Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

16 avril 2016 6 16 /04 /avril /2016 20:59
*La section CGT FAPT Comminges s'active et construit !*

Dès la semaine prochaine, nous programmerons une réunion des syndiqués.

Les idées fusent, la bataille pour les droits des postiers et des usagers du Comminges prend une autre dimension. Il est vital de se réunir, d'apporter propositions et moyens à notre disposition afin de construire ensemble.

Dans un précédent article nous vous informions de notre quête de témoignages pouvant nous aider à présenter le réel visage de La Poste, comment elle a évolué en quelques années et les conséquences de cette évolution sur les agents et les usagers commingeois.

Nous avons encore besoin de volontaires, usagers, élus ou postiers en activité ou à la retraite.

Il est vital de se réunir pour préparer la mobilisation du 28 avril. Il nous appartient à tous de porter haut et fort notre désaccord et de faire de cette journée un évènement marquant.

L'interpro a déjà quelques cordes à son arc, les postiers de la plaque Comminges doivent s'impliquer largement afin de porter haut et fort leur désaccord avec la loi travail et d'imposer leurs revendications légitimes afin de rendre un réel service public postal de qualité à la population.

Il est inconcevable de subir plus longtemps des réorganisations qui ne répondent qu'aux intérêts de La Poste. Il est inadmissible de rentrer à reculons dans un bureau, de culpabiliser à la moindre pique de la direction. Rester passif relève de l'inconscience !

Enfin, il est temps que La Poste relise sa copie par rapport à ses responsabilités envers et les agents, et les usagers.

Pour cela, restez connectés, dès la semaine prochaine nous diffuserons notre calendrier.

Le 28 avril 2016, j’agis pour l’emploi dans mon service

Posté le 15 avril 2016

Le Contrat à Durée Indéterminée à temps complet doit être la norme minimale à La Poste ! Cela passe par le retrait immédiat de la loi travail ! Nous sommes tous concernés !!!

L’emploi à La Poste

En 2015, La Poste a utilisé 24.134 emplois précaires dont 4.434 contrats d’alternance, 4.727 intérimaires, 14.973 CDD. En 3 ans, elle a supprimé 12.663 emplois, soit une moyenne de 4.221 par an ! C’est déjà la démonstration que les suppressions d’emplois doivent cesser et de pérenniser les emplois précaires ! En 2015, La Poste a supprimé 21 emplois par jour !

Télécharger le tractTélécharger la pétition

Repost 0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 19:22
*Métier de facteur : quand travailler au bureau ne suffit plus*

Le métier de facteur se diversifie au fil du temps. Une multitude de nouvelles tâches apparaissent dans le but de pallier la baisse de trafic courrier, principal leitmotiv de La Poste servant à justifier ses choix stratégiques.

Ce qu'il faut savoir, c'est que depuis des années La Poste supprime des emplois (pas ou peu directement) et par conséquent impose déjà une surcharge de travail aux postiers. Peu d'entre vous le savent, les tournées sont calculées par un ordinateur sans aucune logique réelle. De plus, La Poste joue la carte économie en abusant de la sécabilité. Il n'est pas rare de devoir assurer une partie distri en plus de la tournée attitrée afin de couvrir une "absence inopinée" par exemple. Ainsi vous avez pu faire remonter vos remarques au sujet de facteurs qui passent plusieurs fois par chez vous ou que ça n'est jamais le même qui assure la distribution.

Le courrier n'est plus la priorité, qu'on se le dise ! Comment peut-on encore duper la population en leur promettant un service postal de qualité ? La particule "public" a disparu, vous l'aurez noté ! Simplement il est temps de se rendre compte, si ça n'est pas déjà fait, que La Poste se moque éperdument du service, encore plus de la qualité puisque sa première mission, je le rappelle, est d'assurer la distribution 6 jours sur 7 sur l'ensemble du territoire. Or, encore une fois, vous nous en avez fait part dans vos messages, il règne au sein de la communauté un sentiment d'incompréhension et d'indignation.

