Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Présentation

  • : CGTFAPT-Comminges
  • CGTFAPT-Comminges
  • : Face à la privatisation de la Poste, il y a urgence de relancer une activité syndicale offensive dans les bureaux de poste du Comminges pour gagner sur nos revendications. Un débat riche et interactif est nécessaire, c'est le but de ce blog. Postières, postiers débattons ensemble sans tabou !
  • Contact

  • Obi wan Kenobii - Desman - Rohann
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers.
Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr
www.facebook.com/CgtCommingesposte
  • Militants postiers syndiqués CGT du Comminges. Avec ce blog, nous avons voulu donner un moyen pratique d'informations profitant autant aux postiers qu'aux usagers. Contact : cgtcomminges-poste@hotmail.fr www.facebook.com/CgtCommingesposte

Se syndiquer à la CGT.

Se syndiquer à la CGT c'est exprimer la volonté de ne pas rester isolé(e), d'être actreur(trice) de son avenir et de vouloir faire évoluer les choses dans le bon sens, l'Humain.

Se syndiquer à la CGT c'est dire non à la politique ultra-libérale actuelle ne visant que ses seuls profits, c'est défendre nos services publics, nos salaires, nos valeurs, travailler dans de meilleures conditions.

Se syndiquer à la CGT c'est obtenir un rapport de force afin d'inverser la tendance et faire respecter nos droits.

Vous avez décidé de vous syndiquer :

  • informez-vous auprès des militants CGT (pour le site de Saint-Gaudens et bureaux rattachés)
  • écrivez-nous si vous avez des questions (rubrique contact à gauche ou par mail à l'adresse : cgtcomminges-poste@hotmail.fr)
  • demandez le bulletin d'adhésion.

La grève, c'est quoi ?

 

 

2 juin 2015 2 02 /06 /juin /2015 16:04
grève 2 juin 2015
grève 2 juin 2015

Ce 2 juin 2015, les postiers de la PDC de Saint-Gaudens se sont mobilisés massivement pour contester la mise en place de la réorganisation telle qu'elle est prévue pour le 21 juillet 2015.

Côté distribution courrier :

Ce sont les zones de distribution de Saint-Gaudens (centre ville et alentours en quasi totalité), Landorthe, Estancarbon, Lieoux, Latoue, Savarthes, Saint-Ignan, Lalouret-Laffiteau, Larcan, Saint-Marcet, Pointis Inard, Miramont, Villeneuve-de-Rivière, La Serre de Cazaux, La Serre de Nerous qui n'ont pas été effectuées.

Avec une mobilisation de 80 % des effectifs (20 agents) les postiers ont lancé un message à la direction. L'accord signé correspond à un régime de travail mais ne répond aucunement aux attentes des agents en matière d'emploi et de conditions de travail.

Les équipes 1 et 3 étaient à 100 % mobilisés, l'équipe 2 (8 agents) représentait seulement 1 titulaire et 2 rouleurs.

4 CDD étaient répartis sur les 3 équipes : 1 sur l'équipe 1, 2 sur l'équipe 2 et 1 sur l'équipe 3, ces tournées ont donc été assurées.

Concrètement sur 22 tournées distribution, aujourd'hui, 7 tournées ont été effectuées avec les effectifs présents.

Côté colis :

Comme le mardi est le jour de RTT, un seul agent assure la distribution des colis étant donné que le trafic du jour est faible. Aujourd'hui donc, pas de changement. Pourtant 1 position colis est supprimée à la réorganisation. La titulaire présente, pour des raisons personnelles, n'a pas souhaité rejoindre le mouvement mais est de tout coeur avec nous.

Côté PNA (Publicité Non Adressée) :

Les 2 agents ont souhaité être aux côtés des agents de la distribution pour cette journée de mobilisation. Ce sont donc 100% des effectifs à la PNA qui sont en grève. Il faut savoir que comme pour les colis, 1 des 2 tournées PNA est supprimée du fait de la transformation des 2 Roues Motrices et 4 RM. Il faut comprendre que par ce procédé, La Poste charge un peu plus les tournées lettres.

