Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

28 janvier 2016 4 28 /01 /janvier /2016 19:04
Vers un nouveau conflit à La Poste ?

Vers un nouveau conflit à La Poste ?

Publié le 26/01/2016 à 03:50, Mis à jour le 26/01/2016 à 08:12

Société - La poste

Sept mois après le conflit entre les postiers et la Direction Courrier de la poste de Saint-Gaudens, la section CGT-FAPT Comminges sera reçu vendredi par cette dernière. En effet, pour bon nombre de postiers, la mise en place de la réorganisation du service en juillet dernier a créé différents problèmes. Selon le syndicat, «les agents sont surchargés et n'arrivent pas à terminer dans les temps impartis ; il en découle une augmentation des arrêts maladie, des tournées à découvert, et plusieurs facteurs ont demandé que la direction fasse un redécoupage complet de la distribution. Des conditions de travail se dégradent, disent-ils, et se répercutent sur le service de distribution auprès de la population» : c'est la raison qu'invoque la section CGT-FAPT Comminges pour rencontrer à nouveau la direction.

La Dépêche du Midi

Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 23:06

Appel à la Grève dans de nombreux secteurs : Rassemblement à Saint Gaudens l’après midi 16H place J Jaurès ; voir aussi : http://cgt.fr/

Le mot d'ordre pour les postiers de Saint-Gaudens est de répondre présents à la manif, notre section n'appelle pas à la grève ce jour dans un souci d'anticipation.

Nous serons reçus en audience le 29, la décision d'un éventuel mouvement se fera par la suite.

Nous nous battons contre l'austérité depuis déjà bien nombres d'années, le pouvoir est à la rue, la France a tendance à l'oublier. Cela est et a toujours été comme ça !

Aux pavés travailleurs, public, privé, tous ensemble pour une longue marche solidaire !

Précaires, chômeurs, smicard, artisans, commerçant, etc, nous sommes les victimes de la finance, de choix politiques peu scrupuleux, égoïstes et calculés répondant aux besoins d'une élite. Ce sont les nouveaux terroristes, à nous de les combattre !

"A tout moment la rue peut aussi dire non" !!!

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges Saint-Gaudens
commenter cet article
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 21:43

En souffrance depuis déjà trop longtemps, le personnel attend beaucoup de l'audience prévue avec notre section ce vendredi 29 janvier.

Ce ne sont pas moins de 13 demandes de révision de tournée qui ont été remises à la direction par les postiers de Saint-Gaudens, autant dire plus de la moitié.

Plusieurs dysfonctionnements sont constatés, avec un absentéisme montant en flèche de jour en jour (fatigue physique, surmenage, tendinites etc...), La Poste, aveuglée par l'appât du gain, nous oblige à repousser nos limites. Mais quand le physique ne suit pas, ça casse !

Le service rendu est vraiment moindre, le personnel usé et désabusé n'arrive pas à assurer sa mission dans les temps et n'a plus la motivation. Il y a une énorme différence entre le travail prescrit et le travail réel. L'heure de fin de service étant 13h50, il n'est pas rare, voire quotidien de constater que les postiers dépassent de plusieurs minutes à plus d'une heure et parfois même sans avoir fini leur tournée... Trop c'est trop !

Alors pourquoi un tel fossé ? Simplement parce que La Poste est dans une optique de récupération d'emplois. En imposant une productivité à outrance, en ne prenant pas en compte les doléances de ses agents et surtout en ne respectant pas ses engagements, la direction prouve une nouvelle fois que le but n'est pas de faire dans la dentelle.

Malgré nos remarques incessantes, nos alertes sur le cahier du CHSCT et à l'encadrement, le dialogue ne marche que dans un sens. La Poste affirme que les facteurs peuvent, en plus de leur tournée surchargée, assurer plusieurs services ? Dans le journal de la boîte, pour exemple, La Poste confit que l'installation des décodeurs TNT ne prendrait pas plus de 30 minutes... Certes il n'y en aura pas tous les jours mais cela veut donc dire que le facteur effectuera des heures supplémentaires (en plus de celles qu'il fait déjà), seront-elles payées ?

Pas sûr vu, que cela est déjà le cas pour beaucoup d'entre nous. Il convient de préciser qu'à force d'user et d'abuser de la bonne volonté des agents sans la moindre considération, La Poste fonce tête baissée dans une catastrophe à l'échelle humaine.