Oui, le facteur n'a plus le temps de s'arrêter, ça n'est pas permis et encore moins compris dans le temps de travail. Oui, le facteur vous met parfois un avis de passage dans la boîte alors que vous étiez chez vous. Oui, le facteur fait de plus en plus d'erreurs de distribution. Et oui, le facteur n'a plus le temps de travailler correctement, c'est un défi très dur à relever.

Le problème réside dans la gestion du travail du facteur. Aujourd'hui, quel facteur peut encore s'occuper de mettre à jour son cahier de tournée et autre listing, aller à la rencontre du "client" pour lui proposer des offres, ou, pour conforter ce que je disais précédemment, distribuer le courrier comme il se doit sans dépasser l'horaire de fin de service ? Rare sont ceux qui y parviennent ou alors disposent de caractéristiques athlétiques formidables !

Ainsi, ce que nous ne pouvons faire au bureau, nous l'emmenons à la maison. Par exemple, les Facteurs Qualité étant toujours mobilisés sur les tournées, ne peuvent pas assurer leur fonction première (mise à jour sur ordinateur pour les facteurs). Certains optent donc pour le faire à la maison... c'est insensé mais si ça n'est pas fait, ils sont les premiers à trinquer ! Quelques facteurs en font de même ne serait-ce que pour ne pas pénaliser leurs remplaçants. Mais dans les faits, cette situation ne devrait pas exister.

C'est pour cela que nous exigeons l'embauche de personnel. Le travail comme aliénation, cela finira par terrasser les plus costauds car La Poste en demandera toujours plus pour répondre à ses propres besoins (productivité, rentabilité, flexibilité).

Des comptages se sont réalisés récemment mais, étrangement, le courrier avait subitement baissé alors qu'aujourd'hui, il reste haut et constant. Tout bénef pour La Poste qui prétextera encore une fois que les tournées ne sont pas assez chargées. Il faut occuper les facteurs et quoi de mieux que de l'occuper à courir comme un dératé. L'absentéisme et l'accidentologie vont aller de pair. Qu'en pense La Poste ? Pas grand chose, il faut occuper les facteurs ! Les facteurs sont occupés à ramasser les morceaux, le malaise et le stress se partage même dans les repas familiaux, au supermarché avec la mamie du coin ou à la sortie de l'école, c'est dire. "La Poste n'est plus ce qu'elle était", cette institution aimée de tous se relèvera lorsque les postiers reprendront les choses en main.

En bref, si nous ne saisissons pas l'occasion de nous réunir, de nous organiser et d'agir ensemble, nous n'aurons même plus le temps de pleurer.

En vue de préparer au mieux la journée du 28 avril, débattez dans vos bureaux et faites nous remonter vos propositions, vos remarques et mettons nous au point.

Des initiatives citoyennes et militantes se profilent partout en France, à nous de jouer !

La section CGT FAPT Comminges prépare du lourd pour les mois à venir, nous appelons les usagers, les élus, les postiers à nous contacter afin d'organiser une rencontre et construire la suite. Il nous faut des volontaires pour une petite expérience, signalez-vous à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr.

Repost 0
14 avril 2016 4 14 /04 /avril /2016 19:44

L’endoctrinement n’est nullement incompatible avec la démocratie. Il est plutôt, comme certains l’ont remarqué, son essence même. C’est que, dans un État militaire, ce que les gens pensent importe peu. Une matraque est là pour les contrôler. Si l’État perd son bâton et si la force n’opère plus et si le peuple lève la voix, alors apparaît ce problème. Les gens deviennent si arrogants qu’ils refusent l’autorité civile. Il faut alors contrôler leurs pensées. Pour se faire, on a recours à la propagande, à la fabrication du consensus d’illusions nécessaires.

