Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

1 février 2016 1 01 /02 /février /2016 18:57
Nouveaux services, nouvelles formations pour les postiers !

Nouveaux services, nouvelles formations pour les postiers !

Depuis la mise en place de la réorganisation le 17 juillet dernier, il n’est pas rare de constater des difficultés, des problèmes et dysfonctionnements rencontrés par les agents de la distribution et du back-office.

Ce jour, la CGT FAPT était reçue pour discuter sur la situation bloquée, stressante et inacceptable que le personnel de Saint-Gaudens vit au quotidien.

Le personnel tout entier nous a fait part de ces difficultés notamment des dépassements horaires quotidiens, du manque d’effectif et des moyens pour assurer leur travail dans les meilleures conditions possibles. De notre côté nous avons fait part de notre sentiment au sujet de cette réorganisation, pour la CGT FAPT, il y a un « raté ». La direction nous affirme qu’elle est dans les clous, qu’elle garantit un 35h à chaque agent selon l’accord sur le régime de travail !

La Poste campe sur ses positions. Il n’y a pas de réel problème puisque les absences et postes vacants sont comblés par du CDD ou autres contrats. Même le renfort aux colis ne semble pas leur poser de souci, le travail est fait. Pourtant dans l’organisation, 1 seul facteur pourrait effectuer ce travail ! Nous proposons donc de maintenir une seconde tournée colis. La réponse tombe à côté… Ce que nous voyons c’est que La Poste cache la misère comme elle le peut et comme elle l’entend aux colis comme ailleurs.

La CGT FAPT a fait part de ses inquiétudes sur d’éventuels risques psycho-sociaux si cette situation alarmante perdurait. Nous dénonçons la différence entre le travail prescrit et le travail réel, celui que nous effectuons tous les jours et affirmons que la solution est de donner plus de moyens aux agents afin de détendre l’organisation. Cela passe évidemment par la question de l’emploi, celui-ci n’étant pas à la hauteur pour écouler la charge. Nous avons porté le fait que la baisse du courrier annoncée n’est pas aussi significative que prévue et donc que le prévisionnel est caduque. La CGT FAPT a fait la proposition d’augmenter la quotité de distribution de la tournée d’ajustement. Pour la CGT FAPT, le personnel de Saint-Gaudens est en perpétuelle réorganisation, La Poste ne respectant pas le délai de 24 mois entre deux réorganisations. La Poste ne laisse plus le temps aux agents de s’adapter. Nous pouvons nous poser la question si la direction ne met pas tout en œuvre dans les réorganisations pour que celles-ci se passent mal afin de rééquilibrer sans cesse !!!

Ce phénomène de bouleversement récurent use moralement et physiquement les agents. Quand nous abordons des problèmes organisationnels concrets tels que les jours faibles qui ne le sont pas forcément (écoulement de la PNA), la direction tourne autour du pot sans vraiment donner de réponses concrètes.

Nous sommes intervenus sur le relevé de décision qui était soumis à la signature du protocole de sortie de conflit. La direction semblait ne plus se souvenir de ses engagements, nous avons dû lui fournir un double car elle mettait notre parole en doute.

Au final, relevé de décision ou pas, la direction tranche et continue d’éviter le débat. Il est hors de question de parler emploi, moyens ou conditions de travail à résoudre dans l’urgence. Pour l’heure, ce sont tout de même 13 demandes de révision de tournée qui ont été transmises. La direction nous affirme qu’un suivi quotidien des heures de rentrée des tournées est fait, qu’un bilan de charge prendra effet fin mai (comptage etc…). Nous regrettons toutefois que ces comptages se fassent aussi tard alors que jusqu’à présent le trafic courrier était régulièrement élevé et que depuis la situation s’est pourrie. La CGT FAPT a exigé avant tout recomptage que soit donné à tous les facteurs le bilan technique de chaque tournée. La direction se renseignera auprès de la DSCC sur les documents à transmettre aux agents. Là aussi, nous pouvons nous interroger si la direction est en mesure de fournir ces données !

Le volant de remplacement est opérationnel. Des CUI et FORMAPOST seront recrutés prochainement. Mais pour le personnel, prochainement, cela ne répond pas à l’urgence de la situation.

