Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

22 juin 2016 3 22 /06 /juin /2016 20:34
*Postiers en force pour un 23 juin revendicatif !*

Nous y sommes !

Les bureaux de Saint-Martory et Montréjeau sont en train d'éclater. Qui dit nouvelle réorganisation dit nouveaux problèmes, nouvelles contraintes, nouvelles revendications.

A Saint-Gaudens, lors du CHSCT du 22 juin, la direction a annoncé que la restitution des bilans des tournées est reportée à... septembre. Pourtant, La Poste s'était engagée à les remettre fin mai et, par la suite, de trouver des solutions au malaise créé depuis la dernière réorganisation de juin 2015. La faute à pas de chance ? Rien de cela, il fallait apporter une réponse à ce retard, et c'est une Factrice Qualité qui remporte le trophée selon la direction.

En effet, loin d'accuser formellement l'agent, la direction lâche toutefois que celle-ci a pris du retard du fait de ne pas travailler assez vite. De notre côté, on constate.

Non seulement il est impossible aux facteurs qualité d'effectuer pleinement leur fonction puisque le fonctionnement même du bureau pose problème. Ceux-ci sont souvent sollicités à remplacer des agents en maladie tout comme les nombreux CDD utilisés depuis juin 2015. Ainsi, pour assurer leur part de "qualité" au sein du service, cela relève du miracle. Il faut toutefois noter que les FQ aussi dépassent largement leurs heures de travail.

Voilà donc où nous en sommes. Remettre à septembre ce que les postiers attendent déjà depuis des mois augmente l'incompréhension pour l'ensemble des agents. La communication de la direction n'étant plus à la hauteur de ce qu'elle était il y a quelques années...

Nous pouvons d'ores et déjà nous questionner sur ce que révèlera La Poste en septembre, la prochaine réorganisation se profilant pour 2017.

Il va falloir se montrer déterminés et surtout organisés pour faire face à cette situation qui devient pour le moins critique.

Le mot de la section :

Demain 23 juin 2016 en dépit de toutes les provocations, attaques, atteintes aux libertés et droits constitutionnels des citoyens, la CGT se veut forte et offensive prête à en découdre devant un Gouvernement devenu illégitime et irresponsable.

A Saint-Gaudens nous en serons, comme d'habitude, pour défendre les intérêts de tous, les droits et libertés fondamentaux, l'économie locale, la région Comminges.

La section CGT FAPT Saint-Gaudens appelle les postiers qui lisent ces mots à informer autour d'eux, venir en masse Place Jean Jaurès pour manifester pour le retrait d'une loi refusée par la majorité de la population et aussi pour porter leurs revendications locales.

Il est désormais impossible de ne pas se rendre compte que le travail est soumis au dictat de la finance, maîtresse absolue couverte par les futures lois dictées par le MEDEF. Le Gouvernement est en mauvaise posture, il tremble, est à court d'argument et s'attaque donc lâchement aux opposants par des procédés maintenant dénoncés par beaucoup.

Unissons-nous plus que jamais, soyons maîtres de notre futur, ne laissons pas une minorité richissime dicter sa loi !

En suivant vous trouverez des liens permettant d'enrichir votre esprit critique et forger votre propre opinion. Car sachez-le, votre opinion compte ! Informez-vous correctement, éteignez vos téléviseurs !

  • Pensez aussi à vous syndiquer, c'est important : http://cgt.fr/Syndiquez-vous-en-ligne.html
  • Votation en ligne : http://www.cgt.fr/Votation-citoyenne-en-ligne.html
Repost 0
15 juin 2016 3 15 /06 /juin /2016 20:58
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine
Blocage à Muret puis manif Toulousaine

Blocage à Muret puis manif Toulousaine

Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens
Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens

Manif et votation citoyenne à Saint-Gaudens

*14 juin à Saint-Gaudens, ça tape fort, ambiance et solidarité, unis pour le retrait !*

Avant d'entamer cet article, un petit coup de gueule : la CGT, la CGT, la CGT, on n'entend plus que ça ! D'un côté tant mieux puisqu'au moins cela montre qu'on appui là où ça fait mal. Mais d'un autre côté se prendre sur le dos tous les maux de notre pays, il serait temps de commencer à ouvrir les yeux sur ce qu'il se passe réellement et qui sont les réels casseurs, un indice, ils portent des cravates et fricotent avec la finance. Fin de parenthèse.

Ca commence fort ce 14 juin 2016 !

  • Déjà très tôt le matin vers 5h30, une délégation commingeoise est allé prêter main forte aux camarades sur Muret. Au programme : blocage et sensibilisation des automobilistes partant travailler. Un vrai succès ! Malgré quelques incidents notoires, notre représentante CGT FAPT Comminges nous a fait part de l'importante solidarité des automobilistes pourtant bloqués durant plus d'une heure. "Continuez, on vous soutient !", "Nous sommes de tout coeur avec vous !", sont les propos les plus recueillis par les camarades sur place. Un bel élan de solidarité de la part de travailleurs excédés par le nihilisme d'un gouvernement vacillant. (voir reportage photo)
  • 10h30, manif toulousaine où quelques 20 000 manifestants dont la délégation commingeoise ont foulé les rues de la ville rose. Des cars et trains de manifestants étant partis pour la capitale où plus d'1 million de manifestants se sont rassemblés pour montrer que nous ne désarmons pas ! ENORME !!!