Noam Chomsky

*La Poste St-Go, on nous aurait menti ?*

Un constat alarmant et alimentant toujours plus les tensions dans le bureau de Saint-Gaudens.

Décidément La Poste a bel et bien décidé d'aller jusqu'au bout de ses idées même si pour cela il s'agit de ne pas respecter ses engagements (négociations de la grève de 2015) ou encore de bifurquer dans l'illégalité nécessaire à cacher la misère.

Ainsi, la première des choses que l'on peut constater réside en l'utilisation des rouleurs. Lors des négos de 2015, nous avions obtenu un fonctionnement en équipe : FQ + FE +1 rouleur. Maintenant, les rouleurs n'ont plus d'équipe, ils sont utilisés sur l'ensemble du bureau et pourraient aussi rouler sur Aspet.

Nous savons que plusieurs CDD ont abandonné les remplacements dès les premiers jours sur Aspet (c'est le cas actuellement à St-Go) et La Poste préfère assurer le coup en se servant des MRP disponibles, le hic c'est qu'à ce moment là, on ne peut plus parler de "travail d'équipe".

On peut déjà se questionner sur les remplacements pour congés. Nous sommes déjà contraints d'accepter de laisser notre tournée à découvert (puisque pas assez d'effectif) ou du point de vue d'une équipe, obligés de passer en sécable.

La Poste joue très bien la carte de la culpabilisation des agents, mais à Saint-Gaudens, la grogne s'amplifie et nous pouvons affirmer que très bientôt le conflit prendra une autre tournure !

Un second constat, et pas des moindres, l'Inspection du Travail s'en réjouirait si tant est qu'elle puisse réellement intervenir concrètement dans notre Comminges... Certains CDD embauchés font la fierté malgré eux de la direction : la carotte doit faire bon effet, il est fréquent de rencontrer ces agents précaires aux quatre coins du Comminges. Remplaçant un poste vacant par exemple (donc sur le contrat de travail prévu sur telle position), un CDD peut, dans la même journée, assurer cette position plus une tournée à découvert ou distribuer le courrier sur le tard d'un titulaire n'ayant pas pu finir à l'heure.

Autant dire qu'à La Poste, tout est permis en ce moment et plus qu'avant ! La loi El Khomri pas encore adoptée, La Poste ne s'en fait pas, elle fait ce qu'elle veut et fait fi du Code du Travail. La question est comment sont rémunérés ces surhumains rempli d'espoir ? Bah, de même que : qu'elle position remplacent-ils réellement ? On n'en sait rien ! Même David Copperfield ne fait pas mieux ! Ca mériterait un bon coup d'oeil, une expertise quoi !

Aucune transparence, aucun compte à rendre à personne, à croire que les agents s'étant mobilisés sont purement pris pour des idiots. La Poste continue à mentir à l'ensemble de la population et tout ça en toute impunité !

C'est pourquoi il nous faut amplifier le mouvement, diffuser largement ces agissements indignes d'un service public. Nous ne pouvons tolérer plus longtemps que nos revendications soient jetées à la poubelle et que La Poste espère effacer d'un coup de baguette magique ses engagements.

Le 28 se prépare et l'impact national se veut être marquant, en Comminges, les postiers doivent enfin sortir de leur trou, se réunir et frapper fort.

Ce qu'il se passe à St-Go, se retrouve à Luchon, se fera sur Montréjeau en passant par Saint-Martory avant de s'abattre sur Aspet, Boulogne ou encore Aurignac.

Nous subissons tous ce système non fiable qu'est facteur d'avenir, on a constaté que ça ne marchait absolument pas. On n'a jamais inventé rien de mieux qu'un facteur distribuant une tournée. Pourquoi se compliquer la vie ? Pourquoi laisser faire ?

Abattons le mur de silence qui nous sépare, laissons tomber les querelles inutiles et portons d'un bloc nos revendications communes. Nous ne pourrons gagner si le rapport de force n'est pas à la hauteur ! Il est temps de le renforcer !