Pour finir, il nous faut encore préciser qu'en attendant, ce sont toujours les usagers qui en pâtissent. La mise en place de la réorganisation de Saint-Gaudens est un échec total, autant sur le plan humain que sur le plan service.

Les conditions de travail étant exécrables, le service rendu l'est aussi c'est indéniable.

Le 29, c'est avec un nombre important de questions et de revendications que nous porterons la voix du personnel distribution et back-office. Le ras-le-bol est à son paroxysme.

Trop d'inégalités sont à déplorer, trop de questions restent en suspens. La Poste nous doit des réponses, nous exigeons qu'elle prenne ses responsabilités et demandons un redécoupage intégral. Les agents ont le sentiment que l'on joue avec leur santé physique et mentale, mais à quel prix ? Les postiers subissent mais ne souhaitent pas tomber malade pour leur boulot.

Le personnel est dans l'expectative, pour l'heure, un nouveau mouvement social est envisagé.

Affaire à suivre ultérieurement, nous vous tiendrons informés dès que possible.

Repost 0
17 janvier 2016 7 17 /01 /janvier /2016 20:43

C'est ainsi que l'on peut décrire le climat de répression à l'encontre du syndicalisme.

Pour ne citer que cet exemple, prenez le cas des 8 condamnés de GOODYEAR...

L'Union Locale propose un rassemblement ce mardi 19 janvier au parc des expositions de Villeneuve de Rivière à partir de 17h30 pour afficher notre mécontentement lors des voeux du Sous Préfet a nos élus.

Pour la première fois depuis un demi siècle un gouvernement a demandé que soit requis des peines de prison ferme contre des syndicalistes pour avoir participer avec les salariés à des actions en vue d’empêcher la fermeture de leur usine.

En même temps qu’ils préparent la suppression dans quelques mois de plus 1000 articles du Code du travail, Hollande, Valls et Macron ont décidé de déclencher une répression sans précédent des syndicalistes qui luttent dans les entreprises.

Avec les 8 condamnés de GOODYEAR l’exécutif veut faire un exemple.

Le gouvernement affiche sa volonté de mettre les Procureurs et les forces de polices aux services des grands groupes pour briser toute résistance à la destruction des emplois et de l’industrie.

Evidemment les militants de terrain en général et ceux de la CGT en particulier sont les plus touchés.

La CGT fait peur aux pouvoirs en place, ils cherchent à nous détruire à tous les niveaux... Ne nous laissons pas faire, unissons-nous plus que jamais !

La vidéo qui suit est le témoignage de Mickaël Wamen, ex GoodYear, représentant CGT condamné.

En attendant les élus pour les voeux du Sous-Préfet. Nombreux ont signé la pétition.

En attendant les élus pour les voeux du Sous-Préfet. Nombreux ont signé la pétition.

Repost 0
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 19:07
La Poste- une bien piètre tentative de justifier la désorganisation

La Poste- une bien piètre tentative de justifier la désorganisation

Ci-joint deux articles parus dans la Dépêche et La Gazette.

Dans cette dernière, l'article relate la journée de tractage sur Villeneuve-de-Rivière. La Poste a été interrogée quant à nos diverses alertes dans les médias.

Le chargé de communication du groupe n'y est pas allé de main morte niveau "salade" pour arranger la réalité à sa sauce par rapport aux "dysfonctionnements essentiellement dus au manque d'implication de certains facteurs de la plate-forme de Saint-Gaudens, dont celui titulaire de la tournée de Villeneuve, pour la mise à jour ... de la nouvelle organisation."

Mais, je vous pose la question, comment pouvait faire le titulaire de la tournée de Villeneuve (entre autre) pour aménager sa position de travail alors qu'il était en congés ??? Petite mise au point : depuis novembre 2014, l'équipe de ce dernier est privée de Facteur Qualité (facteur gérant une équipe, qui se charge de la logistique technique comme par exemple la mise à jour des tournées sur un logiciel etc...), celui là même ayant attenté à sa vie dans le bureau... L'unique rouleur de l'équipe (facteur qui remplace sur les tournées de l'équipe) est inexistant depuis ce printemps (muté) et enfin, le Facteur d'Equipe (facteur multi usages) était aussi en congés puis en maladie. Donc, je vous le demande, comment l'une de ces quatre personnes pouvait mettre à jour la position de travail de Villeneuve-de-Rivière ? Ce n'est certainement pas non plus le CDD présent sur la tournée qui pouvait faire ce gros travail. Impossible ! La solution trouvée était que les cadres s'en occupent. Ca n'a pas été fait, du moins intégralement et correctement ! Alors accuser des personnes non présentes, c'est vraiment petit et irrespectueux. Encore une fois La Poste prouve son incompétence à considérer ses agents comme des humains.