Ce que la CGT FAPT analyse, c’est que La Poste tend à précariser un peu plus l’emploi au profit de quelques économies. Le recrutement des contrats pro ne sera pas forcément sur le site de Saint-Gaudens. La Poste profite de ces précaires pour économiser au max en ne comblant pas les postes vacants par de l’emploi stable. Nous exigeons que les CDD utilisés sur place puissent avoir une perspective d’avenir si tel est leur souhait. Cela passe par leur dé précarisation immédiate, soit par la transformation de leur CDD en CDI, soit par une formation avec au bout la certification d’être pris sur le site qu’ils désirent.

En ce qui concerne l’évolution au grade 1.3, là nous pouvons parler de positif, enfin... Les grades sont attribués à l’ancienneté à 3 agents du bureau. Un des agents concerné est en formation facteur guichetier. Si cet agent est retenu (et nous lui souhaitons), l’agent aura d’office ce grade. C’est pourquoi la CGT FAPT a fait la proposition à la direction d’une promotion supplémentaire. Là encore, la réponse est négative car la direction affirme devoir respecter l’accord signé avec FO !

Pour les divers dysfonctionnements et problèmes de véhicules rencontrés, la direction va faire le nécessaire. Cependant, La Poste est convaincue que le parc véhicule est assez conséquent et qu’il n’y a pas de problème au quotidien pour effectuer les tournées.

Enfin, la CGT FAPT a conclu sur la reconnaissance de la section syndicale sur le lieu de travail et a rappelé à la direction quelques règles en matière de droit syndical.

Repost 0
25 janvier 2016 1 25 /01 /janvier /2016 21:43

En souffrance depuis déjà trop longtemps, le personnel attend beaucoup de l'audience prévue avec notre section ce vendredi 29 janvier.

Ce ne sont pas moins de 13 demandes de révision de tournée qui ont été remises à la direction par les postiers de Saint-Gaudens, autant dire plus de la moitié.

Plusieurs dysfonctionnements sont constatés, avec un absentéisme montant en flèche de jour en jour (fatigue physique, surmenage, tendinites etc...), La Poste, aveuglée par l'appât du gain, nous oblige à repousser nos limites. Mais quand le physique ne suit pas, ça casse !

Le service rendu est vraiment moindre, le personnel usé et désabusé n'arrive pas à assurer sa mission dans les temps et n'a plus la motivation. Il y a une énorme différence entre le travail prescrit et le travail réel. L'heure de fin de service étant 13h50, il n'est pas rare, voire quotidien de constater que les postiers dépassent de plusieurs minutes à plus d'une heure et parfois même sans avoir fini leur tournée... Trop c'est trop !

Alors pourquoi un tel fossé ? Simplement parce que La Poste est dans une optique de récupération d'emplois. En imposant une productivité à outrance, en ne prenant pas en compte les doléances de ses agents et surtout en ne respectant pas ses engagements, la direction prouve une nouvelle fois que le but n'est pas de faire dans la dentelle.

Malgré nos remarques incessantes, nos alertes sur le cahier du CHSCT et à l'encadrement, le dialogue ne marche que dans un sens. La Poste affirme que les facteurs peuvent, en plus de leur tournée surchargée, assurer plusieurs services ? Dans le journal de la boîte, pour exemple, La Poste confit que l'installation des décodeurs TNT ne prendrait pas plus de 30 minutes... Certes il n'y en aura pas tous les jours mais cela veut donc dire que le facteur effectuera des heures supplémentaires (en plus de celles qu'il fait déjà), seront-elles payées ?

Pas sûr vu, que cela est déjà le cas pour beaucoup d'entre nous. Il convient de préciser qu'à force d'user et d'abuser de la bonne volonté des agents sans la moindre considération, La Poste fonce tête baissée dans une catastrophe à l'échelle humaine.

Pour finir, il nous faut encore préciser qu'en attendant, ce sont toujours les usagers qui en pâtissent. La mise en place de la réorganisation de Saint-Gaudens est un échec total, autant sur le plan humain que sur le plan service.

Les conditions de travail étant exécrables, le service rendu l'est aussi c'est indéniable.

Le 29, c'est avec un nombre important de questions et de revendications que nous porterons la voix du personnel distribution et back-office. Le ras-le-bol est à son paroxysme.