La CGT a déclaré que l’idée de la semaine de 32 heures était « loin d’être absurde ». De fait, face au chômage de masse, c’est même une excellente idée. Malgré les prévisions apocalyptiques du patronat, on constate que les 35 heures sont loin d’avoir eu un effet négatif sur la structure de l’économie française. Au contraire, que ce soit en nombre d’emplois créés ou en productivité du travail, les conséquences des lois Aubry I et II sont plutôt positives.

Si l’on en croit les chiffres de la commission européenne, la France est un des pays européens qui ont créé le plus d’emplois entre 1999 et 2010, deux fois plus que l’Allemagne sur la même période, tandis que le PIB par personne employé y était de 55 033 dollars en parité de pouvoir d’achat en 2010, contre 43 050 en Allemagne et 51 604 au Royaume-Uni.

Le vrai problème, c’est qu’à force de « compensations » données aux entreprises et de « flexibilisation » du temps de travail, la semaine de 35 heures est devenue une fiction pour beaucoup de salariés. Ainsi, l’annualisation du temps de travail permet de faire travailler les salariés 40 heures certaines semaines, sans leur payer d’heures supplémentaires – et d’abaisser le temps de travail lors des périodes de faible activité. Or, une heure supplémentaire est censée être soit payée avec une majoration salariale de 25 %, soit donnée en repos majoré - une heure et quart contre une heure. Mais avec l’annualisation, une heure travaillée au-delà du temps normal est compensée par une seule heure de repos. La mise en place des 35 heures puis leurs aménagements successifs ont donc permis une véritable spoliation légale des droits de millions de salariés.

Cela fait des années que l’on demande aux salariés de consentir à des « efforts », au nom de la reprise économique. Mais le chômage, la pauvreté, la précarité augmentent – alors que les capitalistes n’ont jamais été aussi riches. Les salariés ne sont pas responsables de la crise ; ils n’ont pas à en payer les conséquences. Si la quantité de travail diminue en France du fait d’une baisse des commandes ou d’une amélioration des techniques de production, alors il faut répartir le travail restant entre tous les travailleurs disponibles, sans baisses des salaires. Seule cette échelle mobile du temps de travail offre une juste solution aux chômeurs, qui sont les victimes et non les coupables des manquements du système. Et, si le système capitaliste ne peut pas « supporter » une telle réforme, c’est qu’il faut changer de système !

La revendication des 32 heures est un premier pas dans cette direction. . LES journées de mobilisation, appelée par la CGT, FO, Solidaires et les étudiants, doit être le début d’un mouvement général contre la politique du Capital qui étouffe tous les travailleurs.

Repost 0
11 avril 2016 1 11 /04 /avril /2016 18:21
*1er mai 2016, repas fraternel, activités pour tout âge et tombola*

Dans la continuité des différentes mobilisations en Comminges, il est important de rester actifs.

Toutes et tous sont les bienvenu(e)s à cette journée de Fête du Travail. C'est d'autant plus important aux vues de ce que souhaite imposer nos dirigeants. Afin de construire l'unité, commençons par trinquer et manger ensemble !

Des activités ludiques sont proposées aussi aux plus petits.

Pour plus d'infos sur le repas et les activités proposées, veuillez consulter l'affiche ci-dessus (ou les précédentes dates). Les différentes activités proposées sont gratuites !

La section locale CGT FAPT invite tous les postiers à participer à cet évènement afin de solidifier les liens entre bureaux.

C'est aussi une manière de s'informer sur le militantisme depuis trop longtemps diabolisé, l'histoire économique de notre région Comminges et échanger / partager un vécu avec d'autres salariés. En bref, construire la solidarité !

Afin de préparer au mieux, veuillez réserver avant le 26 avril.