Côté back-office (service arrière) :

Seule 1 collecte remise était comptée gréviste sauf que, La Poste a décidé de positionner un encadrant courrier (de Montréjeau) sur ce poste. Les autres agents n'ont pas souhaité entrer dans le conflit pourtant beaucoup d'entre eux craignent ou contestent la future réorganisation.

Ainsi, en ce début de conflit nous avons été reçu par la direction mais celle-ci n'entend pas répondre aux attentes des agents par rapport à l'emploi ou les conditions de travail.

Jusqu'à présent elle ne se contente que de répéter qu'un accord a été signé, qu'il y a des promotions et que tous les agents auront une position à la mise en place de la réorganisation. En gros, de quoi se plaint-on ?

Notre section a porté les revendications du personnel mais La Poste fait la sourde oreille. C'est pour cela qu'ensemble, nous avons décidé de reconduire le mouvement à demain.

Nous travaillerons sur une contre-proposition pour prouver que nous ne sommes pas fermés à la construction de notre avenir. Nous ne faisons pas grève pour nous amuser, nous perdons des journées de salaire. Nous avons conscience que ce genre d'action représente une prise en otage pour certains usagers. Il n'en est rien ! A un moment donné il faut simplement savoir dire non quand en face on ne pense qu'à la productivité en faisant fi de l'humain.

Beaucoup d'usagers nous ont déjà témoigné leur encouragements et sont d'ores et déjà prêts à nous accompagner dans notre démarche. Nous sommes tous autant concernés usagers comme postiers par cette nouvelle réorganisation.

La Poste doit privilégier un service de qualité et de proximité pour cela elle doit répondre à nos attentes communes. Ce n'est pas en surchargeant les sacoches des facteurs que nous pourrons assurer un tel service au contraire.

Demain, nous rappellerons une nouvelle fois à La Poste que pour assurer notre mission de service public sur l'ensemble du territoire 6 jours sur 7, il faut, en premier lieu prendre en compte l'avis des experts du terrain que sont les postiers.

Voir l'article sur La Dépêche sur ce lien : http://www.ladepeche.fr/article/2015/06/02/2116248-mouvement-de-greve-a-la-poste.html

Intervention sur Radio Nostalgie Comminges Pyrénées : https://dl.dropboxusercontent.com/u/53465543/-02JUIN15%20LE%2018%20H.mp3

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges Saint-Gaudens
commenter cet article
1 juin 2015 1 01 /06 /juin /2015 19:29

C'est pour juillet, nous ne savons pas grand chose.

Ce que nous savons c'est que nous ne sommes pas prêts d'accepter n'importe quoi ! L'accord signé le 18 mai ne répond pas aux attentes de l'ensemble du personnel.

Il faut le dire, La Poste semble avoir oublié qu'il n'y a pas si longtemps, un de nos collègues a tenté de se défenestrer.

Pourtant le stress augmente, la fatigue et le ras le bol aussi.

Le projet de réorganisation présenté au personnel ne répond pas aux attentes des postiers.

Ce coup ci La Poste joue gros et supprime 6 positions de travail, une productivité attendue énorme. Un rythme et une charge de travail infernale pour les postiers. Ce sont 2 tournées à la distribution, 1 tournée (sur 2) aux colis, 1 position de travail à la publicité (sur 2), 1 Facteur Qualité non remplacé (position du collègue qui a attenté à ses jours) et une tournée distri remaniée en Facteur Guichetier.

Impossible de ne pas voir que cette réorganisation n'est qu'une affaire de rentabilité : la pause méridienne vise à supprimer la pause de 20 minutes payées pour faire travailler à l'oeil 20 minutes de plus. Inacceptable ! D'autant que cette pause non payée de 45 minutes est imposée à des positions de travail ayant déjà une coupure...

Pour faire court, ce mardi 2 juin sera une journée de mobilisation importante pour les postiers de Saint-Gaudens, tant pour eux que pour les usagers. Car il est inadmissible d'accepter que les conditions de travail se dégrade d'avantage. Nous devons à nos usagers un service de qualité et de proximité.