Malheureusement quelques écarts de la part de casseurs en marge de la manif ont jeté le discrédit sur la mobilisation. Nous condamnons fermement ces agissements qui n'ont pas lieu d'être : quel intérêt d'aller détruire des biens publics alors que nous portons justement des valeurs de défenses et de progressions sociales ? Le gouvernement en a bien profité pour tenter de décrédibiliser le mouvement et surtout la CGT, ce n'est pas sans attendre la réaction du syndicat ALLIANCE qui dénonce les consignes reçues pendant la manif ! Une nouvelle tentative d'embrumage qui tombe à l'eau ! Honte à ce gouvernement qui s'appuie sur l'émotion de l'opinion publique alors qu'il met à mal les services de santé publics depuis des lustres ! (voir témoignage d'un parent sur l'instrumentalisation des vitres de l'hôpital Necker).

Par ailleurs le nombre de manifestants est très largement discrédité par les médias complices, alors que pour démontrer la masse de personnes foulant les rues parisiennes, partis à 13h30, à 16h30, un nombre toujours très conséquent de manifestants n'étaient toujours pas partis de la Place d'Italie, c'est dire ! Ceci sans compter le nombre de cars et de trains utilisés pour rejoindre la capitale depuis toutes les régions.

Mais revenons à nos moutons de la Haute-Garonne (sans mauvais jeu de mot).

Après la manif toulousaine, c'est pas fini ! Les commingeois ramènent à Saint-Gaudens dans leurs bagages Cédric Caubère secrétaire de l'UD 31 et quelques camarades toulousains courageux.

  • A partir de 16 h, la votation citoyenne prend ses marques, les commingeois y prennent part. Ambiance festive et solidarité à toute épreuve, nous retrouvons des valeurs perdues depuis longtemps, unis dans un seul but, le retrait de cette loi nocive El Khomri synonyme de régression sociale !
  • 17 h, les manifestants se groupent, prêt à faire la grande boucle ! Quelques 350 manifestants ont répondu présents et ont défilé dans une ambiance de folie et pacifiquement comme d'habitude. (voir le reportage photo)

De retour Place Jean Jaurès, interventions de Solidaires, de l'UL de Saint-Gaudens et de Cédric Caubère de l'UD 31. Une très belle mobilisation, comme on les aime, des interventions qui amènent à réfléchir et à s'organiser dans les entreprises et autres collectivités, que l'on soit salarié, artisan, commerçant, petit patron, indépendant, libéral, du public comme du privé, syndiqué ou non, tout simplement citoyen raisonnable et responsable !

Le mot de la section :

Nous appelons les postiers de la plaque Comminges à venir nombreux manifester lors des prochaines dates. Il est important de faire acte de présence ! La votation citoyenne au bureau de Saint-Gaudens a été un succès, il faut continuer en prenant la rue ! Faire grève est difficile, nous l'accordons, mais manifester n'engage a rien si ce n'est à se montrer citoyen et solidaire.

Notons le débrayage des copains de Saint-Martory à partir de ce vendredi 17 juin, nouvelle réorganisation, ça ne passe pas ! Le bureau dans son intégralité se mobilise, organisons-nous nous aussi !

Intervention de l'UL Saint-Gaudens suivie de l'UD 31 puis agenda en Comminges

Repost 0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 22:47
*Route du Sud, La Poste impose un CA aux agents*

A chaque fois, même combat !

La dernière fois que les cyclistes sont passés par notre cher Comminges, il a fallu lutter pour ne pas se voir retirer un jour de congés.

Le podium se tenant sur le parking de La Poste de Saint-Gaudens et les routes étant barrées, impossibilité de recevoir le courrier au centre et donc la distribution sera impactée ce samedi 18 juin. Double punition pour les postiers puisque non seulement ils perdent un CA mais en plus il faudra passer la charge de travail supplémentaire le lundi.

Il est hors de question de se laisser faire pour l'ensemble des agents concernés, Aspet faisant aussi parti du lot. La section CGT FAPT locale lance une pétition.

Il est inadmissible que La Poste procède à un tel chantage, les facteurs n'y sont pour rien, les congés sont un droit. Laisser faire c'est la porte ouverte à tout !

C'est pourquoi nous invitons les postiers ne désirant pas se faire sucrer un jour de congés à venir au bureau et signer la feuille de présence.

DANS UN PREMIER TEMPS DONNONS NOUS RENDEZ-VOUS DEMAIN 14 JUIN PLACE JAURES A SAINT-GAUDENS A 17 H ET NOUS POURRONS NOUS ORGANISER POUR LE 18.

TOUS DANS LA RUE !