Repost 0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 21:02
*Le 9 avril, la section locale CGT FAPT dans l'action !*
*Le 9 avril, la section locale CGT FAPT dans l'action !*

Le 9 avril on continue le mouvement, les postiers commingeois font converger les luttes.

Ces derniers jours nous avons pu voir ce qu'était la démocratie dans notre pays ! L'hypocrisie règne en maître, le gouvernement n'a plus la main et beaucoup d'entre nous l'ont compris, nous allons droit dans le mur si nous ne faisons rien !

Le peuple doit se réveiller, "éteignez la télévision, allumez vos cerveaux !" Revenez dans le monde réel même si vous avez peur d'en affronter ses épreuves. Ne vivez plus dans l'illusion, tout n'est qu'artifice et ne sert qu'à vous enfoncer un peu plus dans la médiocrité !

Nous avons laissé filé le plus important, nous devons rattraper nos erreurs ensemble.

Nos erreurs ont été de croire que l'on pouvait compter sur des dirigeants. Le peuple a été trompé, les plus riches ont bien profité et nous ont trahi en engrangeant l'argent produit par la sueur des travailleurs dans des banques étrangères exonérées de l'impôt.

Une honte à échelle mondiale, le petit condamné à trimer pour que le gros s'en mette toujours plus dans les poches. Sous nos yeux, aveuglés par un matraquage médiatique lobotomisant, des émissions télévisées dénuées de réflexion et imposant la bêtise suivies par un audimat qui en dit long.

Bref on nous veut moutons, et moutons nous sommes encore car pas assez nombreux dans les rues ! Jusqu'à quand supporterons-nous que des jeunes se fassent tabasser, que des militants courageux se fassent détruire sur tous les plans ?

La section CGT FAPT Comminges vous encourage à aller dans les salles de cinéma afin de voir le documentaire de François Ruffin, Merci patron ! qui est un constat réel de notre société, du monde du travail confronté à un patronat toujours plus avide de pognon, dépourvu d'humanité.

Nous sommes des moins que rien pour ces gens là. Leur réalité n'est pas la nôtre, ils vivent dans une bulle, à nous de la crever ! Ils encourage la méritocratie, principe même devant être rayé définitivement des esprits puisque e simple schéma de valeur de la méritocratie est une catastrophe: en fonction de notre bagage génétique, notre environnement d'éveil, des personnes qui développent cet éveil. Nous sommes tous inégaux et on parque les mômes dans des classes en "batterie" comme les poulets en disant : celui qui s'en sort gagnera des millions sur la tête des autres qui rameront ! Comment avale-t-on encore ça ?

Le 9 mars et après, on continue et on lâche rien !

Repost 0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 18:57
*La section CGT FAPT Comminges lance l'opération pizza !

L'opération pizza, qu'est-ce-que c'est ?

Rien à voir avec de la livraison de cartons sortis des fourneaux de la pizzeria du coin.

L'opération pizza c'est un nouveau genre d'action militante intra-muros venu tout droit de l'esprit tordu de militants.

Bientôt dans vos services, vous en découvrirez davantage. Soyez attentifs et restez informés !

On est malmené et pas bien payé mais faut bien rigoler non ?

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - Rohann - dans INFOBUREAU Communiqué CGT Côté militants
commenter cet article
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 18:05
Le 9 avril, mobilisons-nous encore plus, faîtes tourner !

Le 9 avril, mobilisons-nous encore plus, faîtes tourner !

Dans le Calvados, ça s'active !
Dans le Calvados, ça s'active !
Dans le Calvados, ça s'active !
Dans le Calvados, ça s'active !

Dans le Calvados, ça s'active !

Ca ne passera pas !

Il est temps de faire comprendre à nos dirigeants qu'il y en a marre de leurs lubies. Nous subissons au détriment de notre santé, à La Poste, des réorganisations qui n'ont que seul but de casser l'emploi servant au passage ses seuls intérêts.