On sent la mauvaise foi à plein nez ! La Poste a "merdé" et n'assume pas ses responsabilités envers les agents et les usagers. Au contraire, on charge un peu plus sur la binette des postiers, peut être pour calmer nos ardeurs. La grogne s'intensifie, c'est tout l'effet que ça fait et la situation se pourri encore plus.

Les usagers n'en sont pas dupe pour autant, nous avons déjà beaucoup de soutien et de témoignages sur la boîte mail de la section ainsi que le jour où nous avons tracté.

En ce qui concerne les autres facteurs fainéants, il était pourtant convenu que là aussi, les cadres devaient donner un coup de main pour "faciliter la mise en place de la nouvelle organisation", on les attend toujours. Pourtant lors des négociations cela nous avait été assuré. D'où le fait de ne pas avoir joué le jeu le jour même. Le lendemain tout était fait, je vous rassure, nous ne pouvions pas laisser nos conditions de travail se dégrader volontairement. La Poste ne fait pas part de cela pourtant dans son communiqué, apparemment les problèmes liés à la réorganisation incombent donc aux postiers... Certes nous n'en voulions pas ! Nous n'avions pas été consultés pour l'accord ! Nous avions alerté que du point de vue technique il serait très compliqué d'effectuer notre mission ! Nous sommes partis en grève pour dénoncer tout cela ! Nous avons obtenu des centaines de signatures sur notre pétition ! Nous avons gagné sur plusieurs points, pourtant tout est parti en vrille, comment cela se fait-il ? En bref, nous avons fait notre part pour signaler cette catastrophe. Nous n'avons pas été écoutés et La Poste nous rejette la faute dessus comble de l'ironie... les facteurs ont une conscience professionnelle, ils ne peuvent pas jouer de vilains tours à leurs usagers. Résultat : des réclamations tous les jours, des erreurs de distribution qui se multiplient, des agents qui tombent les uns après les autres et j'en passe. Il y en a raz le bol d'être pris pour des ânes !

Soyons sérieux une minute : qui tient les commandes dans un service ? Certainement pas les agents alors si effectivement, comme le dit La Poste, les agents ne veulent pas faire leur boulot, qu'en est-il de l'encadrement ? A méditer !

*Saint-Gaudens, les postiers luttent - La Poste joue la mauvaise foi*
Repost 0
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 15:29

Samedi 18 juillet, les postiers ont à nouveau protesté contre la mise en place trop subite de la nouvelle organisation.

Techniquement, les agents ont rencontré beaucoup de problèmes. Les heures de fin de service ont largement été dépassées ou le travail n'était tout simplement pas fait à 100%.

Comment peut-on envoyer sciemment des facteurs dans le mur et sans en mesurer les conséquences ? Moralement les agents sont énormément impactés par cette nouvelle réorganisation. Il y a encore beaucoup trop de zones d'ombre, La Poste en créant des 1/2 tournées floute un peu plus la fonction de facteur. Par ce biais elle donne plus d'activité à celui-ci : une demi-position à la distribution par exemple assure aussi de la concentration (départ courrier, tri etc...) l'après-midi et remplace le facteur guichetier lors de ses RTT le samedi.

Ce rassemblement d'activité permet à La Poste de rentabiliser au max mais par contre alourdi la charge de travail des agents.

Ce samedi, plus de la moitié des effectifs étaient dehors. Certains agents ont préféré rentrer de peur de ne pas s'en sortir et pour s'économiser pour la suite.

Une décision a été prise par la majorité : nous nous laissons jusqu'au 20 août afin de nous "adapter" à la nouvelle organisation puis nous entamerons diverses actions dans la foulée, à commencer par des demandes de révision de tournée sans nul doute. La sagesse impose de ne pas se lancer d'entrée dans un nouveau conflit sans avoir préalablement "pesé" nos nouvelles tournées. La tournée colis, quand à elle, reflète bien la problématique. La titulaire n'arrive pas à assurer sa tournée dans son intégralité preuve que celle-ci est déjà trop chargée puisque La Poste lui a rajouté le village complet de Labarthe-de-Rivière et le QL 8 entre autre (en plus de ce qu'elle assurait déjà).