Repost 0
11 juin 2016 6 11 /06 /juin /2016 21:45
*La Poste Saint-Gaudens, pour que les CDD aient un avenir !*

Affaire à suivre pour les copains en cdd sur Saint Gaudens, la poste se sert de plusieurs jeunes précaires pour combler de l'emploi stable, sans lendemain. En fait ils ne remplacent même personne... Ils occupent des postes vacants. On se rend réellement compte de ce jeu pervers seulement il n'est nullement question de se préoccuper de leurs besoins, leurs inquiétudes. Quel avenir pour ces jeunes dans une région ou l'emploi se casse la gueule ? Honte à nos dirigeants sans état d'âme !

Rupture de contrat, promesse de reprise, sur-utilisation, aucun réel engagement de la direction concernant une éventuelle embauche, et pourtant ! C'est un stress quotidien que vivent ces agents "kleenex" qui doivent se plier aux mêmes règles que les postiers mais avec moins de droit.

Nous devons nous saisir de la mobilisation du 14 juin pour exiger l'embauche de ces précaires, nous battre pour de meilleures conditions de travail et faire sauter la loi El Khomri qui représente une régression sociale pour tous les travailleurs confondus, qu'ils soient du public comme du privé, salariés de PME ou TPE.

Ensemble nous sommes plus forts, qu'attendons nous pour agir ?

Le 14 juin, la section se déplacera sur Muret, 5h00 puis manif à Toulouse à 10h30 et enfin Saint-Gaudens 17h00.

Repost 0
8 juin 2016 3 08 /06 /juin /2016 17:57

La régression sociale ne se négocie pas. Elle se combat !

CGT

*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*
*2 juin 2016, on rempile et on continue à informer pour un 14 juin puissant !*

Ce 2 juin, le noyau dur des militants commingeois répondait présent au rassemblement Place Jean Jaurés.

En vidéo :

  • l'intervention de la camarade de l'Hopital, représentant l'Union Locale CGT de Saint-Gaudens.
  • l'intervention de la section locale CGT FAPT de Saint-Gaudens au débat public.

Le mot de la section :

Un an jour pour jour après la dure lutte des postiers de Saint-Gaudens, à l'appel des syndicats opposés à la loi El Khomri, un rassemblement s'est tenu Place Jaurés.

La section CGT FAPT Comminges regrette l'absence des postiers saint-gaudinois alors que le bilan de cette année passée après victoire sur onze jours de grève, reste alarmant du point de vue emploi. Trop de précaires utilisés pour combler des postes vacants, un recrutement d'un Facteur d'Equipe plutôt sujet à controverse, un licenciement abusif d'un collègue au bout de 8 ans de loyaux services, un service rendu limite scabreux et une organisation du travail toujours aussi tendue apportant du stress aux agents. Pour rappel, 3 positions de travail n'ont pas été "achetées" par des agents de la plaque désirant devenir titulaire de tournée, c'est dire le malaise.

Un bilan donc toujours aussi négatif, la direction promettait pourtant d'intervenir fin mai (après les comptages) afin de remédier un tant soit peu à la situation. Toujours aucune nouvelle.

Il faut reconnaître malgré tout l'implication positive et motivante des nouveaux encadrants courrier. Le problème reste le manque de moyen pour eux afin de gérer au mieux.

Bref, un an après, les postiers auraient dû remettre le couvert, montrer leur détermination ! Une AG importante a eu lieu la veille afin de rassembler et d'informer au mieux les agents sur la nocivité de la loi contre laquelle nous luttons partout en France depuis plus de 3 mois et l'impact qu'elle aurait sur nos conditions de travail déjà malmenées ou encore sur nos vies privées. De plus nous les invitions au débat public qui se tenait au Parc des Expos à Villeneuve-de-Rivière, re-flop...

Qu'en est-il ? La résignation aurait-elle pris racine dans les esprits des postiers ? Pourquoi une telle inertie alors que la grogne est toujours présente dans les services ?

Peut-être est-il plus facile de laisser filer les choses, advienne que pourra ! Peut-être se sent-on impuissant face aux attaques répétées du patronat. Le tout est de ne pas rester isolé ou désinformé, notre force est le nombre. Au final, chacun fait ses choix suivant sa conscience.

Nous, représentants de la section locale CGT FAPT Comminges invitons les agents à débattre à nos côtés et à montrer leur désir de vouloir faire avancer les choses et ne pas accepter passivement les lubies de La Poste. Les heures que nous passons à lutter pour le bien commun commencent à peser physiquement et moralement, nous appelons tous à la solidarité et à s'organiser ensemble ! Il est vraiment temps de nous soutenir, râler c'est bien mais agir c'est mieux !

Quand les collectifs services publics et usagers portent leur soutien aux postiers, il est de notre devoir et de notre responsabilité de leur rendre la pareille en nous battant collectivement pour un service public digne de ce nom.

Quoi qu'il advienne, la section CGT FAPT Comminges continue à lutter aux côtés de l'inter-syndicale, de l'inter-pro, des associations et des usagers afin d'exiger un service public de qualité et de proximité, le respect de l'humain, de ses droits et libertés.