Depuis trop longtemps on nous culpabilise, on nous ment, nous manipule, afin de dégager le plus de productivité possible de notre travail.

Maintenant La Poste va jusqu'à piquer le boulot des autres pour nous enfoncer un peu plus : installer la TNT, ne croyez-vous pas que les magasins hi-fi vont tirer la gueule ? Faire passer le permis de conduire, idem pour les auto-écoles. Livrer des pizzas, dans les grandes villes, ça va faire l'affaire des coursiers aussi etc...

Un bricolage plus qu'irrespectueux envers l'usager et les postiers. Une tuerie de l'emploi par la concurrence, une abomination érigée par des bien pensants plein aux as n'ayant jamais bosser à La Poste !

Le service public est toujours inscrit dans notre devoir de facteur, notre mission première : le garantir 6 jours sur 7 sur l'ensemble du territoire, faîtes moi rire !

Le courrier est mort aujourd'hui, il ne faut pas avoir fait l'ENA pour le comprendre, la privatisation et les différentes réorganisations ont fini par dégoûter la population d'envoyer du courrier. L'Etat lui même prône la médiocrité avec la réforme de l'orthographe, ainsi cela finira d'achever ce geste d'écrire et de lire.

C'est un immense canular conspiré à nos dépends afin d'assujettir encore plus la population à la technologie, le langage sms, l'inculture et l'incapacité à faire valoir ses droits.

Promenez-vous en ville et constatez le nombre de personnes qui vont vous dire bonjour ou vous sourire. Parlons des valeurs, le respect de l'autre, la solidarité, l'altruisme, autant de valeurs que nous ne retrouvons plus du fait de la dépendance aux nouvelles technologies.

Pourtant dans les rues, le facteur continue à sourire, à dire bonjour, parfois sans réponse, il lui arrive d'échanger quelques mots avec ses clients mais maintenant ça devient compliqué car il n'a plus le temps, La Poste essaye depuis longtemps de rendre le métier impersonnel et y est parvenu malgré nos efforts.

Cette image là du facteur, conviviale et bienvenue, proche de ses "clients", c'est l'image qu'il faut conserver et pour cela il faut se battre !

RENDEZ-VOUS LE 9 AVRIL PLACE JEAN JAURES à SAINT-GAUDENS à 11H !

Repost 0
2 avril 2016 6 02 /04 /avril /2016 18:05

Quand le peuple sera intelligent, alors seulement le peuple sera souverain.

Victor Hugo

*Postiers, et si on bougeait les 5 et 9 avril ?*

Pour continuer la lutte, il faut entreprendre, s'organiser et définir des actions !

C'est pourquoi dès lundi, la section locale CGT FAPT vous invite à réfléchir à des plans de bataille dans vos services. L'heure est à l'unification, laissons tomber les bis-bis imbéciles et mettons nous à la réflexion avant de passer à l'action.

Nous sommes tous dans le même bateau, il est en train de couler et nous entraîne vers le fond !

Alors remettons-nous en question, ouvrons les yeux sur ce qu'il se passe autour de nous et agissons ! Car nous sommes responsables de notre avenir, soyons acteurs et construisons ensemble !

L'individualisme est le meilleur moyen de ne pas écrire l'histoire. Il est une façon de cacher ses peurs. Le vrai courage, vous l'avez vu dans les rues le 31 mars !

Il appartient à chacun de s'informer sur les enjeux stratégiques du grand patronat et de l'actualité, pour cela la section locale CGT FAPT vous invite à vous abonner au blog et à suivre la page facebook (cgtfapt-comminges.fr et facebook.com/CGTFAPTComminges).

C'est ce qu'on appelle se montrer citoyen et responsable. Ne nous cachons plus derrière nos râleries, notre ignorance et notre indifférence, cancers de toute forme de solidarité.

Rejoignez la lutte ! Organisons-nous !