Trop d'inégalités sont à déplorer, trop de questions restent en suspens. La Poste nous doit des réponses, nous exigeons qu'elle prenne ses responsabilités et demandons un redécoupage intégral. Les agents ont le sentiment que l'on joue avec leur santé physique et mentale, mais à quel prix ? Les postiers subissent mais ne souhaitent pas tomber malade pour leur boulot.

Le personnel est dans l'expectative, pour l'heure, un nouveau mouvement social est envisagé.

Affaire à suivre ultérieurement, nous vous tiendrons informés dès que possible.

Repost 0
18 octobre 2014 6 18 /10 /octobre /2014 21:11

Nous avons déposé une audience auprès de la Directrice du Centre Courrier de Saint-Gaudens sur les points suivants :

- le respet du règlement intérieur

- les RTT

- le volant de remplacement et l'utilisation des agents

- la non prise en compte de points déjà abordés dans de précédentes audiences (poids de la PNA, les 3 fiches apport, etc...)

- l'affichage de la mise en concurrence des salariés

- l'infantilisation du personnel

- l'entretien des véhicules

- points divers

Nous reviendrons en détail sur tout cela dans le compte rendu de l'audience du 24 octobre.

 

Le contexte actuel de cette demande d'audience n'est pas anodin, il traduit un ras-le-bol du personnel grandissant.

Depuis déjà plusieurs mois, le personnel de Saint-Gaudens endure l'inertie d'après réorg de La Poste. On nous dit : "Une réorganisation pour être au plus près de la réalité, (...) parce qu'il y a eu beaucoup de demandes de révision de tournée...", on constate qu'il y a encore plus d'inégalités à chaque fois, le travail est bâclé et une fois que tout est passé, on ne voit plus personne... Comment peut-on assurer aux agents que la future réorg sera juste pour tous quand on la boucle en quelques heures ? Ne parlons pas des groupes de travail juste proposés pour montrer que l'on est à l'écoute des agents alors qu'il n'en est rien ! Et pour cause, rappelons la précédente réorg qui, en même pas quelques heures de débat en groupe de travail, avait été entièrement remaniée le lendemain sans tenir compte des propositions des agents... Alors comment avoir foi en la parole de La Poste alors qu'on se sent piégés et même pigeonnés ?

Aucun travail de préparation avec les rouleurs qui, rappelons le, sont les premiers à trimer sur le terrain. Changeant de tournée à la guise du planning, jonglant avec les absences du bureau et ne profitant que très peu de la RTT si durement gagnée (donnée ou pas selon les acalmies du planning). Les kleenex CDIsés mobiles pouvant parfois servir plusieurs sites selon les termes de leurs contrats... Le problème c'est qu'on ne leur facilite pas la tâche : indemnités kilométriques ? Véhicule de service ? Horaires ajustables ? Rien de tout cela, ils sont un personnel comme un autre même si pour une prise de service à Saint-Gaudens ils doivent partir très tôt de Saint-Béat, de Boulogne ou de Luchon (ou inversement). Et on nous parle de sécurité au travail ! Le problème étant que ce personnel sera amené à "rouler" sur les différents sites de la plaque. Ca commence doucement, mais c'est déjà le cas. On retrouve ainsi un personnel usé, inquiet du lendemain et se sentant surexploité puisque La Poste juge suffisant le volant de remplacement.

Les Facteurs Qualités ne sont pas de reste ! Bons à effectuer de plus en plus de tâches que se déleste l'encadrement, ils sont les (demi) chefs sous-qualifiés et sous-payés les plus présents sur place, les intermédiaires entre agents et cadres. Surexploités aussi avec des heures de travail non prises en compte ou un retard cumulé dans leurs tâches puisqu'ils servent aussi à combler les trous du planning. Pour parler plus familièrement, ils tiennent un rôle très éprouvant "le cul entre deux chaises".

Pour la part des titulaires, qu'ils soient fonctionnaires ou contractuels, la chose est la même. Encore une nouvelle réorg pour casser l'emploi ! On n'y croit plus, on sait que le bateau coule et nous emporte avec lui. Rien n'est fait pour redresser la barre, on nous façonne à l'image de Mac Gyver, le gars qui fait tout avec n'importe quoi, mais on oublie que c'est une fiction... On en est tous là ! On vient au bureau à reculon et sans conviction quant à la prochaine restructuration. La seule question qui persiste : qui va tomber ?