Prendre la rue, se montrer à la population, démontrerait réellement le mécontentement des postiers il n'y a pas d'autre alternative. Au contraire, ne pas manifester actuellement c'est donner crédit aux régressions sociales, aux dires des merdias et gouverne-merdef, tolérer les atteintes aux droits et libertés de chacun, tolérer les brutalités des donneurs d'ordre à l'encontre de ceux qui luttent pour tous et donc approuver la loi El Khomri mise en place de façon anti-démocratique. On ne nous laisse pas le choix, il faut agir !

Les postiers, qu'ils soient du Comminges ou d'ailleurs ne doivent pas rester en retrait alors que nombre de salariés d'entreprises, public et privé, se mobilisent pour défendre leurs droits et libertés et subissent une répression toujours plus brutale.

Nous appelons donc l'ensemble des postiers de la plaque comminges à la grève et aux blocages le 14 juin. Organisons nous maintenant pour gagner demain !

Nous organiserons dans la foulée un vote citoyen dans tous les bureaux et services commingeois.

Intervention CGT FAPT Saint-Gaudens

Repost 0
30 mai 2016 1 30 /05 /mai /2016 19:34

La raison n’est pas automatique. Elle ne peut conquérir ceux qui la nient.

Ayn Rand

*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*
*26 mai 2016, Saint-Gaudens, encore plus forts !*

Ce jeudi 26 mai a sans aucun doute marqué les esprits en Comminges.

Pas de manif à proprement parlé, mais un rassemblement de près de 350 personnes au rond point de la Sous-Préfecture. Une intervention de l'Union Locale CGT incisive et soutenue par l'ensemble des manifestants (voir article Loi Travail : mobilisation dans le Comminges).

Plus réceptifs et déterminés que jamais, les commingeois ont de nouveau exigé la Présidente de Région Carole Delga de porter leurs voix à la sourde oreille du Gouvernement.

Il est intéressant de constater que de nouvelles têtes se mêlent aux manifestants, si certains n'ont pu participé, d'autres rejoignent les troupes des mécontents.

Pourtant, nous n'arrêtons pas de le répéter, la contestation de la loi El Khomri est majoritaire au sein de nos différents services mais que ce soient les postiers ou autres salariés voire même étudiants, peu d'entre eux répondent à l'appel de manifester dans les rues. Il ne faut pas rentrer dans des raisonnements stériles prétextant que d'autres luttent pour le collectif ou bien qu'il y a bien mieux à faire que de manifester.

Si les militants et autres manifestants raisonnaient de la sorte, l'opposition serait inexistante et tous subiraient la loi. Il ne faut pas oublier qu'à partir de 1936 le monde ouvrier s'est mobilisé en masse et obtenait par la suite nombre de conquis sociaux qui, aujourd'hui, sont mis à mal par un Gouvernement complice du MEDEF assenant sa haine par la répression syndicale et à grand coup de battage médiatique.

Beaucoup d'incidents sont à déplorer, des militants ont été gravement blessés, des journalistes, des jeunes, des vieux. Personne ne doit rester insensible et c'est dans la rue qu'il faut que ça se passe ! Certains reprochent la gêne occasionnée par les blocages ou mobilisations de la CGT, la grève, ça n'est pas une partie de plaisir, c'est de l'organisation et de la privation. Nous profitons de conquêtes sociales obtenues par la lutte voire par le sang ne l'oublions pas. Il s'agit d'exercer un travail de réflexion, de dépasser les limites de l'individualisme inculqué par les classes dirigeantes depuis des générations pour laisser place à la solidarité, la fraternité pour atteindre la liberté réelle. La démocratie est l'apanage du peuple, son 49.3, c'est la lutte !

Le but des irresponsables d'en face est de façonner un peuple décérébré, docile, incapable de réagir, de raisonner et poussé à la sur-consommation afin de gonfler leurs bénéfices et se dorer au soleil sur le dos des travailleurs. Les véritables bandits sont en costard !

Le 2 juin, nous convions la population :

17h rassemblement place J. Jaurès dans le cadre de l’action nationale contre la loi travail tract à télécharger

18h parc des expo Villeneuve de rivière Débat sur les services publics télécharger le tract ICI tract inter syndical et association

A La Poste, les agents doivent se réunir prochainement pour décider d'une nouvelle action collective.

Appel à tous les postiers commingeois : le 2 juin soyons nombreux dans les rues, les réorganisations, il y en a marre ! Prenons nos affaires en main et frappons un grand coup ! Lors du débat public la section locale CGT FAPT interviendra pour dénoncer la dégradation du service public postal en milieu rural. Faîtes remonter vos remarques d'ici là et rendez-vous sur place.

Pour info : la décoration des boîtes jaune de relevage du courrier continue et s'amplifie. Si vous possédez un Facebook, vous pouvez vous rendre sur ce lien pour visionner les photos de cette action citoyenne.