La réorganisation prévue ne nous permettra pas de répondre aux attentes de ces derniers. Rallonger les tournées de distribution en augmentant le nombre de nouveaux services dans le même temps imparti relève aujourd'hui du miracle.

Les postiers veulent être entendus et se réuniront donc demain devant le bureau de poste à partir de 7h15 pour faire remonter leurs revendications et échanger avec les usagers.

Repost 0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 20:21

Le personnel s'est organisé autour de notre section afin de lancer un préavis de grève illimité pour le 2 juin 2015. Cette date englobe la pétition contre la pause méridienne impulsée par la CGT FAPT et les revendications locales du bureau de Saint-Gaudens.

Ci-après le préavis :

Fédération Nationale des Salariés du Secteur
des Activités Postales et de Télécommunications
Syndicat Départemental du Secteur des Activités
Postales de H
aute Garonne


Toulouse, le 27 mai 2015,


A Monsieur le Directeur de la DSCC Midi-Pyrénées Sud


Objet : dépôt de préavis de grève illimité à compter du 2 juin 2015 à la PDC de Saint Gaudens.
Notre organisation dépose un préavis de grève illimité à partir du 2 juin 2015 à 0h00, couvrant l’ensemble des personnels de la PDC de Saint Gaudens, fonctionnaires, contractuels de droit privé ou public, cadres et employés, pour tous les régimes de travail, y compris cycliques et assimilés.


Ce préavis est motivé par les revendications suivantes :


 Du point de vue des effectifs :


- Le comblement du poste Facteur Qualité EQ1 et le comblement du poste de rouleur sur l’EQ1. En outre un comblement de tous les postes à la mise en place de la réorganisation.
- Le maintien des agents du back office / PNA et de la distribution.
- Un volant de remplacement à la hauteur de 25% des effectifs.
- La CDIsation des anciens CDD.


 Du point de vue de l’organisation du travail :


- Pas d’anticipation de baisse du trafic courrier 2017.
- Pas de suppression de la pause de 20mn payée, pas de mise en place de la pause méridienne.
- La suppression des semaines bleues (droit aux congés pour tous par le recrutement de saisonniers).
- Valorisation du poste de facteur guichetier (grade, la PT doit être équilibrée entre la fonction de guichetier et de facteur), cette PT ne doit pas dégrader les conditions de travail des autres PT,
- Le samedi en RTT sans sécabilité.
- Une meilleure gestion du planning (respect du droit aux congés pour tous, mandats CHSCT, temps partiels etc…)
- Une compensation globale systématique et immédiate pour tout dépassement ou tournée à découvert.
- La compensation des agents ayant assuré les tournées colis (tous n’ont pas été compensés).
- La prise en compte du temps réel de travail pour effectuer une tournée.
- La prise en compte (quantification) des nouveaux services.
- La compensation des agents pour la nouvelle réorganisation, un accompagnement social prenant en compte les efforts d’adaptation.


 Autres revendications :


- Une gestion du matériel efficace et préventive.
- Prise en compte de l’entretien et prise en charge véhicule.
- Prise en compte réelle du carnet de commission.
- L’équité pour tous.
- Prise en compte de l’humain par la reconnaissance du travail effectué (salaire, promotion) lors de départ en retraite.
- La remise à niveau du local syndical, dotation de matériel, documentation, pour le bon fonctionnement du droit syndical.


Notre organisation accepte d’être reçue avec les organisations syndicales dépositaires d’un préavis similaire.
Pour le syndicat départemental CGT FAPT 31 AP,
Romain Boillon,

Repost 0
28 mai 2015 4 28 /05 /mai /2015 20:15

Le 18 mai est une date représentant un grand tournant pour le bureau de Saint-Gaudens.

C’est avec incompréhension et indignation que le personnel apprend que le syndicat élu majoritairement sur la plaque Comminges,rsonnel apprend que FO a signé le projet avec accord proposé par La Poste et ce, sans consulter l’ensemble des postiers.

Les négociations avaient pourtant bien commencé : à l’initiative de notre section, nous avons proposé aux autres O.S. de faire une audience commune (tenue le 22 avril) par rapport au projet de réorganisation du bureau de Saint-Gaudens en vue de porter les revendications du personnel.