Alors nous attendons vos propositions et vos remarques pour ouvrir le débat ! Dépêchons nous, le 5 c'est mardi :) A vos claviers !

Repost 0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 18:06
*En Comminges, les postiers doivent rester mobilisés !*

Le 31, c'était bien, mais après ?

La question se pose pour les postiers commingeois. La réponse réside dans le renforcement du rapport de force. Dans les différents bureaux, les militants, qu'ils soient CGT, FO ou Solidaires doivent continuer à sensibiliser les collègues et les précaires sur la nocivité de la loi El Khomri, mais pas que !

En effet, nous devons établir un réseau de communication compétent et réactif inter-bureaux !

Le 31 mars l'inter-syndicale était à la hauteur, la section CGT FAPT Comminges remercie les camarades de FO et Solidaires pour leur mobilisation exceptionnelle ! Il faut absolument continuer dans la lancée, nos aspirations sont les mêmes, les restructurations nous malmènent tous autant, il est donc impératif de renforcer les liens entre agents.

L'erreur serait de ne pas s'intéresser à ce qu'il se passe chez les autres puisque malheureusement cela s'impactera forcément ailleurs ! Il est donc important que les postiers comprennent que c'est en s'unissant que nous pourrons aboutir sur nos revendications.

La section CGT FAPT de Saint-Gaudens avait déjà porté l'idée mais le plus dur reste de convaincre et surtout d'amener à la réflexion. Une fois le boulot terminé, il est normal que l'on profite de son temps personnel. Il faudrait toutefois arriver à disposer d'un peu de temps pour s'organiser, comprenez qu'à force que ce soient toujours les mêmes qui s'y collent, la fatigue se fait ressentir aussi et au bout du bout nous serons perdants !

Aux syndiqués CGT FAPT Commingeois : Une idée comme une autre de la section locale, pourquoi ne pas organiser un repas des syndiqués une fois par mois ? Cela nous permettrait de mieux nous connaître, de partager notre vécu au sein de nos différents services et de nous organiser au mieux. Cela se faisait déjà il y à quelques années.

Comprenez aussi que vous devez vous responsabiliser à votre échelle pour le bon fonctionnement de la section, cela soulagerait les plus actifs de quelques corvées : distribution des tracts dans les services, bilan mensuel à transmettre pour alimenter le site et pour informer au mieux de ce qu'il se passe chez vous, désigner un "serreur" de file pour les manifs, désigner un responsable de l'installation des piquets de grève, désigner un responsable pour la tambouille, la musique, les chorées et slogans pour les manifs, les photos etc... il y a du boulot, et nous sommes assez nombreux pour nous organiser ainsi ! Bien sûr nous n'obligeons personne à le faire, le militantisme c'est avant tout du bénévolat mais c'est aussi la solidarité !

L'organisation est primordiale, pensez-y ! Et le bureau de Bagnères de Luchon répond déjà positivement à ce fonctionnement. Nous encourageons les autres bureaux à faire de même.

Alors que fait-on pour la suite ?

Simplement deux mots : RESTONS MOBILISES ! Les dates du 5 et du 9 avril doivent être inscrites dans les carnets des postiers.

Beaucoup d'infos circulent dans le site cgtfapt-comminges.fr, faîtes en la promotion, parlez en entre vous et ne lésinez pas sur l'abonnement afin d'avoir l'info dès sa parution. La section CGT FAPT de Saint-Gaudens fait un boulot énorme du point de vue communication mais ne peut pas être partout à la fois. Le mieux est d'aller chercher l'info à sa source et pour cela il suffit de s'abonner, c'est gratuit et anonyme ! La page facebook (https://www.facebook.com/CGTFAPTComminges) existe aussi, certains d'entre vous y ont déjà accès. Ainsi que vous soyez sans étiquette, syndiqués dans d'autres O.S., vous pouvez profiter de l'info en continue.