Intervention de l'Union Locale CGT

Condensé vidéo de la mobilisation du 26 mai 2016

Contre la Loi Travail notre camarade, Camille Senon, ancienne membre de notre direction fédérale, rescapée d'Oradour sur Glane, refuse une distinction.
Ci-dessous la réponse faite au 1er ministre, accompagnée d’un petit mot qu’elle nous a envoyé :
« Face à la criminalisation de l’activité syndicale à l’heure où les camarades sont condamnés par des tribunaux, je ne pouvais faire autrement. Amitiés à toutes et à tous Camille »

" Objet ; réponse à v/lettre ci jointe

Monsieur le Premier Ministre,

Par lettre du 17 Mai 2016 vous m'informez , je cite " Vous venez d'être nommée directement sur ma proposition au grade de commandeur dans I'ordre national du Mérite. "
Or dans le contexte actuel il m'est impossible d'accepter de votre part cette distinction méritée, alors que je suis totalement solidaire des luttes menées depuis 2 mois par les salariés ; les jeunes, une majorité de députés et de français contre la loi tavail que vous venez d'imposer par le 49-3.
Ce serait renier toute ma vie de militante pour plus de justice, de solidarité, de liberté, de fraternité, de paix...
Je vous prie donc de bien vouloir prendre acte de mon refus.
Veuillez croire, Monsieur le Premier Ministre, à I'assurance de mes sentiments démocratique et républicain.
Camille Senon."

(lien article ici)

Repost 0
24 mai 2016 2 24 /05 /mai /2016 21:17

Recevoir la Palme, c'est quelque chose d'un peu curieux car il faut se rappeler que les personnages qui ont inspiré ce film sont les pauvres de la cinquième puissance mondiale qu'est l'Angleterre.

C'est formidable de faire du cinéma, et comme on le voit ce soir c'est très important. Le cinéma fait vivre notre imagination, apporte au monde le rêve mais nous présente le vrai monde dans lequel nous vivons. Mais ce monde se trouve dans une situation dangereuse. Nous sommes au bord d'un projet d'austérité, qui est conduit par des idées que nous appelons néo-libérales qui risquent de nous mener à la catastrophe. Ces pratiques ont entraîné dans la misère des millions de personnes, de la Grèce au Portugal, avec une petite minorité qui s'enrichit de manière honteuse. Le cinéma est porteur de nombreuses traditions, l'une d'entre elles est de présenter un cinéma de protestation, un cinéma qui met en avant le peuple contre les puissants, j'espère que cette tradition va se maintiendra.

Nous approchons de périodes de désespoir, dont l'extrême-droite peut profiter. Certains d'entre nous sont assez âgés pour se rappeler de ce que ça a pu donner. Donc nous devons dire qu'autre chose est possible. Un autre monde est possible et nécessaire.

Ken Loach

*A Saint-Gaudens, la guerre des nerfs porte ses fruits !*

C'est avec plaisir que nous apprenons aujourd'hui qu'un CDD occupant un poste vacant depuis plus d'un an s'est vu proposé un contrat pro alors que jusqu'à présent c'était hors de question pour la Direction.

Pourquoi ce retournement soudain de situation ? On dirait bien que le passage répétitif des manifestants et des usagers en colère, fervents défenseurs du service public postal en Comminges, ait fait mouche. On peut aussi penser que c'est un moyen détourné pour apaiser le climat tendu régnant depuis la dernière réorganisation. Toujours est-il que c'est une excellente nouvelle mais cela ne veut pas dire qu'il faut lâcher la lutte pour autant... N'oublions pas que la loi El Khomri est tout bénef pour La Poste !

En effet, tout comme pour la dernière collègue, tout reste à faire ! Il faut obtenir son embauche sur le site de Saint-Gaudens et il n'est pas dit (vu la nouvelle loi travail imposée) qu'il soit pris au bout de son cursus. Nous ne le lâcherons pas. Une petite bataille est d'ores-et-déjà gagnée, il faut savoir l'apprécier.

Il nous reste malgré tout de plus grosses batailles à mener, l'emploi est la clé. La Poste doit donner les moyens aux postiers de travailler dans les meilleures conditions possibles. Fin mai, pour les agents, est la date limite fixée à La Poste pour corriger la désorganisation mise en place il y a quasiment un an. Il en va de leur responsabilité et de leur crédibilité.

Les agents à la distribution souffrent, pour certains c'est plus dur que pour d'autres. Certaines tournées sont infaisables et plusieurs CDD sont contraints de faire plus de boulot, La Poste cache ainsi tant bien que mal les problèmes organisationnels. Mais personne n'est dupe !

Au niveau du contexte national, la section CGT FAPT Comminges invite les postiers à se mobiliser dans les différents services. Il s'agit de s'organiser, de débattre, de créer un cahier revendicatif et de suivre le mouvement. Nous invitons aussi le plus grand nombre à faire le plein de leur véhicule (voir vidéo ci-dessous).

Continuons à obliger La Poste à tenir ses engagements, nous appelons les postiers à venir nombreux manifester le 26 mai à Saint-Gaudens.

A voir absolument !