A la demande des agents, nous étions partis, dans les grandes lignes, sur un scénario avec un RTT toute les quatre semaines comprenant un lundi puis un samedi, le samedi sans sécabilité, le refus unanime de la pause méridienne, le comblement du troisième FQ et du rouleur de l’équipe 1, le maintien de l’emploi au service arrière et à la PNA etc…

Le minimum négocié ne convient pas au personnel et les postiers ont donc exprimé le souhait d’amplifier les négociations… La signature de l’accord a coupé net l’herbe sous le pied des agents et l’accord en lui-même ne correspond pas aux négociations engagées par la CGT et portées par la majorité du personnel. C’est inadmissible ! La démocratie doit parler, le personnel ne comprend pas le manque de communication de certaines O.S. et s’interroge.

Les O.S. oppositaires à la signature de l’accord sans réelles avancées pour le personnel ne représentent pas les 50% nécessaires au retrait du projet. Pourtant le personnel a décidé de ne pas subir.

Notre section porte la voix de l’ensemble du personnel dans cette nouvelle pétition en exigeant que leurs revendications doivent être prises en compte non seulement par la Direction mais aussi par les organisations syndicales.

Nous n’acceptons pas cette décision unilatérale de la part d’une organisation syndicale quelle qu’elle soit qui plus est si elle se vante « syndicat de tous les postiers ».

En reprenant quelques mots : « la productivité attendue par La Poste sur cette réorganisation est conséquente ! Moins 3 positions de travail… Pourquoi alors signer un accord avec un tel niveau de productivité ? Parce qu’avec ou sans accord, La Poste supprime le même nombre de tournées ».

La CGT ne signe un accord que lorsqu’elle obtient des avancées, des acquis et ça n’est pas le cas actuellement bien au contraire.

Nous dénonçons aussi la stratégie de la direction qui vise une productivité à outrance et impose la pause méridienne à 5 positions de travail, créé un poste de facteur guichetier dévalorisé et ouvert à la plaque.

Alors pourquoi ne pas signer cet accord ? Parce qu’en imposant un tel niveau de productivité, La Poste dégrade un peu plus les conditions de travail des postiers et ne tient absolument pas compte de leurs revendications.

Par le biais des promotions et de n’imposer la pause méridienne qu’à 5 positions de travail, La Poste joue la carte du « moindre mal » et de la division.

Le fait de signer cet accord va à l’encontre des décisions collectives prises en Assemblée Générale avec l’ensemble du personnel à nos côtés.

Le fait est que cette signature approuve que les postiers ne travaillent pas assez, qu’il faut donc les « occuper » un peu plus comme le rabâche la Direction.

En fin de compte, signer cet accord revient à aller dans le sens de La Poste, dire oui aux cadences infernales imposées et faire fi des attentes de l’ensemble des postiers qui se plaignent déjà d’être à bout et craignent « d’y laisser la peau ».

C’est pourquoi notre section et le personnel disent majoritairement non à cet accord !

Nous voulons que nos revendications soient entendues.

Pour cela nous signons la pétition !

Repost 0
27 avril 2015 1 27 /04 /avril /2015 17:39

En ce mois d'avril, les postiers sont très préoccupés de leur devenir en rapport avec la réorganisation programmée par la direction courant juillet.

Les assemblées générales et les réunions de syndiqués se succèdent, l'inquiétude est omniprésente.

Depuis plusieurs semaines, le bureau de Saint-Gaudens tourne avec plus de 7 CDD et nous rencontrons encore bien d'autres difficultés. Certaines tournées ne peuvent être couvertes, la direction n'arrive pas à résoudre le problème et le moral des agents en pâtit.

Cela est arrivé à un point même extrême, du jamais vu depuis plusieurs années dans notre bureau : sur une semaine de l'équipe 3, plusieurs tournées n'ont pas été couvertes dont une sur 3 jours. Le facteur qualité de l'équipe 3 a bien du mérite, celui-ci ayant enchaîné les double-journées.