A la cabine comme à l'arrière c'est pareil. On se demande où on sera quand "Facteo" fera sa grande apparition en 2015, puisqu'il mettra fin au service arrière. Un bon moyen de se débarasser d'un surplus de personnel encore en parallèle avec des départs en retraite... Nous voyons que petit à petit certaines tâches disparaissent comme par exemple le traitement des réexpéditions sur place (maintenant à Plaisance). On se remémore ainsi la disparition du tri de l'après midi (le fameux tri de Saint-Gaudens pour Saint-Gaudens qui passe depuis déjà quelques années par Toulouse), on en devient nostalgique.

Mais quand il n'y aura plus d'agents "retraitables", qu'arrivera t-il au personnel ? Dans la continuité de sa logique d'économie, La Poste montrera sa vraie face à ce moment là ! Une entreprise comme une autre qui licencie du personnel pour des raisons économiques. La réalité la voilà, et tant que nous refuserons de l'affronter, La Poste continuera de nous faire avaler des couleuvres, en décorant son discours ou en culpabilisant ses employés comme elle sait si bien le faire !

Regardez autour de vous, postier(e)s, usager(e)s, la finance a tous les pouvoirs, tout pour elle, tout lui réussit ! La Poste veut rejoindre les grands de ce monde et se moque éperduement des conséquences pour y arriver. Pour nous postiers il ne restera qu'un chiffre de plus à ajouter à celui du chômage si nous ne faisons rien et pour les usagers, un autre service public détruit sans avoir mot à dire (exemple de La Poste Canada : La fin de la livraison de la poste à domicile contestée en cour).

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Audiences
commenter cet article
15 février 2014 6 15 /02 /février /2014 17:11

Nous avons déposé une audience auprès de Mme la Directrice du Centre Courrier de Saint-Gaudens. Nous avons été reçus le 03 février 2014.

 

-         Les périodes bleues et rouges :

La CGT est contre l’annualisation du temps de travail. Le seul but de ces périodes est de ne pas embaucher de saisonniers l’été sous prétexte de baisse de trafic courrier.

La Poste voulait rajouter trois semaines supplémentaires. L’année dernière nous avions effectué neuf semaines bleues, La Poste prévoyait d’en faire douze.

C’est un scandale, surtout que la promesse de rendre l’équivalent en période rouge n’a pas été tenue. En outre, le peu de jours rendus est différents par équipe alors que le trafic est identique sur l’ensemble du bureau.

De fait, nous ne sommes pas égaux sur la durée du temps de travail. Nous avons dépassé plus ou moins suivant les équipes les 36h34 / semaine.

Face à notre détermination, La Poste revient sur ces trois semaines qu’elle voulait imposer cet été et essaie de noyer le poisson en proposant de les égrener sur le reste de l’année.

mouton-noir-intello-abattoir.jpg

Elle prétexte une future baisse du courrier alors que nous savons que ces périodes s’adaptent aux effectifs présents.

C’est pour cela que les trois équipes sont dans l’incapacité d’être traitées d’une manière égale.

La CGT est contre les périodes bleues et rouges !

 

-         La vente des quartiers :

La vente des quartiers aura lieu au mois de mars. La Poste envisageait de ne pas mettre la tournée 7 à la vente pour en faire une tournée soit disant « spéciale ».

Par expérience, les tournées spéciales finissent dans le triangle des Bermudes, elles disparaissent ! Souvenons-nous de la tournée 2 soit disant « handicapée » où jamais un handicapé n’est venu travailler. Ce quartier de distribution a été supprimé à la dernière réorganisation.

Nous sommes persuadé que La Poste avait prévu à terme de supprimer la tournée 7.

Pour empêcher cela, nous avons demandé l’application du Bulletin Officiel sur la vente des quartiers. Nous avons obtenu que l’ensemble des tournées vacantes (7 et 9) soient mises en vente.

 

-         La Publicité Non Adressée :

La distribution de la PNA est déjà pénible. Le poids moyen retenu (la poignée) par La Poste est trop important. Certaines semaines, ce poids est dépassé et le summum est atteint lorsqu’un contrat hors poignée s’ajoute (dernièrement le SIVOM).