Repost 0
22 mai 2016 7 22 /05 /mai /2016 20:53

Pour étouffer par avance toute révolte, il ne faut pas s’y prendre de manière violente. Les méthodes du genre de celles d’Hitler sont dépassées. Il suffit de créer un conditionnement collectif si puissant que l’idée même de révolte ne viendra même plus à l’esprit des hommes. L’idéal serait de formater les individus dès la naissance en limitant leurs aptitudes biologiques innées.


Ensuite, on poursuivrait le conditionnement en réduisant de manière drastique l’éducation, pour la ramener à une forme d’insertion professionnelle. Un individu inculte n’a qu’un horizon de pensée limité et plus sa pensée est bornée à des préoccupations médiocres, moins il peut se révolter. Il faut faire en sorte que l’accès au savoir devienne de plus en plus difficile et élitiste. Que le fossé se creuse entre le peuple et la science, que l’information destinée au grand public soit anesthésiée de tout contenu à caractère subversif. Surtout pas de philosophie. Là encore, il faut user de persuasion et non de violence directe : on diffusera massivement, via la télévision, des divertissements flattant toujours l’émotionnel ou l’instinctif. On occupera les esprits avec ce qui est futile et ludique. Il est bon, dans un bavardage et une musique incessante, d’empêcher l’esprit de penser.


On mettra la sexualité au premier rang des intérêts humains. Comme tranquillisant social, il n’y a rien de mieux. En général, on fera en sorte de bannir le sérieux de l’existence, de tourner en dérision tout ce qui a une valeur élevée, d’entretenir une constante apologie de la légèreté ; de sorte que l’euphorie de la publicité devienne le standard du bonheur humain et le modèle de la liberté.

Le conditionnement produira ainsi de lui-même une telle intégration, que la seule peur – qu’il faudra entretenir – sera celle d’être exclus du système et donc de ne plus pouvoir accéder aux conditions nécessaires au bonheur. L’homme de masse, ainsi produit, doit être traité comme ce qu’il est : un veau, et il doit être surveillé comme doit l’être un troupeau. Tout ce qui permet d’endormir sa lucidité est bon socialement, ce qui menacerait de l’éveiller doit être ridiculisé, étouffé, combattu.

Toute doctrine mettant en cause le système doit d’abord être désignée comme subversive et terroriste et ceux qui la soutienne devront ensuite être traités comme tels. On observe cependant, qu’il est très facile de corrompre un individu subversif : il suffit de lui proposer de l’argent et du pouvoir.

Serge Carfantan

*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*
*19 mai 2016, retour sur une mobilisation forte sur Saint-Gaudens*

A comparer avec la mobilisation précédente, le 19 mai aura été un mouvement fort pour les manifestants et marquant. Plus du double de présents, indignés et prêts à en découdre pour défendre encore plus les droits et libertés de tous, les manifestants avec à la tête l'Union Locale CGT Comminges, ont tenu à faire un tour guidé de Saint-Gaudens.

Le cortège démarrant de la Place Jaurés comme d'accoutumée, fît le tour des commerces Rue de La République (pas un chat au lèche-vitrine), puis se rendit Boulevard De Gaulle pour faire un premier arrêt devant La Poste. La grogne des manifestants ciblée suite au licenciement abusif d'un agent pour "insuffisance professionnelle" on le rappelle, au bout de 8 années de service. Une délégation inter-pro était reçue par la Directrice du Centre Courrier, le but était de lui faire comprendre que licencier une personne dans ces conditions était lamentable et était une faute managériale grave, il y avait certainement d'autres solutions plutôt que d'appliquer cette extrême. Les militants ont exigé la réintégration de cet agent tandis que la foule à l'extérieur clamait : "licencions la direction !" (voir résumé vidéo).

La manif reprit en passant bien sûr devant la Société Générale impliquée dans le scandale des Panama Papers. Là aussi, une prise de parole marquait la détermination des manifestants à se faire entendre et à réclamer justice.

Nous reprîmes la route en passant à nouveau Rue de La République avant de nous rassembler au rond point de la Sous-Préfecture. Nouvelle prise de parole demandant des comptes aux élus, condamnant toutes les violences depuis le début du conflit, dénonçant le mépris du Gouverne-medef et l'irresponsabilité des merdias !

Encore une fois, en Comminges les salariés prouvent qu'ils sont capables d'actes forts, pacifiques mais piquants. La lutte continue bien sûr, on ne baisse pas les bras tant qu'on nous menace de 49.3, que les dirigeants renient la démocratie au profit de la loi du pognon et que l'humain n'est pas au centre du débat ! La question que tout le monde devrait avoir en tête est : qu'adviendra t-il de nos enfants, de notre Terre si nous ne sommes pas capables d'agir ?

Aurez-vous l'honnêteté de reconnaître vos torts ? Ferez-vous un effort de réflexion alors que l'on vous impose la médiocrité au niveau télévisuel ?