Ce que nous pouvons certifier c'est que le compte n'y est pas, La Poste nous ment perpétuellement ! Nous étions rentrés sur un accord collectif suite au conflit sur la stipulation suivante : 20 QL + 1 QL d'ajustement à la distribution courrier... Or nous constatons que nous avons 19 QL à la distribution,1 QL d'ajustement et 2 1/2 positions au backoffice.

La Poste joue sur les mots, encore une fois, on se moque des postiers !

Nous demanderons prochainement audience afin d'exiger l'application du protocole dans son intégralité ainsi que du relevé de décision. Les postiers en ont ras le bol, La Poste doit assumer ses actes. Notre section dénonce un manque total d'implication de l'encadrement dans cette réorganisation. Les postiers sont lâchés dans la nature sous un soleil de plomb sans même un "accompagnement psychologique" pourtant promis par la direction. Notre section portera les doléances du personnel dans un prochain CHSCT.

Plusieurs agents sont en difficultés, la CGT se tiendra à leurs côtés afin de les aider à passer le cap, d'autres sont en congés, d'autres encore en long arrêt. La reprise de septembre s'avère compliquée, mais nous saurons réagir ensemble, nous l'avons déjà prouvé et sommes prêts à recommencer s'il le faut.

Les attentes des usagers sont identiques aux nôtres, elles font le lien avec nos conditions de travail. La Poste, par sa stratégie, n'intègre pas réellement celles-ci. A nous de lui faire entendre !

Cet été, la CGT ne prend pas de vacances, nous serons sur le front afin d'assurer une continuité dans nos luttes. Des visites de bureaux sont d'ores et déjà programmées.

Une réunion des syndiqués de la plaque se tiendra courant août.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Saint-Gaudens Mobilisations - Lutte en Comminges
commenter cet article
17 juillet 2015 5 17 /07 /juillet /2015 20:47
*Vers un nouveau conflit à la poste de St Go ?*

Tout d'abord la section locale au nom du personnel gréviste souhaite remercier tous ceux qui ont apporté leur soutien soit par leur présence, leur motion de soutien, la signature de la pétition et leur soutien pécunier. Un bon mois après l'important mouvement social des postiers de Saint-Gaudens, le mécontentement gronde à nouveau dans le bureau.

- Nous avons rencontré l'Inspection du Travail ce mercredi afin de dénoncer la dégradation des conditions de travail du personnel à la Poste de Saint-Gaudens de par la mise en place d'une nouvelle réorganisation (17 juillet) et les divers dysfonctionnements rencontrés au niveau du CHSCT local.

- Le personnel a souhaité que nous demandions audience auprès de la direction pour répondre à certaines questions notamment sur le non respect du protocole de sortie de conflit. Le compte n'y est pas ! La Poste fait l'anguille et rabâche son discours bien appris qu'elle tenait lors des précédentes négociations.
Ce que nous constatons : au lieu des 20 Quartiers Lettres engagés, nous n'en comptons que 19... En plus de prédire l'avenir, La Poste joue aussi au magicien !
Lors de l'audience, beaucoup de tensions ont refait surface. La direction s'était pourtant engagée à tout faire pour faciliter la mise en place de la réorganisation mais comment faire alors que nous ne sommes techniquement pas prêts ? (étiquetage des nouveaux casiers, mise à jour des cahiers de tournée, aucune formation sur les tournées modifiées etc...). De plus, le jour de mise en place, tout l'encadrement n'a pas jugé bon de répondre présent à nos côtés malgré nous avoir assurer un accompagnement psychologique. Nous avons dû faire un rappel à l'ordre pour que la direction tienne ses engagements, nous l'avons fait en délégation de masse.

- En cette période de congés estivale, il n'était pas judicieux de réorganiser le bureau. Nous étions en sous effectif et n'avons pu nous mettre à jour dans la matinée pour beaucoup d'entre nous. Certains quartiers de Saint-Gaudens n'ont pas été desservis de ce fait. Nous avons fait notre possible par conscience professionnelle mais le stress engendré a fait débordé le vase. C'est la pire des réorganisations vécue par le personnel. Pour exemple : des cdd engagés sur les congés de collègues sont envoyés à l'aventure sur les nouvelles tournées créées. Les tournées scooter supprimées passées en 4 roues motrice récupèrent les colis et la pub le problème est que sans formation, comment voulez vous que des saisonniers assurent une fonction ? La Poste ne semble pas s'en soucier en tout cas ! Preuve, une fois de plus que le courrier n'est pas une priorité et que la satisfaction client passe au second plan.

