et responsable !

Repost 0
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 20:20

A méditer, surtout en ce moment !

Quand ils ont voulu toucher à l’assurance chômage je n’ai rien dit. Je n’étais pas demandeur d’emploi.

Quand ils ont voulu toucher à l'assurance maladie, je n’ai rien dit. Je me croyais en bonne santé.

Quand ils ont voulu toucher à ma retraite, je ne suis pas descendu dans la rue. Pour moi, la retraite, j’avais le temps.

Quand ils ont voulu toucher au contrat et aux conditions de travail, je ne me suis pas inquiété. Là où je travaillais, j’étais pénard.

Quand ils ont voulu toucher aux syndicalistes. Je ne me suis pas senti concerné. Je n’étais pas syndiqué.

Quand ils m'ont viré, je n'ai rien compris, je n'ai même pas pu ouvrir ma gueule. J'étais tout seul, comme un con...

Repost 0