En cause : beaucoup d'arrêts maladie (pourquoi ?), La Poste ne veut plus embaucher de CDD en dessous de 15 jours. Mais ce n'est pas tout, y aurait-il mauvaise gestion dans le planning ?

Les congés sont de plus en plus restreints et fliqués mais le gros du problème reste le remplacement. La Poste ne met pas le paquet là où il le faudrait !

Les postiers ont besoin de souffler, et souvent on ne leur permet pas... c'est inacceptable !

Pour notre section, il est grand temps que les agents prennent leurs affaires en main et investissent de leur temps à nos côtés. Cela ne peut plus durer, rebiffons-nous !

Une réunion est programmée demain après les tournées pour décider vers quoi nous allons nous diriger. La direction nous demande de faire un choix, de notre côté nous imposerons nos conditions !

[Nous diffuserons prochainement nos revendications, pour le moment en concertation, le personnel préfère garder cela sous silence].

Repost 0
10 avril 2015 5 10 /04 /avril /2015 19:36
*Journée du 9 avril, la jeunesse au rendez-vous !*

Encore trop peu de postier à se mobiliser autour de notre section.

Nous noterons la présence du représentant régional SUD à nos côtés. Nous regrettons par contre l'absence de nos collègues de FO, pourtant élus majoritaires sur la plaque commingeoise.

La perspective d'une nouvelle réorganisation cet été est encore loin dans les esprits, les postiers de Saint-Gaudens n'ont pas choisi la prévention : la relève est pourtant en marche mais le reste des troupes reste démotivé ou timide... dommage !

Notre section n'en baisse pas pour autant les bras et s'arme toujours plus de patience afin de réunir un maximum de personnel et de leur faire comprendre que ce n'est que par leurs actions unifiées que le rapport de force se créera et que nous pourrons faire aboutir nos revendications communes.

En Comminges comme ailleurs, la désillusion est encore trop pesante. Les agents n'y croient plus, il y a un sentiment général d'impuissance porté par les désorganisations successives de La Poste.

L'heure n'est pas encore venue, mais les agents de Saint-Gaudens ne se laisseront pas mener par le bout du nez, ils ne sont pas dupes et savent très bien s'unir quand il le faut !

Nous assènerons un grand coup de gueule ensemble le moment venu, qu'on se le dise !

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges
commenter cet article
26 février 2015 4 26 /02 /février /2015 19:14

http://img.over-blog-kiwi.com/300x300/0/99/84/33/20150120/ob_9bba43_2qNe sachant pas quoi inventer pour "occuper ses facteurs", La Poste ne cesse d'inventer ("innover" selon ses termes) des nouveaux services tous autant loufoques et dégradants les uns que les autres.

Le moral des facteurs en baisse depuis longtemps n'est pas prêt de grimper de sitôt !

Que propose La Poste ? La Poste nous propose de lui ramener des contrats, beaucoup de contrats, de l'argent, vraiment beaucoup d'argent car les caisses sont vides... mon oeil ! On n'a qu'à commencer par ne pas faire n'importe quoi quand on ne sait pas ce qu'on fait et quand on n'a pas la pratique ou la maîtrise !

Outre imposer une pause méridienne largement contestée, on constate partout en France différents projetsvoir le jour et parmis les plus ridicules, on entend parler de... promener les chiens... Quoi ???

Ce n'est pas une blague, les facteurs trouveront le temps de promener votre toutou après avoir perdu votre courrier.

Là, nous atteignons les sommets de l'humiliation. Il faudra sans doute penser à s'équiper de sacs plastiques...

Bref, nous n'avons pas fini d'être traînés dans la boue par les penseurs du haut de la pyramide. Et vu le peu de considération que l'on nous montre quand on ramène de l'argent (nous étions 1ers sur la DSCC 31 + voir article sur LeMonde.fr), on peut imaginer ce qu'il nous tombera dessus à partir de juillet 2015.

Nous n'en sommes pas là pour le moment, la direction nous a présenté en plénière le projet : récupération d'emploi en passant par l'intégration des IPs aux tournées 4RM nouvellement créées (scooters transformés en voitures), donc suppression d'une position à la distribution de la PNA.