De jour en jour, tout s'accélère, mais personne ne semble remarquer quoi que ce soit sinon nous serions des millions dans les rues... Comme quoi les politiques ont compris. Rien de plus facile que de gouverner l'ignorance. Des années de préparation à la servitude intellectuelle, l'immobilisme, la méritocratie engendrant la jalousie et le mépris de l'autre. L'éducation sabotée pour formater des moutons dociles incapables de réfléchir collectivement. Perte des valeurs fondamentales, c'est bon, la majorité du peuple est prête à subir encore plus, résignés, vidés de tout espoir. Ils ont réussi à façonner la résignation, la fatalité, l'individualisme. Les victimes muettes et manipulées du système ne voient rien venir, au contraire, beaucoup croient encore, beaucoup s'enlisent dans l'irréel. Plus d'idéal, juste s'accrocher aux choses qui ne servent à rien, matérialiste et vénale, la population sage se contente de vivre, oublie sa progéniture, ses proches qui triment peut être. Confortée par les belles paroles d'une élite prônant la réussite sociale, faisant l'éloge de la surconsommation les menant au surendettement au moyen du matraquage publicitaire. Il faut être formaté, dénué de réflexion, juste obnubilé par le paraître, s'identifier à des stars millionnaires, bref perdre toute identité personnelle.

Que faut il de plus pour se réveiller ?

Que faut il de plus pour faire comprendre que la solution, c'est vous, c'est nous ?

Nous vous attendons toujours plus nombreux, ne croyez pas que la loi El Khomri ne passera pas les frontières commingeoises... Celui qui lutte n'est pas sûr de gagner mais celui qui ne lutte pas a déjà tout perdu !

Note de la section : Nous tenions à saluer le comportement exemplaire et le professionnalisme des forces de l'ordre de Saint-Gaudens.

Manif...

... puis intervention de l'UL

Repost 0
18 mai 2016 3 18 /05 /mai /2016 15:24

Ce 17 mai, la section locale CGT FAPT Comminges s'est déplacée à la capitale départementale.

C'est à Toulouse que nous avons commencé la mobilisation. Une mobilisation pas vraiment à la hauteur de l'attaque encaissée par les travailleurs. Peu importe, on n'en restera pas là ! Quelques 8000 manifestants ce 17 mai, pas grave, le 19 on multipliera par 10 !

Pour les syndiqués du Comminges c'était l'occasion de rencontrer les camarades Toulousains, de rebooster le moral et ça a marché ! La CGT Fapt a répondu massivement à se rassembler à Jeanne d'Arc et entamer la manif.

Manif bien encadrée par la police, aucun incident à déplorer, les manifestants défilaient dans le respect des uns des autres. La colère était pourtant omniprésente mais dirigée à l'encontre des traîtres malhonnêtes dirigeants.

Après avoir foulé le pavé, la décision d'amplifier le mouvement est relancée à La Poste comme ailleurs. Le Gvt sous couvert des médias complices tentent d'enterrer la mobilisation en affirmant qu'un essoufflement se constate. Faisons les mentir (comme d'habitude) ! Montrons leur que nous ne sommes pas prêts de lâcher !

*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*

Manif à Toulouse, interview Romain Boilon secrétaire départemental CGT FAPT

petit montage vite fait...

A peine rentrés de Toulouse, la section locale CGT FAPT s'est rendue Place J Jaurés à Saint-Gaudens pour participer au rassemblement. Là aussi, un peu moins de nombre mais nous restons optimiste pour la suite. Le 19 mai devrait taper plus fort en terme de participation.

Toujours fidèles au poste, devant la permanence de C. DELGA, les militants ont crié encore plus fort leur indignation et ont appelé à renforcer les troupes le 19 mai.

Le déni de démocratie ne doit pas rester impuni, le peuple a le devoir citoyen de se rebeller, c'est notre responsabilité. Ce Gvt de tyrans complices du MEDEF souhaite en finir avec les droits des travailleurs. Vivre dignement implique d'abord lutter de façon responsable en connaissance de cause !

La lutte continue donc ce jeudi 19 mai, 16h Place J Jaurés, nous vous attendons toujours plus nombreux ! Les postiers sont vivement appelés au rassemblement pour s'organiser collectivement !

Communiqué de Domi Boutonnet, enseignant à la segpa et membre du collectif d'animation de l'asso vivre en vallée de St Béat, intervenu ce jour :

"On ne lâchera pas ! Habitants de la vallée de Saint-Béat, nous subissons depuis de nombreuses années le manque de considération de la part de quelques services administratifs au travers de décisions ( ou non-décisions ) clairement méprisantes. Mais nous relevons la tête, nous n'acceptons plus d'être traités comme des citoyens de seconde zone et exigeons désormais l'égalité de traitement à laquelle nous pouvons prétendre. Les raisons de notre colère sont multiples mais certaines, insupportables, sont à prendre en compte en priorité. C'est le cas :