 On peut se demander pourquoi le SIVOM a bénéficié d’un régime spécial de distribution.

La Poste s’engage à ce que l’année prochaine, le calendrier du SIVOM soit intégré dans la poignée.

 

-         Les plis électoraux :

Nous avons déposé la pétition sur la compensation des plis électoraux. La Directrice nous a répondu qu’il n’y avait pas de compensation envisagée sauf si le trafic courrier le justifiait.

Nous lui avons rappelé qu’aux dernières élections à Saint-Gaudens était de 1 heure pour 80 plis distribués. La CGT revendique 1 heure pour 60 plis !

Le trafic généré par les élections est du travail supplémentaire payé par le Ministère de l’Intérieur, les facteurs doivent bénéficier comme cela a toujours été, de compensations à la hauteur du travail effectué.

Pas de compensation = pas de distribution des plis électoraux !

 

-         Le tri général d’Aspet :

Nos collègues d’Aspet ont fait remonter un disfonctionnement dans le tri auprès de la Direction.

C’est pour cela qu’ils souhaitaient garder le tri général de leur bureau. Cela implique de créer un emploi, mais dans la logique de rentabilité financière effrénée de La Poste, celle-ci refuse et impose que le tri soit effectué sur le site de Saint-Gaudens.

La Poste va contrôler la qualité du tri sur notre site, nous lui avons rappelé que cela demandait des moyens en effectifs et nous nous sommes opposés à toute forme de sanction ou de chantage.

Pour les postiers d’Aspet et de Saint-Gaudens, c’est le même combat !

 

-         Courrier et pénibilité du travail réel :

La légère baisse du trafic courrier, contrairement à ce que dit La Poste, n’allège pas la pénibilité de la distribution au quotidien.

Mettre une, deux ou trois lettres dans une boîte aux lettres c’est le même geste, c’est descendre et monter de la voiture ou du vélo de la même façon.

malaudos.JPG

De plus le lissage du trafic courrier effectué par la PIC maintient un niveau de production constant.

C’est pour cela que l’affichage quotidien du trafic courrier de notre bureau ne peut être un baromètre de pénibilité.

 

Les vraies cadences, c’est nous qui les vivons,  c’est donc à nous de les décider et de les imposer par nos luttes !

Sur les périodes bleues et rouges, les effectifs, la compensation des plis électoraux et les cadences de distribution, notre détermination à s’organiser, à s’unir et à lutter permettra de gagner sur nos revendications.

 

 

A Saint-Gaudens le 13 février 2014

 

Le blog de la section : CGTCOMMINGES-POSTE.OVER-BLOG.COM

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Audiences
commenter cet article
21 février 2012 2 21 /02 /février /2012 21:31

Nous avons été convoqué pour la présentation du CAP 2012 par la direction à Saint-Gaudens.

Sous pretexte de plusieurs requêtes de facteurs demandant une révision de leur tournée, La Poste en profite pour restructurer l'ensemble de la distribution et du back-office pour une mise en application le 18 décembre 2012.

Le calendrier qui nous a été présenté prévoit :

  • le CT de lancement pour le 14 juin 2012
  • le CT conclusif le 04 octobre 2012
  • l'estimation de la productivité : - 1.54 sur tous les compartiments (distri, pna, back-office...)
  • Le TCD débutera en août 2012
  • les comptages démarreront à partir du 3 mars les 5, 16, 22, 28 mars et 3 avril 2012.
  • pas de délocalisation prévue pour maintenant

Une nouvelle fois, La Poste veut augmenter la productivité des agents par la suppression de 1.54 emplois sur le site.

Nous nous y opposons, un débat doit avoir lieu avec l'ensemble du personnel pour imposer un autre choix 

PLIS ELECTORAUX : La Poste s'engage à passer en configuration forte et à nous rémunérer, affaire à suivre...

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Audiences
commenter cet article
10 janvier 2012 2 10 /01 /janvier /2012 17:10

Suite à l'audience sur l'emploi à Saint-Gaudens avec la Directrice du centre courrier, nous avons obtenu la transformation de deux CDD en CDI, et la mutation d'une agent sur Saint-Gaudens. Celle-ci prendra ses fonctions à partir du mois de février.