Remerciements :

Depuis peu, de l'aide est apportée par un "militant" sans étiquette en ce qui concerne le regroupement d'infos nationales et postales.

L'appui des militants CGT de l'Union Locale, déjà depuis longtemps est une vraie panacée pour tout ce qui est outillage et soutien.

En notre métier de facteurs, nous rencontrons beaucoup de personnes et qu'ils soient des particuliers, des artisans, des commerçants, employés ou autres travailleurs du public ou du privé, beaucoup d'entre eux comprennent notre lutte et la soutiennent.

Le mot de la section :

C'est par le tous ensemble que nous gagnerons une société juste, équitable, viable et solidaire. Il faut que chacun se batte pour l'autre, revenir aux vraies valeurs humaines pour construire tous ensemble dans le bon sens. Pour la section CGT FAPT de Saint-Gaudens, l'économie locale est vitale afin de préserver un centre ville commerçant, une périphérie industrielle florissante, et bien sûr les services publics.

Comprenez que pour consommer ou vivre décemment, nous avons besoin les uns des autres, cela impose réflexion, organisation et solidarité. L'emploi est la réponse à nos maux !

Le militantisme doit proliférer, c'est notre seule façon d'obtenir des conquis. Laissons de côté préjugés, ignorance et intolérance. Faisons place à la réflexion, l'information à la source et le respect de chacun !

Après tout, tout le monde en a marre de voir les mêmes se goinfrer et les mêmes crever la dalle ! Ciblons les vrais responsables. Alors, si on s'y mettait ?

Ca c'est cadeau !

Repost 0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 20:20
*Demain, jour-J, on foule le pavé ensemble !*

La journée du 31 s'annonce particulièrement forte, nous ne devons pas louper un tel évènement !

C'est un cri de colère qui vient du coeur, une mobilisation d'un seul bloc, l'écriture même de l'histoire française. Cette date importante ne doit pas rester sans lendemain, c'est inconcevable ! Nous devons renforcer les rangs, créer un rapport de force à la hauteur afin de gagner.

Ne laissons pas les plus riches nous dicter nos vies, nous supprimer nos droits et libertés, priver notre jeunesse de leurs lendemain. Un travail pour tous, ça n'est pas ce que nous propose la loi El Khomri. Ce qu'on nous promet c'est plus de flexibilité, de mobilité aux salariés pour plus de souplesse, de productivité au patronat. Plus de facilité de nous pourrir d'avantage la vie tout en se remplissant bien les poches, c'est abject, ça a existé autrefois et c'est un énorme recul social.

A nous de nous battre ensemble et d'imposer nos exigences, nous le peuple !

Rendez-vous déjà demain matin devant le bureau de St-Go avant de fouler le pavé à 15h aux côtés de l'inter-pro et surtout des lycéens qui ont impulsé le mouvement d'insoumission !

Le mot de la section : ne vous en prenez pas au copain qui lutte pour ses droits, demandez-vous plutôt pourquoi il le fait et surtout pourquoi pas vous ? L'ennemi des travailleurs ça n'est pas le petit patron qui essaye de s'en sortir malgré les charges, ça n'est pas non plus le militant jamais content qui se bat pour tout et n'importe quoi (préjugés ndlr), souvent nous n'avons pas suffisamment d'information pour comprendre ce qui nous entoure, à nous de nous documenter au mieux cela éviterait tout débordement ou conflit inutile. Le vrai ennemi, celui qui nous pourri la vie au quotidien, c'est le fric ! Ce sont les magnas de la finance qui jouent avec au détriment de l'humain ! Alors avant de vous en prendre à des militants, qui sont aussi, je vous le rappelle des hommes et des femmes avant tout, pensez-y à deux fois. Merci d'avance !

Le plus de la section : vous trouverez une sélection de liens utiles ci-joints vous permettant de mieux comprendre le pourquoi du comment :) bonne lecture !

Repost 0