- La mise en place de la réorg est datée au 17 juillet après signature de l'accord par l'organisation syndicale majoritaire sur la plaque. Le problème est que le basculement au TCD (Tri Complet Distribution en petit format) ne s'effectuera que le 21... avant cette date nous sommes obligés de perdre plus de temps au tri général que nous n'avons pas encore assimilé.

- Nous relevons aucune logique dans le découpage des tournées : il y a trop d'incohérences, plusieurs facteurs se croiseront tous les jours sur un même village, des rues ou des quartiers voire feront plusieurs centaines de mètres de haut le pied pour se rendre dans un quartier alors qu'un autre facteur passe à proximité, ce qui n'était pas (ou peu) le cas auparavant. Cette réorganisation se résume à compresser pour compresser : c'est à dire répondre aux objectifs fixés par la Direction Midi Pyrénées Sud pour des questions de productivité. L'expertise des facteurs n'est pas prise en compte à sa juste valeur. La Poste voit en nous des tricheurs, des râleurs et nous assène de "ça ne se passerait pas comme ça dans le privé !", sauf que, rappelons le, La Poste est devenu S.A. depuis plusieurs années. Il faut comprendre que celle-ci prend ce qui l'arrange du public comme du privé.

- On nous parle de qualité de service, qu'elle sera t-elle avec cette nouvelle réorganisation ? Moindre nous pouvons vous l'assurer ! Alors que beaucoup d'usagers se plaignent (à juste titre) de retard de courrier, d'erreurs récurrentes ou de non distribution pure, il faudra s'attendre à une dégradation plus importante. Les tournées sont surchargées, en tant qu'experts du terrain nous pouvons affirmer que nous ne pourrons assurer nos tournées dans les temps impartis. Ou alors cela passera par du bâclage en se dépêchant ou en mettant notre sécurité en danger. Quand on pose la question, la direction répond : "vous n'avez qu'à finir à l'heure et ramener ce qu'il vous reste..." allons, un peu de sérieux !

- Ce 17 juillet, beaucoup d'agents étaient particulièrement stressés, en colère, à bout et écoeurés. Nous avons le sentiment d'être envoyés au casse-pipe. Deux tournées n'ont pas été assurées entièrement, pour toutes les autres, ce sont plusieurs parties qui n'ont pas été desservies (les mises à jour par exemple). Nous n'avons trié que très peu de courrier le matin et pour beaucoup, l'heure de fin de service de 13h50 était largement dépassée, certains n'étant toujours pas rentrés vers les 16h sans avoir mangé.

- Ainsi nous avons décidé à l'unanimité de profiter du préavis national de SUD du samedi afin de faire valoir notre mécontentement. Nous nous mettrons au point à ce moment là pour la suite mais nous pouvons d'ores et déjà envisager une nouvelle mobilisation de masse.


Nous n'avons pas le coeur à rire, nous avons déjà perdu beaucoup pécuniairement mais quand il s'agit de faire respecter nos droits ou exiger de meilleures conditions de travail afin de rendre un réel service de qualité à l'usager, nous nous donnons la peine d'aller jusqu'au bout.
Nous sommes tout autant pénalisés, usagers comme postiers par de tels mouvements de grève (nous attendons aussi du courrier important qu'on se le dise) mais quand il le faut, nous en faisons une priorité, et ce, par conscience professionnelle.
Le travail actuel du facteur n'est en rien comparable à celui d'il y a une dizaine d'années. Nous devons préserver notre mission de service public afin de répondre aux attentes de tous, La Poste s'éloigne de ses engagements pour s'en mettre plus dans les poches.
C'est pourquoi,demain, nous nous tiendrons à nouveau devant le bureau de Saint-Gaudens dès la prise de service.

Repost 0
7 juillet 2015 2 07 /07 /juillet /2015 19:06

Un mois après la mobilisation de masse du personnel du centre de tri de Saint-Gaudens, le doute réside encore...