Les trois équipes auront enfin leur propre rouleur... c'est une avancée mais cela reste encore insuffisant pour un vrai volant de remplacement efficace.

La seule solution pour avancer sur les emplois et les salaires reste la lutte !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - dans Audiences
commenter cet article
19 juillet 2011 2 19 /07 /juillet /2011 18:09

La section CGT de Saint-Gaudens dépose une audience auprès du chef d'établissement

doc-33.jpg

Emploi, la catastrophe :

Plusieurs mutations viennent d'avoir lieu à la distribution. Les collègues (v6, tm3 et 2 rouleurs) ont été nommés dans d'autres bureaux ou partis à la retraite. A ce jour, aucune embauche pour les remplacer n'a été réalisée. Il est urgent d'y remédier. Il en découle des conditions de travail qui se dégradent.

Les équipes ne disposent plus de rouleurs, La Poste est dans l'incapacité de donner les RTT et découvre systématiquement les tournées de distribution. Dernièrement la tournée 20 des Serres de Villeneuve de Rivière (11/07/2011) n'a pas été effectuée alors que l'agent été en repos réglementaire. La Poste en est arrivée à ne plus pouvoir respecter son planning du personnel qu'elle avait imposé. Même lorsque La Poste convoque notre collègue élu en CAP en Commission de Réforme, elle est obligée de modifier les RTT. Dernier exemple, il a été proposé à un collègue de modifier sa date de RTT en acceptant de découvrir sa tournée pour permettre à l'élu de siéger. La Poste touche des heures de remplacement pour chaque élu. Où est passé l'argent ? C'est scandaleux et c'est une nouvelle preuve qu'il faut embaucher d'urgence quatre personnes pour retrouver un volant de remplacement.

Un dernier point, les équipes se retrouvent démunies de Facteurs Qualités et de Facteurs d'Equipe.

Des CDD longue durée sont employés depuis des années à Saint-Gaudens, il faut les transformer en CDI. 

 

Les moyens en matériel :

La tournée 7 a été rallongée et transformée en tournée scooter. Le hic, c'est que la DOTC n'a toujours pas envoyé un scooter supplémentaire à Saint-Gaudens. L'ensemble des tournées scooter est effectué avec un parc cyclo identique à celui d'avant la restructuration. Dès la moindre panne d'un scooter, La Poste essaye d'obliger les agents à effectuer la tournée à vélo. La situation est aggravée par le manque de rouleurs habilités à utiliser les deux roues motorisées.

La CGT revendique un scooter supplémentaire pour équiper la tournée v7.

 

CHSCT, La Poste dans l'illégalité :

Le règlement intérieur du CHSCT local de Saint-Gaudens impose trois réunions annuelles. En 2010, seulement deux réunions se sont tenues. Aucune en 2011. Pourquoi ? Nous interpelons le nouveau Directeur d'Etablissement pour tenir un CHSCT statutaire.

 

Facteur d'avenir, la punition estivale :

C'est reparti pour 6 semaines de stress, le trafic courrier est qualifié de faible par la DOTC qui vient pourtant d'afficher une hausse de trafic de 6 %. La vraie raison de ce passage en trafic faible, c'est de ne pas embaucher de jeunes pour l'été permettant de remplacer les postiers en congés. Une des conséquences, c'est que de plus en plus de collègues sont obligés de prendre les congés d'été hors juillet et août.

La CGT a toujours été opposée à la mise en place de facteur d'avenir voulue par La Poste car son but c'est d'augmenter fortement la productivité des agents. Il faut que La Poste rende l'équivalent des journées effectuées en faible en période forte. La CGT va y veiller et exige que le Directeur du centre courrier s'engage sur ces périodes.

Sur toutes ces revendications, la CGT dépose une audience auprès du Directeur d'Etablissement courrier de Saint-Gaudens. Un compte rendu auprès du personnel sera publié. Différentes réunions sont déjà en préparation avec les syndiqués le 11 août 2011 puis avec le personnel pour en débattre et établir un plan d’action.  

A Saint-Gaudens le 19 juillet 2011

 

Le blog de la section : CGTCOMMINGES-POSTE.OVER-BLOG.COM

Tract complet ici

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - dans Audiences
commenter cet article