On continue en supprimant l'une des deux tournées colis, on ajoute l'implantation de Facteo (smartphone multi-fonction, sorte de couteau suisse du facteur servant à simplifier la vie de celui-ci...).

Pour continuer on impose bien sûr un projet innovant préconisé par les médecins (que les facteurs ne veulent pas), distri mixte : intégration d'une pause méridienne d'au moins 45 minutes (non payées) pour que les facteurs puissent manger ou "vaquer à leurs occupations". En fait La Poste récupère les 20 minutes (payées) de pause du matin en distribution. On n'est pas dupe !

Le personnel est contre ! La colère gronde tous les jours dans le bureau.

Nous ne sommes pas au bout de nos surprises, le 3 mars, les cadres présenteront le projet au personnel à partir de 14h30.

A l'appel de notre section, le personnel est convié le 27 février pour débattre ensemble sur le projet de réorganisation 2015, nous nous réunirons en salle de repos aux côtés des collègues de Sud et FO pour voter une action commune pour le 5 mars.

Pour rappel : A l'appel des OS CGT FAPT, SUD et FO, le 5 mars, rassemblement à la PDC de Saint-Gaudens à partir de 15h. Nous interpellerons la direction pour lui soumettre nos revendications.

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges
commenter cet article
8 janvier 2015 4 08 /01 /janvier /2015 19:37

Notre section est profondément choquée et indignée par cet acte violent.

Les mots me manquent, la colère étant trop forte, je ne peux écrire ici ce que la décence m'interdit...

Pareille violence dans un pays arborant "liberté, égalité, fraternité", donnant sa chance à tous, imprégné de valeurs qui s'amenuisent de jour en jour à cause de la bêtise de certains ne vivant que pour proférer haine et terreur, plus jamais ça !

Nous assurons notre plus sincère soutien aux familles des victimes.

http://www.metronews.fr/_internal/gxml!0/4dntvuhh2yeo4npyb3igdet73odaolf$qmkogi5tmn0j1fc54a5paxjfhbh79q8/Nous-sommes-Charlie.jpeg

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges
commenter cet article
29 juillet 2014 2 29 /07 /juillet /2014 17:39

Tour-de-France-2014 1031Cette date du 23 juillet 2014 restera longtemps dans les esprits.

La CGT, détail historique, à l'origine du Tour de France, est invitée chaque année à cet évènement.

Cette année, nous avons participé activement au déroulement du départ, nous sommes partis symboliquement aux côtés de la caravane CGT NVO sur une courte distance pour montrer notre investissement dans le Comminges et notre ferveur à vouloir sauver le service public. L'Hopital était plus nombreux que les postiers, ce n'est que partie remise je l'espère !

Le Tour reste un évènement de réjouissances et de rassemblement de masse comparer à ce que peut représenter la lutte du salariat. Ainsi le spectateur acclamera les représentants de la LCL en oubliant les fautes que cette banque a commis, déferlera en masse pour chiper à son voisin ou à un petit garçon ce qu'il jettera au bout de deux jours à la poubelle puisque cela ne lui servira pas plus longtemps...

En voyant ce spectacle quelque peu déroutant, vous pouvez vous rendre compte à quel point nous sommes assujettis à la société de consommation : les commentateurs vantaient toutes les marques (skoda, belin, senseo etc...) et d'une façon enfantile tandis qu'aucun mot n'a été dit sur notre entrée dans la caravane et qu'en aucun cas nous apparaissons à la télé...

Tout cela pour entrenir un asservissement par le matracage médiatique, faire du spectateur lambda un être formaté privé de raisonnement du fait que le divertissement lui "prouve" qu'il n'a besoin de rien d'autre dans la vie que d'un bout de saucisson cochonou pour qu'il soit heureux. Edifiant n'est-ce-pas ? C'est pourtant réel !

Le Gouvernement, le patronat, les grands de ce monde réussissent à chaque fois à noyer le poisson : river les yeux du peuple sur la bêtise, le néant culturel pendant qu'eux activent le rouleau compresseur.