  • du projet de la Dréal d'ouvrir le tunnel à la circulation avant même que la jonction avec le pont d'Arlos ne soit réalisée, la renvoyant vers le Pont-Neuf de Saint-Béat en longeant la piscine, le collège et l'école ; Au cours d'une réunion publique, la population et les élus de Saint-Béat et des communes alentours se sont clairement prononcés contre ce projet mais l'administration feint de ne pas entendre et persévère.
  • de l'intention de l’Éducation nationale de fermer la Segpa du collège, seule structure de proximité permettant à de jeunes collégiens en difficulté d'être pris en charge par un enseignement adapté ; Cette classe est ouverte depuis 2008 pour répondre aux besoins des secteurs du Luchonnais, du Saint-béatais, des Frontignes, de la Barousse et du Montréjeaulais. Jusqu'à présent une vingtaine de collégiens doivent suivre le cursus, cette année miraculeusement l'inspection d'académie n'a sélectionné que sept dossiers renforçant ainsi sa décision de fermer la structure...
  • du traitement par l'État des besoins d'aménagements de la Garonne qui, trois ans après la catastrophe de juin 2013, n'a toujours pas été sécurisée ;
  • des arrêtés préfectoraux qui finalisent le sabordage économique de la vallée, interdisant à nos trois campings toute forme d'ouverture alors même que d'autres départements ont su adapter les décisions aux réalités locales.

Le 15 avril dernier, nous étions plus de 250 à manifester pacifiquement notre colère. Depuis, aucun des services administratifs interpellé n'a réagi ! Ils misent sur notre lassitude, espérant que nous finirons bien par courber l'échine. Il n'en sera rien, nous continuerons à nous faire entendre !

Nous appelons à un nouveau rassemblement, encore plus important, le vendredi 20 mai 2016, de 17 h 30 à 19 h au Pont-Neuf de Saint-Béat. Et s'il le faut, nous reviendrons !"

*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
*17 mai, la section locale CGT FAPT sur tous les terrains !*
Repost 0
12 mai 2016 4 12 /05 /mai /2016 20:58

Malgré des dépassements d'horaires constatés par les chiffres de la poste elle même, il est prévu de supprimer une tournée, au nom d'une hypothétique baisse de trafic calculée pour dans deux ans. La Poste enfonce le clou une nouvelle fois en se servant des estimations de Mme Soleil... Anticipation des chiffres, anticipation de la loi El Khomri, mais quand La Poste anticipera t-elle la gravité de ses actes ? Quand prendra t-elle ses responsabilités ? La direction est responsable du bien vivre au travail pour ses salariés et de la qualité de service à ses clients mais elle prouve déjà depuis longtemps qu'elle trahit la confiance et la dignité des uns comme des autres.

A Luchon, la réorganisation doit se mettre en place la semaine prochaine mais rien n'est prêt, on ne voit personne, pourtant mardi il faut que ça débute.... "Il n'y a pas eu d'accord donc c'est un scénario imposé : pas de compensation pour les horaires dépassés pendant 2 ans etc..." nous rapporte un militant. "Une fois de plus, on a le sentiment d'être punis, mais c'est pas grave, comme tout le monde s'en fout alors nous aussi on s'en fout. On ramènera une tonne de courrier..."

Tout comme à Saint-Gaudens, la réorganisation du bureau de Luchon sera un lamentable échec du point de vue organisationnel et qualité de service. La leçon n'est pas rentrée ! La Poste continue à massacrer le métier du courrier, à pousser les "clients" à ne plus correspondre. La branche courrier doit disparaître au profit de la branche commerciale, beaucoup plus rentable.

Nous n'arrêtons pas de le répéter, la CGT FAPT est pourtant porteuse d'avancées et de solutions pour répondre aux besoins de tous. La Poste n'en a que faire, le service public n'est pas son cheval de bataille.

Pour revenir à la désorganisation de Luchon, n'oublions pas de parler des agents, toujours plus sollicités, subissant toujours plus de manoeuvres contraignantes imposées en dépit de toute logique. Les postiers ne trouvent plus de finalité à leur métier, on leur fait faire n'importe quoi, on leur impose des tournées à rallonge et ils ne peuvent que constater le désordre engendré par le manque d'emploi. Pas plus tard que la semaine dernière, une structure de chronoposts est restée au bureau de Montréjeau faute d'effectif pour les trier, ces colis ont finalement été distribués sur Luchon et St-Béat... les délais de distribution dépassés de presque une semaine.

Pour la section locale CGT FAPT, il est inadmissible de cautionner les agissements de La Poste, nous devons tous exiger un service public de qualité et de proximité. La deuxième présentation l'après midi fait parti des solutions envisageables permettant d'augmenter la satisfaction client, la qualité de service et maintenir l'emploi. Chiche !

Les mobilisations au niveau national ne sont pas prêtes de s'arrêter, une amplification et un durcissement du conflit est à prévoir. Les chauffeurs routiers, les cheminots ainsi que les marins entrent dans la danse dès la semaine prochaine. C'est un signe révélateur.

Les postiers doivent suivre l'exemple.et ne pas se résigner. A Luchon, les agents sont décidés à ne pas lâcher et ont déjà de la suite dans les idées et ont commencé à échafauder une réponse à la hauteur des attaques répétitives qu'ils encaissent depuis déjà trop longtemps.

La solution, c'est nous tous, le rapport de force !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Desman - Rohann - dans Mobilisations - Lutte en Comminges Luchon Des infos pour tous
commenter cet article