Les syndiqués CGT et une partie du personnel se sont à nouveau réuni afin de débattre sur la mise en place de la réorganisation. Les points obtenus portent à discussion puisque La Poste essaye de contourner les points validés au cours des négociations. Encore une fois on se moque de nous !

Toujours aussi motivés à aller jusqu'au bout, nous avons décidé de demander audience auprès de la Direction. Nous exigeons que le protocole de sortie de conflit ainsi que le relevé de décision soient appliqués comme s'y était engagée la Direction.

Il ne s'agit pas de punir le personnel en ne respectant pas les engagements écrits.

Le découpage des tournées est une énorme aberration : certains villages seront distribués par plusieurs facteurs par exemple. Au lieu de soulager les facteurs comme convenu dans les négociations, La Poste surcharge encore plus leurs tournées. Lorsque ceux-ci posent la question de l'heure de fin de service (s'ils n'ont pas fini de distribuer le courrier), on leur répond : "vous n'aurez qu'à ramener, on avisera par la suite...", sauf que, prenant le cas du bureau de Montréjeau : La Poste laissera couler jusqu'à la prochaine réorganisation...

Voilà ce que La Poste propose aux usagers : un service bâclé et jemenfoutiste. C'est inacceptable ! Nous nous insurgeons contre cette nouvelle mise à mal du service public. L'unique but c'est la rentabilité.

C'est pourquoi nous déclencherons un nouveau préavis de grève si La Poste ne répond pas réellement à nos exigences. Nous avons eu un soutien très important de la part de nombreuses entreprises privées, publiques, associations, usagers et élus, preuve que notre cause est commune et mérite d'être défendue. La Poste doit rester dans les clous !

Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 17:19
Une lutte exemplaire des postiers de Saint-Gaudens

Une lutte exemplaire des postiers de Saint-Gaudens

Le mouvement lancé ce 2 juin 2015 par le personnel de Saint-Gaudens et porté par la CGT FAPT prouve que la lutte et la solidarité dans nos bureaux de poste peut porter ses fruits.

C'est avec sincérité que l'ensemble des grévistes remercient l'accueil des usagers, des commerçants et des élus venus spontanément soutenir les postiers, leur implication dans notre démarche, leurs différents gestes de soutien et bien sûr leurs signatures prouvant leur souci de conserver un service public postal efficace et de qualité..

Nous remercions les camarades CGT de l'Hôpital, des Ets Cassagne, des SIVOM, de l'EDF et du Conseil Général pour leur présence à nos côtés et leurs motions.

Une mention toute particulière à Ginette et Bernard, de l'Union Locale CGT de Saint-Gaudens, qui ont suivi de bout en bout et ont participé activement à notre mouvement.

A nos familles, nos amis (notamment Néné, Moreno et Marie-Jo), nos collègues (Aspet, Montréjeau, Barbazan, Luchon et Saint-Béat pour ne pas les citer) et retraités venus nombreux nous apporter leur aide et leur soutien jour après jour.

Un grand merci à nos collègues du Réseau, même s'ils avaient consigne de ne pas nous parler, leur présence et leur soutien nous a fait chaud au coeur.

Une grosse mention à Romain et Magali, du Département CGT FAPT 31, présents tous les jours et sans qui nous aurions eu beaucoup plus de mal à défendre nos intérêts. Nous tenons aussi à remercier les camarades de la CGT FAPT que l'on ne voient pas forcément sur les lieux mais qui s'occupent aussi de nos intérêts dans les différentes instances. Une pensée à Laetitia qui nous suit depuis déjà quelques mois et supporte mes lubies, Régine, Sophie, Dédé, Alain, Bernard... Bref merci les camarades !

Une pensée fraternelle à Jean-Jacques à qui nous dédions cette grosse victoire et qui doit tout de même se mordre les doigts de ne pas avoir été à nos côtés. On t'embrasse !

Merci aux médias pour le suivi de notre mobilisation.

Merci à tous, en espérant que cette graine d'espoir puisse murir dans l'esprit de nos collègues postiers voire même ailleurs, dans d'autres entreprises.

ON A GAGNE SUR NOS REVENDICATIONS, tout est possible à partir du moment où nous unissons nos forces !!!

Merci à tous, à ceux que j'ai oublié involontairement.

Et enfin merci aux copains grévistes de Saint-Gaudens, il y a de quoi être fier, vous avez mené une lutte exemplaire jusqu'au bout ! A nous, ensemble maintenant, de faire respecter le protocole et de poursuivre collectivement notre lutte au sein de notre bureau.