Il est plus facile de réunir les gens autour d'un tel évènement que de les réunir pour sauver des emplois, lutter pour leurs droits ou défendre le service public. Tant que la prise de conscience que nous ne sommes que des moutons bons à finir en méchoui pour la moindre raison (surtout pécunière) ne sera pas dans tous les esprits, le patronat gagnera. Et nous ne parlons pas de quelques euros de primes !!!

Les économies faites sur le dos des agents sont énormes et continuent de plus belle, la situation est vraiment alarmante ! Que laisserons-nous aux générations futures ? Comment justifierons-nous notre mutisme ou notre inaction ?

C'est pourquoi je vous propose de nous réunir dans un premier temps, postiers syndiqués du comminges, pour élaborer un plan d'action pour les mois à suivre sachant qu'une prochaine réorganisation se profile courant 2015.

Partout ailleurs ça ne passe pas pour les postiers, les nerfs sont menés à rude épreuve, la fatigue est omniprésente et le stress atteint des niveaux extrêmes... mais La Poste s'en moque.

Unissons-nous vite pour éviter de subir, faisons de la prévention, il est grand temps de réagir !

Partout dans les bureaux commingeois, les agents sont mécontents, abattus physiquement ou moralement. Allons-nous continuer à nous laisser marcher dessus sans riposter ?

Voir les photos de l'évènement

Ce que vous n'avez pas vu à la télé :

 


 

 

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges
commenter cet article
10 mai 2014 6 10 /05 /mai /2014 13:59

Dernière minute : Sur le département FO se joint à l’appel unitaire 

Rassemblement Unitaire place J. Jaurès à St Gaudens à 15h30

Préavis National de gréve du 15;

mai communique_unitaire_du_15_mai_2014

Appel 15 mai 2014 (31)

Communiqué national unitaire

Les organisations syndicales CFDT – CFTC – CGT – FA-FP – FSU – SOLIDAIRES et UNSA constatent que le gouvernement demeure sourd à leurs exigences en matière de salaire et d’emploi public.

Pire même : s’agissant de la valeur du point, le Premier ministre confirme la politique d’austérité salariale en affirmant sa volonté de maintenir son gel jusqu’en 2017. L’hypothétique « clause de revoyure » évoquée ces derniers jours ne change rien à la question. Pas davantage que les éléments de communication mis en avant de manière tendancieuse sur le « coup de pouce » en direction des bas salaires, présenté comme une nouveauté alors qu’il a été décidé à l’automne dernier et est mis en œuvre depuis le 1er février.

Sur l’emploi public, aucune inflexion n’est envisagée pour faire face à la précarité qui perdure et aux sous effectifs qui existent et s’aggravent dans de nombreux secteurs.

Face à cette politique inacceptable, nos organisations syndicales continuent de revendiquer :
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics Une revalorisation immédiate du point d’indice ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics La refonte de la grille pour une meilleure reconnaissance des qualifications ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics L’intégration d’une large partie des primes dans le traitement indiciaire ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics L’égalité salariale entre les femmes et les hommes ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics Des emplois statutaires pour faire face aux besoins ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics Le développement des garanties pour les contractuels ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics Des perspectives de carrière et de mobilité choisie pour tous les agents ;
puce 15 mai dans laction fonction publique services publics La possibilité d’exercer des missions de service public dans des conditions décentes.

C’est sur ces bases qu’elles demandent l’ouverture sans délai de négociations.

Plus que jamais, face à l’intransigeance du gouvernement, elles appellent les agents des trois versants de la Fonction publique à se mobiliser massivement le 15 mai, notamment par la grève, et à participer nombreux aux rassemblements et manifestations organisés ce jour-là.

Paris, le 5 mai 2014

Les organisations syndicales CFDT – CFTC – CGT – FA-FP – FSU – SOLIDAIRES et UNSA ont prévu de se revoir dès le 15 mai au soir

Repost 0
Published by Obi wan Kenobii - MachoManN - dans Mobilisations - Lutte en Comminges
commenter cet article