Nous nous réunirons d'ailleurs très prochainement en réunion des syndiqués pour discuter du suivi de la mobilisation et élargir une réflexion dans les autres services.

ON LACHE RIEN, ON LACHE RIEN !!!

Repost 0
12 juin 2015 5 12 /06 /juin /2015 17:09

Voir le tract ici !

Alors qu’un accord sur la réorganisation venait d’être signé par une organisation syndicale, les postiers de Saint Gaudens ont décidé avec la CGT de déposer un préavis de grève illimité à compter du 2 juin pour l’emploi et de meilleures conditions de travail.
En effet, La Poste est restée sourde aux revendications légitimes du personnel durant toutes les négociations, diverses pétitions et audiences auprès de la Direction n’ayant pas suffi à se faire entendre.
Les facteurs ont donc décidé collectivement de partir en grève (à près de 75% de grévistes) sur la base du cahier revendicatif suivant :
 Tout d’abord le personnel revendiquait une organisation de travail avec 1 Facteur Qualité supplémentaire et 1 QL supplémentaire (Quartier Lettres) → Gagné !!!
 La suppression de la pause méridienne pour tous les QL. → Gagné !!!
 La suppression des 7 minutes d’ajustement sur toutes les PT → Gagné !!!
 La neutralisation des semaines bleues. → Gagné !!! Neutralisées en juin, du 17/07 au 31/08 et enfin du 1er octobre à la fin de l’année.
 Organisation du travail le mardi renforcé par les Facteurs d’Equipe, soit 3 QL supplémentaires le mardi
→ Gagné !!!
 Passage d’un agent sous contrat de travail de 20h à 35h → Gagné !!!
 Dans un souci de dé précarisation de l’emploi mais aussi de qualité de service, le personnel souhaitait que des CDI soient proposés aux agents en CDD → Gagné !!! Avant le conflit 2 CDD venaient d’être transformés en Cdi, la Direction s’engage sur un contrat pro sur St Gaudens.
 Des repos autour du week-end pour la tournée Colis. La Direction s’engage à permettre un meilleur équilibre vie privée / vie professionnelle de cette position de travail.
 2 QL ville à St Gaudens. → Gagné !!!
 Un horaire de prise de service avancé. Après avoir étudié la faisabilité, les contraintes d’acheminement ne permettent pas, pour l’instant de répondre favorablement à la revendication
 La création de dépôts afin de faciliter la distribution des PNA et ainsi éviter des allers retours au BP. Une étude sera effectuée.
 Afin, notamment, d’alléger la charge de travail en Cabine, les objets avisés doivent « basculer » côté Réseau le lendemain. La Direction ne souhaite pas remettre en cause le partenariat avec l’Enseigne, la double présentation est-elle justifiée ?
 Enfin le personnel attend un engagement au sujet du respect des règles d’application de l’« inopinée ». → Gagné !!!

Les facteurs durant 10 jours de conflit ont mené une lutte exemplaire ponctuée d’actions au quotidien : près de 1000 signatures de la pétition de soutien, tractage, délégation de masse à la DSCC, interpellation des élus… Autant d’actions qui ont permis de créer un rapport de Force visant à maintenir une pression permanente sur la Direction.
Les facteurs ont démontré que malgré la signature d’un accord, on peut faire plier La Poste et ainsi gagner sur l’Emploi, la charge de travail et les conditions de travail.
D’ores et déjà, plusieurs facteurs ont décidé de rejoindre la CGT.
La démarche CGT les a convaincus :
Contester, Proposer, Rassembler, Lutter, Négocier et Recommencer.
Les débats collectifs, les décisions soumises au vote, l’appropriation de leurs revendications ont permis une lutte victorieuse.
Conscients qu’il faudra rester vigilants quant à l’application du protocole, ils sont rentrés regonflés à bloc, forts du collectif que cette lutte a engagé !

A noter que l’appel à la solidarité financière est toujours d’actualité,
n’hésitez pas à envoyer vos dons à :
CGT FAPT 31 Activités Postales
56 Boulevard de la gare
31500 TOULOUSE

Le blog de la section : cgtcomminges-poste.over-blog.com
Mail : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
Bulletin de syndicalisation CGT, un acte citoyen dans l’entreprise

Repost 0